Index


LE SYSTEME RELIGIEUX



Religions & philosophies autour du créateur

 

Islam et Coran

 

Christianisme altéré


Judaïsme Rabinnique

 

La Voie qui sort du système











Religions & philosophies autour du créateur

L'Homme témoigne de sa spiritualité depuis la nuit des temps, il met en place des oeuvres et cérémonies correspondant à ses croyances en voulant matérialiser sa foi. En archéologie par exemple, nous trouvons des représentations artistiques et des rituels mortuaires dans les élévations conceptuelles des hommes préhistoriques. Pendant l'époque Egyptienne, la momification préservait le corps pour la résurrection dans l'au-delà, cette espérance d'une vie après la mort continue de subsister dans de nombreuses religions. Peu importe l'évolution des connaissances scientifiques, l'être humain s'intéresse toujours au domaine spirituel et ce n'est pas que pour se réconforter face à l'inconnu, il a la sensation que nous ne sommes peut-être pas seuls en observant la création. Si la science tente de nous expliquer le comment de notre existence, nous cherchons aussi le pourquoi. Ce potentiel vient du fait que nous sommes réellement faits à l'image du Père créateur, notre esprit est supérieur à celui des animaux.
Genèse 1:27 Et Dieu créa l'homme à son image; il le créa à l'image de Dieu; il les créa mâle et femelle.

Aujourd'hui, les grands courants religieux et philosophiques sont l'hindouisme, le judaïsme, le christianisme, l'islam, le bouddhiste et l'athéisme. La distinction entre eux porte principalement sur l'existence d'un créateur et la nature de celui-ci. Nous pouvons les catégoriser en trois groupes : les religions monothéistes, polythéistes et les philosophies athéistes. Dans les prochains chapitres, nous nous focaliserons sur les trois religions monothéistes qui prétendent être en harmonie avec les textes fondateurs de la Bible. Les tableaux comparatifs montreront l'impossibilité d'unifier les trois religions monothéistes sous la même bannière sans prendre réellement conscience des erreurs commises. Ceux qui imaginent un chef (Rabbin, Pape, Imam...) reposant sur un syncrétisme religieux ne sont absolument pas cohérents avec les textes religieux qu'ils utilisent, ils veulent unifier des religions en se basant sur les points communs et portent les œillères sur d'importantes anomalies. Citons par exemple le Chrislam ou le bahaïsme du faux prophète Mirtza Hussein Ali, considéré comme étant l'infaillible parole de dieu et le retour spirituel de Jésus des évangiles, venant comme un voleur dans la nuit au XIXe siècle.
Jerémie 14:14 Et l'Éternel me dit: Les prophètes prophétisent le mensonge en mon nom; je ne le ai pas envoyés, et je ne leur ai pas commandé, et je ne leur ai pas parlé; ils vous prophétisent une vision de mensonge, et la divination, et la vanité, et la tromperie de leur coeur.

Matthieu 24:5 plusieurs viendront en mon nom, disant: Moi, je suis le messie; et ils en séduiront plusieurs.

Marc 2:22 Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement le vin rompt les outres, et le vin se répand, et les outres sont perdues; mais le vin nouveau doit être mis dans des outres neuves.

Pourquoi nous focaliser sur les religions du D.ieu de le Bible ? D'une part, parce que mon site n'a pas vocation de comparer les innombrables religions du monde par rapport à la Bible, ce serait bien trop long et d'une autre part parce que les dieux ne nous lèguent rien de comparable en matière de textes. Sauf erreur de ma part, je ne connais aucun livre ancien qui parle aussi justement de notre cosmologie et annonce à l'avance des événements historiques. La Bible hébraïque est exceptionnelle, c'est le livre le plus lu au monde jusqu'à ce jour. Celui qui se nomme «JE SUIS ; ETERNEL» (Exode 3:14-15) veut nous prouver qu'il est le seul et unique D.ieu vivant qui communique concrètement avec sa création, pour son évolution. L'écriture, les paroles, les songes sont des moyens de communication, ils témoignent de l'information que l'Eternel, le maître des esprits, transmet aux hommes. Ensuite, nous devons expérimenter personnellement la foi dans notre vie par la prière, moyen efficace pour vivre avec le Père créateur.
Matthieu 7:7  Demandez, et il vous sera donné; cherchez, et vous trouverez; heurtez, et il vous sera ouvert;
Matthieu 7:8  car quiconque demande, reçoit; et celui qui cherche, trouve; et à celui qui heurte, il sera ouvert.
Matthieu 7:9  Ou quel est l'homme d'entre vous, qui, si son fils lui demande un pain, lui donne une pierre,
Matthieu 7:10  et s'il demande un poisson, lui donne un serpent?
Matthieu 7:11  Si donc vous, qui êtes méchants, savez donner à vos enfants des choses bonnes, combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent!

Le genre humain est la créature la plus importante aux yeux de l'Eternel, nous devrions être ses enfants qui regardent continuellement vers lui en respectant ses instructions. Depuis le commencement de la création, il veut que nous exercions à bon escient notre libre arbitre, il a voulu faire de nous des cocréateurs sur Terre. Les étoiles, les montagnes, les rivières, les arbres, le lait de vache et les légumes de la terre ont été mis sous nos pieds, à notre disposition. Alors pourquoi irions-nous nous prosterner devant des astres et des temples faits de mains d'hommes ? Pourquoi irions-nous glorifier la vache et rendre un culte aux rivières ? Ne serait-ce pas l'Eternel que nous devrions remercier pour toutes ces choses dont nous avons besoin pour être heureux ?
A l'inverse, l'humain sans foi pollue les rivières et maltraite la créature, il cherche généralement à se justifier par de bonnes oeuvres. Finalement, il oublie le mal qu'il a pu faire ou dire de D.ieu et son prochain, préférant servir la volonté de sa chair plutôt que le juste Père.
Romains 1:19-25 : « parce que ce qui se peut connaître de Dieu est manifeste parmi eux; car Dieu le leur a manifesté; car, depuis la fondation du monde, ce qui ne se peut voir de lui, savoir et sa puissance éternelle et sa divinité, se discerne par le moyen de l'intelligence, par les choses qui sont faites, de manière à les rendre inexcusables: parce que, ayant connu Elohim (Dieu), ils ne le glorifièrent point comme D.ieu, ni ne lui rendirent grâces; mais ils devinrent vains dans leurs raisonnements, et leur coeur destitué d'intelligence fut rempli de ténèbres: et se disant sages, ils sont devenus fous, et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en la ressemblance de l'image d'un homme corruptible et d'oiseaux et de quadrupèdes et de reptiles. C'est pourquoi Dieu les a aussi livrés, dans les convoitises de leurs coeurs, à l'impureté, en sorte que leurs corps soient déshonorés entre eux-mêmes: ils ont changé la vérité de Dieu en mensonge et ont honoré et servi la créature plutôt que celui qui l'a créée, qui est béni éternellement. Amen! »

Au niveau des sciences et philosophies enseignées, la raison et la connaissance scientifique ne s'opposent pas à la foi, au contraire, une analyse intégrale et logique des données de l'expérience dans tous les domaines a guidé de nombreuses personnes vers la foi, le croyant doit être libre de raisonner sur la réalité de la création et ne pas tomber dans un obscurantisme religieux, que ce soit avant ou après le siècle des lumières ou des obscurités. Quant à la célèbre philosophie bouddhiste, elle veut se révéler être une discipline psychosomatique visant l'épanouissement du « moi » et il serait a priori difficile de parler d'une spiritualité ou d'un matérialisme. Pourtant, je suis du même avis que ceux qui qualifient le bouddhiste de philosophie religieuse puisqu'il existe encore des rituels (qualifiés de religieux) et croyances telles que la maintenance de la conscience après la mort ou la présence d'identités spirituelles. Le Daïlla lama et ses adeptes ont aussi des opinions bien tranchées sur certains sujets, notamment sur celui du principe créateur qu'ils rejettent. Initialement, le bouddhisme n'est pas une révélation et n'apporte pas de réponses aux questions existentielles, bouddha semblait donc plus sage en se gardant d'y répondre.
J'invite les partisans du bouddhisme à s'intéresser à la bonne nouvelle de la résurrection des évangiles (si l'Eternel a créé et aime l'homme, il le refera) et à revoir leur point de vue sur la création.

Actes 17:18  Et quelques-uns aussi des philosophes épicuriens et des philosophes stoïciens s'en prirent à lui; et les uns disaient: Que veut dire ce discoureur? et d'autres: Il semble annoncer des divinités étrangères; parce qu'il leur annonçait Jésus et la résurrection.
Actes 17:19  Et l'ayant pris, ils le menèrent à l'Aréopage, disant: Pourrions-nous savoir quelle est cette nouvelle doctrine dont tu parles?
Actes 17:20  car tu nous fais entendre certaines choses étranges; nous voudrions donc savoir ce que veulent dire ces choses.

Le deuxième point important à mentionner à propos des philosophies d'aujourd'hui est le rejet fréquent de l'approche du bien et du mal établi par l'Eternel. En effet, ne croyant point en D.ieu, la nature de ce qui est considéré bon et mauvais varie, les limites du yin et du yang s'étendent et se rétractent en fonction de l'individu et la société. Par exemple, la prostitution et l'homosexualité ne sont plus de mauvaises pratiques, vendre son corps ou frotter son appareil génital dans le lieu où passent les excréments ne seraient pas choquant. Par conséquent, nous sommes en complète opposition à la sainteté corporelle et sanctification spirituelle demandée par l'Eternel dans ses instructions (commandements). Si la nature primordiale n'est pas gérée par l'Eternel et l'homme, nous nous souillons. L'amour des commandements est important pour ceux qui ont la foi. Sur notre planète, nous devons aussi contrôler nos actes, nous perçons des trous dans la croûte océanique et la couche d'ozone
, cela ne reste pas sans conséquence.
1Timothée 1:5-11 « Or la fin de l'ordonnance, c'est l'amour qui procède d'un coeur pur et d'une bonne conscience et d'une foi sincère, dont quelques-uns s'étant écartés, se sont détournés à un vain babil, voulant être docteurs de la loi, n'entendant ni ce qu'ils disent, ni ce sur quoi ils insistent. Mais nous savons que la loi est bonne, si quelqu'un en use légitimement, sachant ceci, que la loi n'est pas pour le juste, mais pour les iniques et les insubordonnés, pour les impies et les pécheurs, pour les gens sans piété et les profanes, pour les batteurs de père et les batteurs de mère, pour les homicides, pour les fornicateurs, pour ceux qui abusent d'eux-mêmes avec des hommes, pour les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et s'il y a quelque autre chose qui soit opposée à la saine doctrine, suivant l'évangile de la gloire du Dieu bienheureux, qui m'a été confié. »

2Jean 1:6 c'est ici l'amour, que nous marchions selon ses commandements. C'est ici le commandement, comme vous l'avez entendu dès le début, afin que vous y marchiez;

Enfin, partageons quelques mots sur la laïcité, principe de séparation entre la société civile et la société religieuse. L'idéologie joue un rôle important en revendiquant une certaine liberté à l'égard des religions. Si dans des pays, elle empêche les extrémistes d'imposer des traditions purement humaines (mort à l'incroyant, habituer la créature à voiler son corps et son visage, étouffement des cheveux, signes religieux païens...), elle entre en conflit avec le créateur en se positionnant au-dessus de ses lois (financement de bâtiments religieux païens, enseignement privilégié de l'athéisme, mariage pour tous...). La laïcité est comparable à une soupe mijotée de croyances dans une marmite, son enseignement, ses lois, ses fêtes et ses temples lui donnent l'apparence d'une religion. Pensez au temple moderne du Panthéon  païen signifiant « temple consacré aux dieux ». Si Yéshoua et les disciples laissaient la liberté de croire, ils n'étaient pas laïcs pour l'amour des lois de l'Eternel. La Bible nous rappelle la situation de ce monde :
1Corinthiens 8:5 Car aussi, s'il y en a qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, (comme il y a beaucoup de dieux et beaucoup de seigneurs,)
1Corinthiens 8:6 toutefois, pour nous, il y a un seul Dieu, le Père, De qui sont toutes choses, et nous pour lui, et un seul seigneur, Jésus Christ, à travers lequel sont toutes choses, et nous à travers lui.

Les religions monothéistes sont des appâts, elles ne doivent pas être une prison, mais un tremplin dans notre quête de vérité. Elles sont d'abord basées sur la Bible, la révélation de l'Eternel au peuple d'Israël. En faisant un parallèle avec le premier film de la trilogie Matrix, notre monde serait « la matrice » contenant un ensemble d'idées religieuses et philosophiques qu'il va falloir analyser, discerner. La pilule rouge serait le choix du baptême, un engagement de bonne conscience à vivre la réalité des paroles du christ/messie, lumière que le monde perçoit difficilement. Nous devons tourner le visage vers l'entrée de la lumière d'une grotte et arrêter d'observer les ombres qui défilent sur les parois rocheuses. Dans ma page de présentation du site internet, je mentionnais le besoin de partir dans le désert pour faire le vide, retrouver le silence des pères du désert. La tempête, le tremblement de terre et le feu passeront, mais le doux murmure de la voix de l'Eternel est la porte étroite qui conduit les enfants à la vie. Je n'invente rien :
Matthieu 7:13 Entrez par la porte étroite; car large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui entrent par elle;
Matthieu 7:14 car étroite est la porte, et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux sont ceux qui le trouvent.
Matthieu 7:15 Or soyez en garde contre les faux prophètes qui viennent à vous en habits de brebis, mais qui au dedans sont des loups ravisseurs.
Matthieu 7:16 Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on du raisin sur des épines, ou des figues sur des chardons?

Pour terminer, je dirais qu'il est essentiel de se remettre en question sur nos croyances, le but est d'avancer vers la Vérité. Notre conditionnement (culture, tradition, éducation...) et notre amour charnel (relation familiale, amoureuse, amicale...) sont des obstacles dans notre marche sur le chemin du désert. Nous avons besoin de la manne du créateur, nous devons nous nourrir des qualités spirituelles ou célestes : l'amour de la vérité, l'humilité, l'honnêteté, la justice, la persévérance, la générosité et la logique sont des vertus qui nous aide à ouvrir les yeux sur la réalité. Yéshoua (jésus) va jusqu'à dire qu'il faut haïr son père et sa mère pour le suivre, il ne demandait pas de détester ses parents, mais de renoncer radicalement aux fausses idées enseignées au sein de la famille et son entourage. Les erreurs se reproduisent souvent de génération en génération et nous ne pouvons rester passifs en gardant le pied dans les racines du monde, il est important de naître de nouveau pour faire paraître le nouvel homme uni au créateur.
Jean 3:3 Jésus répondit et lui dit: En vérité, en vérité, je te dis: Si quelqu'un n'est né de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.
Jean 3:4 Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il entrer une seconde fois dans le sein de sa mère et naître?
Jean 3:5 Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te dis: Si quelqu'un n'est né d'eau et de l'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Jean 3:6 Ce qui est né de la chair est chair; et ce qui est né de l'Esprit est esprit. Ne t'étonne pas de ce que je t'ai dit: Il vous faut être nés de nouveau.












Islam et Coran

Nous aurions énormément de choses à écrire sur l'Islam, c'est la raison pour laquelle je me suis focalisé uniquement sur des points importants figurant directement dans les textes du coran. Les discussions longues et parfois contradictoires autour de différents commentaires et hadiths ont été mises de côté : l'âge d'Aïcha pour sa première relation sexuelle, le conflit sur le successeur de Muhammed, les différentes versions et lectures pour la composition du coran, la façon de convertir les populations, les incohérences d'histoires copiées sur la Bible (noyade du fils de Noé au déluge, lieu de naissance d'Isa...). L'Islam est une grande religion, mais il ne lui a pas été permis d'imposer son armée et sa foi en Europe lors de ses conquêtes. N'ayant pas d'autres choix que de s'étendre par un « Islam modéré », j'y vois une forte contradiction avec des versets du coran qui incitent à punir sévèrement les peuples qui ne reconnaissent pas Mohammed comme un prophète et confessent que Yéshoua est réellement déclaré le fils de D.ieu.

J'invite aussi les lecteurs à regarder un documentaire sur les méthodes financières utilisées pour faire avancer l'Islam en Europe :¹« Qatar, guerre d'influence sur l'Islam d'Europe ». Heureux les musulmans qui vont comprendre que l'islam ne sera pas la seule et dernière religion sur Terre, surtout par ce genre de pratiques. Le rêve religieux et politique des frères musulmans en collaboration avec des hommes de pouvoir influence le subconscient de beaucoup de musulmans. Par contre, la quantité de chrétiens en Afrique du nord a considérablement diminué ces deux derniers siècles, leur nombre a été divisé par quatre à cause des mouvements radicaux. Où est la communauté dont parlait de dieu allah ? Dans son propre berceau Islamique, ils se font la guerre et tuent le chrétien, la religion ne s'est pas distinguée des autres.

En effet, la véritable foi est centrée sur les paroles du personnage le plus important des livres : l'homme Yéshoua (Jésus) le messie. A quoi sert-il de gagner le monde si nous perdons la vie qui se trouve au sein du Père des lumières ? L'Islam doit revenir à une lecture des paroles de l'Eternel et faire preuve de sagesse en adoptant la loi de la primauté. Nous ne pouvons pas ignorer le passé en claquant des doigts, tout ce qui ne s'accorde pas avec le "coran infaillible" est réduit à une falsification ou une abolition dépourvue de sens, c'est ridicule. La Genèse ou l'évangile de Matthieu sont des livres à lire en priorité, ce n'est pas le coran, surtout s'il n'est pas conforme à la parole des prophètes et apôtres prêchée aux Arabes (Actes 2:11 ; Galates 1:17 ; Galates 4:25). Le tableau suivant aide à revenir sur la logique des écritures :

SOURATES

COMMENTAIRES

BIBLE

Sourate XVII :111
"allah ne s'est pas donné un fils, il n'a pas d'associé en la royauté..."

Sourate IX : 30-31
"Les Juifs ont dit Uzaïr est le fils de Dieu...
Les Chrétiens ont dit : « le messie est fils de Dieu...Qu'allah les anéantisse, stupides ! »
« Ils ont pris leurs docteurs et leurs moines ainsi que le messie comme seigneurs, au lieu de Dieu ». Mais ils ont reçu l'ordre que d'adorer un dieu unique".

Le coran et les musulmans n'utilisent pas les termes « fils de Dieu ». Ce livre exprime clairement que le dieu allah n'engendre personne, d'aucune manière.
Le coran ignore totalement l'importance de l'homme en tant que fils de Dieu.
Il est évident que les chrétiens savent que le Tout puissant peut se défendre seul (trinité ou pas), ce n'est pas un argument pour renier la notion de fils.

Le titre "seigneur" est employé de nombreuses fois pour celui qui reçoit autorité, il s'associe à l'Eternel dans le sens où il participe à son plan.
Le coran ne vise pas uniquement le faux dogme de la trinité, il s'oppose à la conception du Père et du fils. La preuve est que les mêmes propos sont évoqués pour Uzaïr, il n'a jamais été adoré comme membre de la trinité. Le coran cherche souvent à accuser les autres pour valider la doctrine de son livre.

Quelques exemples sur les fils de Dieu : Genèse 6:2, Proverbes 30:4, Psaumes 82 :6, Luc 8:28, Matthieu 16:16 ; 1 Jean 2:22

Les vrais chrétiens et la Bible enseignent que le fils spécial de Dieu (l'homme Jésus) n'usurpe pas la position du seul vrai Dieu :
1 corinthiens 15:27 ; Jean 17:3 ; 1 Timothée 2:5

Je ne vais pas souhaiter l'anéantissement des musulmans, mais leur repentance. Le dieu allah et l'auteur du texte sont stupides. Les fils de Dieu sont les humains qui marchent dans la voie de l'Eternel. Le créateur voulait engendrer son fils et ses frères (partageant ses attributs comme la vie éternelle) depuis le début de la création.

Sourate XIX : 28-35
"Soeur d'Aaron...Comment parlerions-nous à un petit enfant au berceau ?
...le jour où je naquis, le jour où je mourrai, le jour où je serai ressuscité, celui-ci est Isa, fils de Marie.
...il ne convient pas qu'allah se donne un fils"

Le vrai nom du messie est Yéshoua (sauveur), ce nom n'est jamais mentionné dans le coran. Si nous traduisons le nom d'une personne dans une autre langue, il faut au minimum préserver la signification. Isa n'est pas Yéshoua le messie.
Son nom reflète son ministère, il sauve vraiment son peuple.

Enfin, à quel moment le coran nous dit qu'il mourra et sera ressuscité, il est étrange que les enseignants musulmans placent les deux derniers événements (mort et vie) à la fin des temps, des milliers d'années après sa conception.
Gabriel précise que l'enfant sera appelé fils du Très haut.

Yeshoua est le fils : Luc 1:31:32 ; Matthieu 11:27, Jean 20:31.
Les disciples gardent son nom, le maître reconnaît ses brebis par leur nom. Le nom Jésus est le fils chéri de l'Eternel.
Philippiens 2:9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a haut élevé et lui a donné un nom au-dessus de tout nom,
Philippiens 2:10 afin qu'au nom de Jésus se ploie tout genou dans le ciel, sur la terre et sous la terre.
Philippiens 2:11 et que toute langue confesse que Jésus messie est seigneur, à la Gloire de Dieu le Père.

Sourate II : 97,102
"Qui est l'ennemi de Gabriel ?...c'est lui qui a fait descendre sur ton cœur avec la permission d'allah le livre qui confirme ce qui était avant lui
...dieu est l'ennemi des incrédules."
...Nous t'avons révélé des versets parfaitement clairs. Seuls, les pervers n'y croient pas".



L'auteur du coran explique fréquemment que ceux qui ne croient pas en la révélation de Mohammed sont des incrédules. Les lecteurs vont craindre le dieu allah et penser que les versets qu'ils lisent sont parfaitement clairs, la révélation ne doit pas être remise en doute ! Il faut pourtant vérifier l'information des livres, si des musulmans constatent des divergences avec la Bible, ils disent que la Bible est falsifiée ou ne creuse pas le sujet.

Mais qui est pervers et incrédule ? Le piège n'est-il pas d'inverser l'ordre des choses ?
Ce n'est pas la Bible qui doit se conformer au coran, la bible est en premier et nous vérifions d'abord une révélation par elle. Le musulman fait l'inverse en donnant une autorité du coran sur la Bible, alors qu'il est écrit en cas de doute de demander aux chrétiens (sourate X:94). Si le coran demande de regarder la Bible, c'est bien que le texte de son époque dit vrai ! Il est impératif de regarder aux paroles des écritures antérieures, démarche difficile pour les musulmans. Lisons la ligne suivante.

L'ange Gabriel du coran ne confirme pas les écritures antérieures.
L'adversaire peut avoir l'apparence d'un dieu ou ange de lumière.
2Corinthiens 11:4 Car si celui qui vient prêche un autre Jésus que nous n'avons pas prêché, ou que vous receviez un esprit différent que vous n'avez pas reçu, ou un évangile différent que vous n'avez pas reçu, vous pourriez bien le supporter.

2 Corinthians 11:14 et ce n'est pas étonnant, car Satan lui-même se transforme en ange de lumière:

Galates 1:7 mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent pervertir l'évangile du Christ.
Galates 1:8 Mais quand nous-mêmes, ou quand un ange venu du ciel vous évangéliserait outre ce que nous vous avons évangélisé, qu'il soit anathème.

Sourate LXI : 6
La fausse phophétie
"pour confirmer ce qui, de la tora, existait avant moi, pour vous annoncer la bonne nouvelle d'un prophète qui viendra après moi et dont le nom sera Ahmad"

En plus de surinterpréter indûment des versets, le coran glisse dans la bouche du messie des paroles qu'il n'a pas prononcées. Le serpent rusé de la Genèse utilise aussi du vrai pour insérer un mensonge :
"vous serez comme des dieux, mais vous ne mourrez point si vous mangez du fruit".
Yéshoua confirme la tora, mais n'a rien annoncé concernant Ahmad.

Les musulmans se servent de l'évangile de Barnabé pour annoncer la venue de Muhammed, le problème est qu'il date au moins du XIVe siècle, après le coran.
Aucun chrétien et juif ont vu un grand prophète et une alliance venant d'Ismaël. Le coran ne confirme pas la tora (instruction) non plus, continuons la lecture du tableau.

Matthieu 5:17 : Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes: je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir;
(stop ! Jésus n'a pas ajouté dans sa phrase la venue d'un prophète).

Jésus annonce aussi le consolateur : l'esprit de vérité dans les coeurs.
Ces passages seront utilisés pour annoncer "Ahmad". En lisant le contexte, le consolateur n'est pas un personnage, mais l'esprit de vérité que les disciples connaissaient déjà à travers Jésus. Il fallait que le souffle sacré de vérité pénètre en eux (ex : Pentecôte) : Jean chapitre 14, 15, 16.

Sourate VI : 142 147
Le viole de chameaux
"deux couples parmi les chameaux
...étiez-vous témoin lorsqu'allah vous a ordonné cela ?"

Sourate XXII : 36
"nous avons placé les animaux sacrifiés (chameaux, vaches...) au nombre des choses sacrées d'allah...

...animaux prêts à être égorgés
...mangez-en...
en serez-vous reconnaissant ?"

Le dieu allah viole l'alliance comme un chameau infidèle et violant du désert.
Cerise sur le gâteau, dans son arrogance, il faut lui être reconnaissant :
"étiez-vous témoin lorsque le dieu allah vous a donné cela ?"
"serez-vous reconnaissant ?".

Je précise qu'il ne s'agit pas d'une autorisation à manger du chameau en cas de guerres ou famines, le dieu allah modifie la loi alimentaire, les chameaux ne sont plus considérés impurs comme le porc. Ils seront sacrifiés et mangés.

Nous avons une abolition d'une loi considérée abominable par Eternel.
Cet ordre ne peut pas être divin.

Les arguments sont extrêmement faibles pour ne pas reconnaître l'erreur, on vous dira que le dieu allah fait ce qu'il veut et qu'il change d'avis sur une loi abominable. On vous dira aussi que cette loi était exclusivement pour des juifs à cause de leur dureté de cœur, par exemple.
Deutéronome 14:3 Tu ne mangeras aucune chose abominable...

Deutéronome 14:7 Seulement, de ceci vous ne mangerez pas, d'entre celles qui ruminent et d'entre celles qui ont l'ongle fendu et divisé: le chameau, et le lièvre, et le daman; car ils ruminent, mais ils n'ont pas l'ongle fendu; ils vous sont impurs.

Sourate V: 6-7
"alliance qu'il a contractée avec vous"

Sourate II : 40-41
"fidèle à votre alliance...croyez à ce que j'ai révélé confirmant ce que vous avez déjà reçu...ne troquez pas mes révélations".

Aucune alliance n'est prophétisée après celle d'Israël par le messie Yéshoua (Jésus).
Le dieu allah veut à tout prix confirmer une révélation et une alliance.
Les musulmans peuvent regarder à l'alliance de Yéshoua, la porte est ouverte.

Dans une alliance, il y aura toujours des personnes qui n'écoutent pas (libre arbitre). Leurs erreurs ne sont pas des justificatifs pour inventer de nouvelles alliances.
Une alliance parfaite (messie) est l'essentiel aux yeux de l'Eternel, peu importe qui accepte le chemin étroit.

Jérémie 31:31 ; Matthieu 26:28

Hebreux 13:20 Or le Dieu de paix qui a ramené d'entre les morts le grand pasteur des brebis, dans la puissance du sang de l'alliance éternelle, notre seigneur Jésus,
Hebreux 13:21 vous rende accomplis en toute bonne oeuvre pour faire sa volonté, faisant en vous ce qui est agréable devant lui, par Jésus Christ, auquel soit la gloire aux siècles des siècles! Amen.

Sourate II : 125-130
"Nous t'avons trouvé une maison, un lieu où l'on revient souvent...la station d'Abraham...pèlerinage...
...Abraham et Ismaël élevaient les assises de sa maison".

Quelle maison ? Abraham et Ismaël n'ont jamais construit ou reconstruit une maison d'adoration dans la Bible hébraïque. Abraham a envoyé dans le désert Agar.
Ensuite, il fera sa vie avec son épouse Sarah, il ne retournera pas vers la servante de sa femme qu'il avait dû prendre pour avoir un enfant. Abraham ne part pas à la recherche d'Ismaël qu'il a envoyé dans le désert, il ne pas construire cette étrange maison du dieu allah. La maison de la Ka'ba ne vient certainement pas de L'Eternel, l'auteur veut établir un lien entre l'Islam et Abraham.

Exode 23:24 Tu ne te prosterneras point devant leurs dieux, et tu ne les serviras point, et tu ne feras pas selon leurs oeuvres; mais tu les détruiras absolument, et tu briseras entièrement leurs stèles.
Ne faites pas le pèlerinage jusqu'à la Ka'ba, maison des idoles.
Ne vous piétinez pas autour de cette pierre et ne mettez pas votre tête dedans. Ne priez pas particulièrement en direction de la Mecque.
Jean 4:21-24.

Sourate XXXVII : 102-112
"Je me suis vu moi-même en songe et je t'immolais, qu'en penses-tu ?...
...nous récompensons ceux qui font le bien...la naissance d'Isaac, un prophète parmi les justes".

Le dieu allah semble ignorer encore une fois les livres antérieures, il ne mentionne pas le nom du fils d'Abraham ! Ceci a de graves conséquences dans l'histoire, car selon la majorité des musulmans, le fils d'Abraham proposé en sacrifice est Ismaël !
La Bible annonce clairement Issac, fils de la promesse, fils d'Abraham et son épouse Sarah. Remarquons que la récompense de la foi d'Abraham est la naissance d'Isaac, le coran serait alors la véritable source de l'erreur !

Genèse 22:2-9 et Hébreux 11:17

Eternel donna la promesse à l'épouse d'Abraham, Sara. La servante d'Abraham enfanta Ismaël, ils étaient absents lors de cet avènement.
Plutôt que d'intégrer naturellement l'alliance du Christ, le dieu allah et l'Islam préfère modifier l'histoire, cherchant à amplifier le lien avec Abraham.

Sourate XXV :1-2
"un avertissement pour les mondes...
celui a qui appartient la royauté des cieux et de la terre,celui qui ne s'est point donné de fils...n'a pas d'associé en sa royauté"

Sourate XXXIV : 28
"Nous t'avons envoyé à la totalité des hommes".



Comme nous l'avons mentionné dans l'introduction, le message du coran veut se répandre sur toute la planète, ce serait la dernière religion. Yéshoua avait déjà envoyé les disciples vers les nations, nous n'allons pas abandonner le christianisme pour le coran et l'Islam ! L'Islam ne peut pas être la seule religion restante, c'est impossible.

De plus, est-ce qu'une grande religion est uniquement du côté du bien ?Je rappelle que
l'Eternel créa le bien et le mal, la paix et l'adversité sont dans la paume de ses mains. C'est lui qui donne les limites aux peuples et un grand royaume n'est pas synonyme d'une révélation pour la planète ! Dans le livre de Daniel II, le roi Nebucadnetsar voit quatre grands royaumes qui s'étendent sur la terre pendant des siècles. Si Israël faisait le mal, de grandes nations les submergeaient.
Les musulmans ne doivent pas confondre les ismaélites mentionnés dans la Bible (une grande nation au temps d'Israël avant le messie) et la religion tardive de l'Islam qui n'est pas une alliance de l'ETERNEL qui doit s'étendre sur toute la planète !

Luc 24:47  et que la repentance et la rémission des péchés fussent prêchées en son nom à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.

Daniel 2:44 Et dans les jours de ces rois, le Dieu des cieux établira un royaume qui ne sera jamais détruit; et ce royaume ne passera point à un autre peuple; il broiera et détruira tous ces royaumes, mais lui, il subsistera à toujours.
Daniel 2:45 Selon que tu as vu que, de la montagne, la pierre s'est détachée sans mains, et qu'elle a broyé le fer, l'airain, l'argile, l'argent et l'or, le grand Dieu fait connaître au roi ce qui arrivera ci-après. Et le songe est certain, et son interprétation est sûre.

Genèse 25:16 Ce sont là les fils d'Ismaël, et ce sont là leurs noms, selon leurs villages et leurs campements: douze princes de leurs tribus.

Sourate II :111-113
"Ils ont dit, ils n'entreront pas aux paradis...
...Les juifs ont dit : les chrétiens ne sont pas dans le vrai. Les chrétiens ont dit : les juifs ne sont pas dans le vrai !
Et pourtant ils lisent le livre.
Ceux qui ne savent rien prononcent les mêmes paroles, allah jugera entre eux le jour de la résurrection et il tranchera leurs différends...qui est donc plus injuste que celui qui invoque allah dans les mosquées d'allah."

Le coran fait des reproches aux juifs et aux chrétiens sur un désaccord. Le coran ne va pas nous faire croire que les musulmans ne sont pas rentrés dans les disputes.
Le coran n'enseigne-t-il pas qu'une catégorie de personnes ne va pas au paradis, là où coule le vin servi par de belles femmes ? Ne dit-il pas qu'il faut croire en allah et ses paroles pour aller au paradis ? L'auteur cherche-t-il à accuser pour faire rentrer du monde dans sa maison païenne ?
Les musulmans ont aussi des courants différents : sunnisme, chiisme, coranistes, kharidjisme, soufisme, alaouites, druzisme. L'ahamadisme est un mouvement musulman messianique persécuté qui comprend que Jésus est cloué sur la croix, assommé, il se réveillera dans son tombeau.

Hypocrite, ôte d'abord la poutre de ton oeil avant d'accuser les juifs et les chrétiens. L'apôtre Paul a raison, il faut qu'il y ait des divisions parmi vous.

Matthieu 7:3 Et pourquoi regardes-tu le fétu qui est dans l'oeil de ton frère, et tu ne t'aperçois pas de la poutre qui est dans ton oeil?
Matthieu 7:4 Ou comment dis-tu à ton frère: Permets, j'ôterai le fétu de ton oeil; et voici, la poutre est dans ton oeil?
Matthieu 7:5 Hypocrite, ôte premièrement de ton oeil la poutre, et alors tu verras clair pour ôter le fétu de l'oeil de ton frère.

Jésus apporte un feu sur la terre, il sépare le mensonge et la vérité.Yéshoua ne demandait pas de prendre l'épée pour tuer physiquement, mais pour diviser les justes et injustes. vous pouvez comparer les versets :
Matthieu 10:34-35 ; Matthieu 26:52; Luc 22:36; 1corinthiens 11:18-19
Luc 12:51 : Pensez-vous que je sois venu donner la paix sur la terre ? Non, vous dis-je; mais plutôt la division.

Sourate IV : 155-159
"Nous les avons punis parce qu'ils n'ont pas cru, parce qu'ils ont proféré une horrible calomnie contre Marie et parce qu'ils ont dit : « Oui, nous avons tué le messie, Jésus, fils de Marie, le prophète de Dieu ». Mais ils ne l'ont pas tué ; ni crucifié, cela ne leur est seulement apparu ainsi. Ceux qui sont en désaccord à son sujet restent dans le doute...ils ne l'ont certainement pas tué, mais allah l'a élevé vers lui : allah est puissant et juste...il n'y a personne, parmi les gens du Livre, qui ne croie en lui avant sa mort et il sera un témoin contre eux, le jour de la résurrection.

Le coran dit que Jésus n'a pas été tué et crucifié, examinons les hypothèses :
- Les juifs ne l'ont pas (vraiment) tué et crucifié, car il est ressuscité. Mais le coran ne semble pas indiquer un retour à la vie suite à une crucifixion. Les chrétiens qui veulent harmoniser coran et Bible expliquent souvent cela.
- Les juifs auraient confondu Jésus avec une autre personne, cette hypothèse peu fondée est soutenue par pratiquement tous musulmans ! La mère et les amis de Jésus n'auraient donc pas reconnu son remplaçant devant le sanhédrin jusqu'à sa mort sur le poteau en forme de croix !
- Le coran se rapprocherait du point de vue du docétisme : une partie du messie ne serait pas morte et il n'aurait pas souffert à cause des gens du livre. Autrement dit, D.ieu fait mourir physiquement Jésus sur le poteau et son être sur la croix aurait été sous son contrôle d'une façon surnaturelle, pendant que son esprit retourne à Dieu. Lecture la plus probable selon moi, le coran ferait donc l'erreur d'un messie qui ne souffre pas (ni crucifixion) et ne meurt pas réellement (ni tué).

Actes 2:29-32 Hommes frères, qu'il me soit permis de vous dire avec liberté, touchant le patriarche David, et qu'il est mort, et qu'il a été enseveli, et que son sépulcre est au milieu de nous jusqu'à ce jour. Étant donc prophète, et sachant que Dieu lui avait juré, avec serment, qu'il ferait asseoir quelqu'un suscité du fruit de ses reins, sur son trône, a dit de la résurrection du Christ, en la prévoyant, qu'il n'a pas été laissé dans le hadès, et que sa chair non plus n'a pas vu la corruption. Ce Jésus, Dieu l'a ressuscité, ce dont nous, nous sommes tous témoins.

Le jésus magique que je combats dans le christianisme se retrouve sous une autre forme dans le coran ! Il n'est plus le réel adam, le champion en tout point comme nous que le péché n'a pas pu vaincre.
Genese 2:7 ; Matthieu 12:39-40 ; Marc 9:31 ; Actes 17:1-4, Matthieu 16:22-23; Esaie 53:11-12 ; Psaumes 16:10 ; Psaumes 22 ; Esaie 53
.

Sourate IV:43
"N'approchez pas de la prière alors que vous êtes ivres, attendez de savoir ce que vous dites !"

Sourate V:90
"O vous qui croyez ! Le vin, le jeu du hasard, les pierres dressées et flèches divinatoires sont une abomination"

Sourate XVI : 67
"Vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent des fruits des palmiers et des vignes"

Selon l'interprétation populaire, les musulmans ne boivent pas de vin. Ils pourront cependant en boire au paradis, imaginant peut-être un vin spécial, sans effet, dans un lieu sans problème. Peu de musulmans comprennent que le vin se consomme en petite quantité, l'Eternel ne veut simplement pas l'excès et la dépendance.

Le dépassement des limites se retrouve dans de nombreuses autres choses (nourriture, sexualité...). Le vin est le produit réaction chimique naturelle sur le raisin.

Les hadiths interdisent la consommation d'alcool, le coran ne laissant pas de versets clairs. encore une fois, ils oublient la Bible et la commémoration de l'alliance de Jésus-Christ et Abraham. Il est certain que le vin peut se consommer.

Attention à l'excès : Proverbes 20:1 ; 1 timothée 3:8, ephésiens 5:18
Le vin n'est pas mauvais:
Deutéronome 14:26; Ecclésiaste 9:7; psaumes 104:15

Les disputes venant du cœur : proverbes 4:17 ; Deutéronome 32:33

En cas de conflit, il faut attendre la diminution de l'effet de l'alcool pour ne pas s'emporter ou créer davantage de problèmes. Le vin n'est clairement pas la cause d'un problème, il ne peut pas faire partie d'une interdiction venant de l'Eternel. Ceux qui ne boivent pas font aussi très bien.

Le signe de l'alliance : Genèse 14:18 – Hébreux 7:1-3.
Matthieu 26:26-28 ; 1 Corinthiens 11:23-25

Sourate II:106
"Si nous abrogeons un verset quelconque ou que nous le fassions oublier, nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'allah est omniprésent ?"

Si vous abrogez un verset quelconque ou que vous le fassiez oublier, nous en apporterons aussi un meilleur ou un semblable pour que vous puissiez vous souvenir des écritures antérieures. Le lecteur doit se remettre en question et veiller à ne pas abroger ce qu'il veut (alliance, loi, histoire, paroles du Christ...) à cause du coran et du dieu allah.

Actes 17:11 Or ceux-ci étaient plus nobles que ceux de Thessalonique; et ils reçurent la parole avec toute bonne volonté, examinant chaque jour les écritures pour voir si les choses étaient ainsi.

Sourate XXII : 33-34
"Vous trouverez des avantages dans ces animaux, jusqu’à un terme fixé. Le lieu de leur immolation est l’antique Maison. A chaque communauté, nous avons assigné un rite sacrificiel, afin que les hommes invoquent le nom d’allah sur la bête des troupeaux qu’Il leur a accordée en nourriture. Votre dieu est certes un dieu Unique. Soumettez-vous à lui. Annonce la bonne nouvelle aux humbles..."

Dans la Bible, les sacrifices ont plusieurs significations devant le créateur, ce sont des actes représentatifs (offrandes, alliances, rémissions des péchés...) pour l'homme. Eternel pardonne de la manière qu'il souhaite, il n'a pas besoin de sacrifices. Cela dit,
cela ne signifie pas qu'il n'existe pas de sacrifices pour le pardon ! Les musulmans oublient la notion de ce type de sacrifice : la représentation du pardon pour le peuple.

Comme d'habitude, le coran ne donne pas vraiment de précision ! L'offrande du christ n'est jamais abordée puisqu'il a perdu la fonction de l'agneau sans tache qui se retrouve dans l'alliance de Moïse. Les chrétiens ne font pas de sacrifices d'animaux, surtout après la destruction du temple en l'an 70, mais nous savons tous que l'alliance de Moïse (dont Yéshoua faisait partie) présente l'agneau du peuple.

Genèse 3:21 : une mort qui couvre la nudité.
Genèse 4:4-5 : un sacrifice comme offrande.
Lévitique 16:15 : une mort pour couvrir le péché du peuple.
Genèse 8:20 : une mort pour une alliance nouvelle.

L'agneau du système juif sauve par ses paroles et actes, il est juste et capable de mourir pour l'Eternel et ses amis. Veuillez lire la dernière ligne du tableau du judaïsme et du christianisme pour plus d'informations :
Hébreux 10:5 et psaume 48:6-8 ; Jean 15:13 ; Marc 8:35.

Jean 1:29 Le lendemain, il voit Jésus venant à lui, et il dit: Voilà l'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!

Le coran n'est pas une révélation supplémentaire du Dieu de Yéshoua (Jésus), c'est une religion humaine développée autour des anomalies du christianisme déformé, des courants gnostiques judéo-chrétiens et d'une culture païenne préislamique du dieu allah. L'adversité est parfois nécessaire pour équilibrer les pouvoirs du système de ce monde religieux. L'Islam modifie sans aucun doute l'ensemble du message de la Bible et nous ne pouvons que souhaiter aux humbles musulmans un retour aux écritures antérieures : la bonne nouvelle du royaume par l'homme Yéshoua, le fils de Dieu. Sachant qu'il existe des musulmans honnêtes et justes dans leur pratique, je les invite à lire mon tableau et plus attentivement la Bible afin de se purifier réellement et entièrement (baptême) dans l'alliance parfaite de l'unique ETERNEL, par Christ.
Galates 3:15-16 : Frères, je parle selon l'homme: personne n'annule une alliance qui est confirmée, même celle d'un homme, ni n'y ajoute. Or c'est à Abraham que les promesses ont été faites, et à sa semence. Il ne dit pas: "et aux semences", comme parlant de plusieurs; mais comme parlant d'un seul: - "et à ta semence", qui est CHRIST.












CHRISTianisme altéré

Le christianisme est centré sur les paroles du personnage Yéshoua (Jésus) qui a été reconnu comme le messie (oint) promis par de nombreux juifs, d'où le nom: messianisme / christianisme. Les fidèles du Nazaréen ne donnent donc pas priorité aux paroles d'un autre personnage sortant de nulle part et inventant une religion, parce qu'ils considèrent le messie comme étant déjà l'accomplissement du plan de l'Eternel : faire l'homme son reflet, parfaitement uni à lui. L'enseignement de Yéshoua est cohérent avec la foi de ses ancêtres et l'alliance de Moïse dans laquelle il est né, il nous fait connaître d'avange le créateur tel un fils unique sorti du Père des lumières. Ne pouvant détruire un christianisme pacifiste provenant de la foi du maître Yéshoua et ses apôtres au début de notre ère, l'Empire Romain païen adopta comme religion officielle un christianisme déformé. De ce fait, la démarche suivante est une tentative de revenir à une foi plus réel et authentique en notant dans un tableau de nombreux dogmes inventés.

DOGMES,CEREMONIES ET PRATIQUES RELIGIEUSES AJOUTES AU MESSIANISME

PREMIERE TRACE
(approximative)

ADOPTION OFFICIELLE
(des erreurs de dates peuvent être comises)

BIBLE ET COMMENTAIRES

Les dieux descendent sur terre

I siècle

325-461

Actes 14:11 : Les nations faisaient aux apôtres la même chose que les églises chrétiennes ont fait à Jésus aujourd'hui, ils les prennaient pour
des dieux descendus/venus du ciel dans une chair humaine, chapitre IV : http://www.desertpath.net/Yeshouafr.htm
Quelques années après l'apparition du messie, les croyants Juifs et Chrétiens qui le reconnaissaient comme un homme parmi les hommes étaient considérés comme hérétiques. Aujourd'hui, le dogme d'un Jésus sauveur qui n'est pas d'origine humaine et qui descend du ciel domine largement dans les églises, nombreux sont les chrétiens qui associent ma foi avec de la gnose afin de me qualifier d'hérétique.
2 Corinthiens 11:4 : les églises catholiques, les évangéliques, les témoins de jéhova, les mormons et les juifs messianiques sont des exemples d'églises qui prêchent un Jésus qui n'est pas d'origine (par nature) humaine. Ce jésus s'est transformé en humain pour venir sur la planète.

Si nous comparons le baptême à un mariage pour intégrer le corps symbolique du Christ, imaginez que vous appreniez que votre partenaire ne soit pas un être humain par nature, mais un dieu participant à la création des cieux et de la terre. Même si vous confessez aimer votre conjoint, il est évident que ne le connaissez pas. Connaître le Père et le fil, c'est réellement comprendre le message de la Bible, l'activité de l'Eternel avec l'homme, sa créature. En dehors des chrétiens qui n'ont pas de noms d'églises chrétiennes, je connais officiellement deux églises qui n'enseignent pas ce jésus galactique préexistant non-humain par nature : les Christadelphes et nombreux chrétiens de l'Unitarisme.

Incarnation de la parole


I et Ile siècle


Doctrine généralement fondée sur l'évangile de Jean et le deuxième chapitre de l'épître aux philippiens qui laisse penser que Jésus a pris la forme d'un être humain. Il n'existe pourtant aucune incarnation d'un ou plusieurs fils de Dieu du ciel dans la Bible, les chrétiens n'avaient pas cette compréhension de la trinité en lisant le début de l'évangile de Jean. Augustin dans son œuvre², écrit :
"De même que notre Verbe ou notre parole devient en quelque sorte la voix du corps en s'unissant à elle pour se manifester aux sens des hommes, ainsi le Verbe de Dieu s'est fait chair, en s'unissant à elle pour se manifester aussi aux hommes; notre parole devient voix, mais elle n'est pas changée en voix ; ainsi le Verbe de Dieu s'est fait chair, mais loin de nous la pensée qu'il ait été changé en chair. Il s'est uni à la chair, mais ne s'est pas transformé en chair, il s'est fait chair comme notre parole se fait voix".

La parole est, comme sa définition l'indique, la parole divine du créateur. Elle va parfaitement s'unir à l'homme par le souffle sacré en Yéshoua.
L'homme Yéshoua sera pleinement rempli de la pensée de l'Eternel à son ministère (forme divine), il est un grand roi et prophète. En tant que fils idéal, il va pourtant apparaître comme un simple homme parmi les hommes, il va même les servir (forme de serviteur) jusqu'à laver leurs pieds. Il n'est pas écrit que Jésus a pris une forme d'homme, comme s'il abandonnait une nature qui n'est pas la nôtre, il a toujours été un homme.

Double nature du messie

I et IIe siècle


Le faux jésus posséderait deux natures : 100% dieu et 100% humain OU 50% dieu et 50% humain. Certains imaginent aussi qu'un embryon du ciel avec le cerveau d'un dieu entra en Marie, il garderait ainsi des souvenirs de bons moments passés avec son papa dans le ciel (Jean 8:38). La dernière fois que j'ai voulu aider des témoins de jéhova prêchant la connaissance du Père et du fils (Jean 17:3) et la fin du monde dans les rues, ils m'ont avancé que le fils de jéhova n'était plus un humain parce que la chair et le sang n'hérite pas du royaume (1 Corinthiens 15:50). Dans ce passage, Paul s'exprime sur l'avenir de l'humain dans un corps glorieux (céleste), il n'est pas dit que Jésus n'est plus de la catégorie des hommes. Etre semblable aux "anges dans le ciel" ne fait pas de nous (Jésus et ses frères) des êtres d'une espèce angélique !

Le messie est un homme comme nous, il est d'abord de chair et de sang et devient ensuite le deuxième HOMME (1 Corinthiens 15:47).
Yéshoua restera toujours le fils de Dieu qui a été par nature un homme parmi les hommes : le fils de l'homme sur les nuées du ciel !
L'homme nouveau, de condition divine, n'est pas alimenté par "la chair et le sang", mais par l'esprit saint de l'Eternel (Jean 4:24).
Le messie est donc 100% humain, c'est uniquement le Père, le seul vrai D.ieu, qui lui révèle la vérité pendant sa vie. Dire que les deux natures de Jésus sont deux espèces qui se mélangent ou s'alternent (Dieu/ange ET humain) est une erreur contredisant le plan divin.

Naissance miraculeuse

I et IIe siècle


Les premières traces écrites des originaux grecs ne sont pas connues avant la moitié du IIe siècle, la Bible de l'Eglise Romaine n'apparaîtra que des années plus tard. Il est bien connu que l'évangile de Matthieu existait bien avant en hébreu ou araméen parmi les communautés chrétiennes du Ier siècle, peut-être dans une version différente. Dans nos bibles, deux livres mentionnent la naissance miraculeuse : Matthieu et Luc.

Dans le reste de la Bible, les prophètes, les parents de Jésus, les disciples, Paul et les juifs ne semblent pas informés de la naissance d'un messie sans père biologique, l'Eternel aurait-il préservé en vain la lignée de David et Joseph de la tribu de Juda ? En effet, selon les prophéties et la loi, le messie né d'une femme possède physiquement le sperme du roi David (Romain 1:3; 8:3). L'attribution de la tribu se fait par le père.
Marie ne peut pas transmettre la lignée royale, de plus, elle était fille d'Héli, fils de David par Nathan.

Les premiers chrétiens et juifs ne croyaient probablement pas en la naissance miraculeuse. Plusieurs explications sont possibles pour son intégration : soit il s'agit d'un enseignement juif spirituel qui a été compris d'une manière littérale (midrash), soit l'histoire raconte que la puissance du saint esprit fut sur Joseph pour féconder Marie d'une manière qui nous échappe. Pour cette deuxième option, l'Eternel aurait pu demander au couple un rapport en dehors du mariage (à l'encontre de la tradition) pour l'arrivée du messie à un moment précis. Joseph aurait pu douter de la même manière que Zacharie et aurait voulu s'éloigner (rompre secrètement) ou éloigner son épouse. Autre option déjà mentionnée dans mon article en 2015, Joseph ou Marie ne pouvait peut-être pas avoir d'enfants. La traduction et une incompréhension pourraient modifier la version originale, je suis d'avis à penser que Luc 1:34 est une fabrication ou une mauvaise traduction des propos de Marie.

Les historiens parlent de Nazaréens qui croyaient en la naissance miraculeuse, je les distingue cependant des premiers Nazaréens (Actes 24:5).
Les Ebionites et Marcion ne semblaient probablement pas non plus lire cette histoire dans les évangiles. Le judaïsme rejette aussi la naissance miraculeuse du messie. De toute manière, naissance miraculeuse ou pas, les hérétiques étaient les Juifs et chrétiens qui confessaient que Jésus était le messie, le fils de Dieu qui EST un homme par nature. La naissance miraculeuse ne doit donc pas être un justificatif pour le faux dogme de la préexistence du messie. Des groupes religieux et théologiens n'y ont pas cru tout au long de l'histoire, citons Symon Budny³, Ferenc David et Uta Ranke-Heinemann. Chapitre II : http://www.desertpath.net/Yeshouafr.htm

Le saint esprit : une troisième personne en D.ieu




IIe siècle

325-461

Le sacré (saint) souffle ou esprit saint de l'Eternel est devenu un personnage divin de la trinité. Le Dieu qui se nomme «Je Suis» en Exode 3:14-15 serait un Dieu en trois personnes distinctes. Les expressions et personnifications sont souvent utilisées pour justifier ce dogme, il y en a peu.
"l'esprit dit" ou "l'esprit s'attriste" ne signifie pas que l'esprit saint est une deuxième personne : Actes 5:3 ; Actes 8:29 ; Actes 13:2...

L'esprit saint ou le souffle sacré émane du seul vrai Elohim (D.ieu), le Père, ce n'est pas une personne supplémentaire. Nous avons un esprit en nous, ce n'est pas une autre personne dans notre être. Le père, le fils et les disciples sont UN par la puissance de l'esprit : Jean 10:30, 17:22.
En Proverbe 8, la sagesse est personnifiée, nombreux sont ceux qui veulent aussi y voir littéralement la personne du saint esprit ou dieu jésus.

Formule du baptême trinitaire

IIe siècle

325-461

La formule du baptême trinitaire ne vient probablement pas des paroles de Jésus, nous devrions être baptisés dans le nom de l'homme Yéshoua. L'écriture nous invite à faire dans l'autorité de Yéshoua (Colossiens 3:17). Chapitre III http://www.desertpath.net/Bapteme.html

Le terme "Péché originel"

IVe siècle

397

Le péché d'adam et Eve n'est pas une erreur transmise à toute l'humanité, nous ne mourrons pas à cause d'eux. Il existe différentes façons de lire le "péché originel". Chaque humain, par nature, peut faire des erreurs.
Chapitre II
http://www.desertpath.net/creationfrench.html

Culte des saints et des anges

Vers 150





431

Le culte des anges est déconseillé, nous ne devons pas les adorer, les anges sont des flammes de feu dans la main de l'Eternel. L'auteur du livre Apocalypse n'allait pas adorer quelqu'un d'autre que l'Eternel, il voulait rendre hommage à un ange de même niveau que lui : Apocalypse 19:10.
Rendre un culte aux anges est une fausse croyance et pratique : Colossiens 2:18
Les « saints » de la Bible ne sont pas uniquement ceux de l'Eglises catholiques : 1 Corinthiens 14:33.
Les prières sont adressées directement à D.ieu pour des frères et sœurs qui sont en vie : Ephésiens 6:18
Le souverain sacrificateur et le roi de l'alliance de Moïse représentent le peuple, ils peuvent intercéder pour celui-ci. Le messie a aussi de rôle, Jésus est à la fois le souverain sacrificateur et roi, s'adresser à lui sans l'adorer comme l'Eternel D.ieu est possible : 1 Timothée 2:5 ; Actes 7:59.
Le grand sacrificateur n'est pas l'Eternel, mais son représentant, son image, il est à proximité de lui, en lui (Hébreux 7:3).
Seul Dieu est parfait et reçoit le culte d'adoration : Philippiens 3:3.

Culte des reliques et de la croix

IIIe siècle

780

Ne rendons pas de culte à une relique, mais à D.ieu. Yéshoua est mort cloué sur du bois, peu importe sa forme : Galates 3:13.
Ce n'est pas l'objet de l'acte qui est glorifié, mais la personne qui fait l'acte.

Les prières pour les morts

Vers 210

Ve siècle


Il n'est pas interdit de nous souvenir des morts, mais attention aux dérives : Deutéronome 18:11, Lévitique 19:31.
Nous ne pouvons pas modifier le jugement divin après la mort d'une personne, l'Eternel décide : Luc 16:19-31 ; Hébreux 9:27.
Le livre des Maccabées est un livre historiquement intéressant, mais il n'est pas intégré à la Bible par les juifs qui ont constitué le Tanack (Bible hébraïque). Malheureusement, des croyants utilisent ce livre pour justifier la prière aux morts, laissons les morts enterrés leurs morts.

Les indulgences


1300

Grave erreur de l'Eglise catholique, l'argent n'offre pas le salut. Nous pouvons écrire la même chose sur l'acquisition de l'esprit : Actes 8:18.
Attention aussi à l'évangile de prospérité très en vogue en Amérique, le dieu Mammon (l'argent) domine les esprits.

La papauté

IVe siècle

606

Pierre est un roc au début de l'ère des assemblées chrétiennes, c'est lui qui entre en scène dans le livre des Actes (Actes 2, 10, 15).
Cela ne signifie pas qu'il est au-dessus des autres disciples et qu'il faut inventer une succession perpétuelle de papes à Rome après lui.
Céphas (Pierre) a réalisé sa mission personnelle au milieu de ses amis, mais nous ne répétons pas constamment les débuts du corps de l'église du Christ. Enfin, les disciples de Yéshoua tenaient aussi les clés du royaume (Matthieu 18:18).

Culte des images


IV et Ve siècle

787

Exode 20:4

Célibat obligatoire des prêtres


1074

L'obligation de ne pas se marier pour les prêtres n'est pas de la Bible. Nous pouvons décider du célibat de notre propre initiative, ce n'est pas une obligation pour être prêtre. Dans la bible, les prêtres ont des femmes et des enfants : Exode 6:23 ; 1 Corinthiens 7:9.

L'extrême-onction

850

1439

Yéshoua et les croyants ont simplement été oints (onction), l'extrême-onction n'existe pas : Actes 10:38, 2 Corinthiens 1:21.

La transsubstantiation

Vers 850

1059 et 1215

Le pain et le vin ne sont pas littéralement le corps et le sang de Jésus. Jésus ne vient pas surnaturellement à l'intérieur de choses inanimées.
Le pain (1Corinthiens 11:26) représente son corps, nous n'avons pas une transformation miraculeuse de substances pour cet événement.
Le vin et le pain sont en mémoire du ministère du Christ (Luc 22:19).

Usage du chapelet

1090

XIIe siècle

Comme dans d'autres religions, des gestes et objets sont complètement inutiles, il ne faut pas qu'ils représentent une croyance qui va à l'encontre de la vérité. Les fausses coutumes sont persistantes.

Les sept sacrements adoptés

1060 à 1200

1547

Eternel nous sauve par la foi en ses paroles (dont celle en Christ qui va jusqu'à mourir), la mise en pratique des commandements est important.
Le mot foi est lié à l'obéissance, le baptême est le symbole de notre engagement en Christ, le pain et le vin nous le rappelle. Des pratiques ne se retrouvent pas dans la Bible et nous n'avons pas besoin de les pratiquer pour être sauvé (Actes 16:30-33 ; Marc 10:19:21).

Virginité perpétuelle de Marie

III siècle

553

Marie est une jeune femme vierge jusqu'à ce qu'elle connaisse le père de Jésus. Marie a ensuite eu d'autres enfants (Matthieu 12:47-48).

Immaculée Conception

1160

1854

Marie est une femme ordinaire qui reçoit la grâce d'avoir un fils qui sera grand aux yeux du Très haut (Luc 1:30). Marie est une bonne personne qui obéit à la loi, mais elle n'est pas constituée différemment des autres femmes afin d'éviter un "péché originel" pour la conception de Jésus.

Prédestination et garantie du salut

XVIe siècle


Selon la doctrine de la prédestination, D.ieu déciderait de choisir par avance, avant même notre naissance, qui va vivre et mourir.
La liberté de choisir entre la vie et le mal (ex : Deutéronome 30:19) ne serait alors qu'une illusion.
Cette doctrine fait du créateur un dieu sadique, le chapitre 9 de l'épître aux Romains est souvent utilisé pour soutenir l'idée.
Si l'Eternel sait que tout le monde ne sera pas sauvé, il aimerait que tous se tournent vers lui (1 Timothée 2:4-5).

La garantie éternelle est connue sous la phrase «une fois sauvé, toujours sauvé». L'individu est sauvé à partir du moment où il croit en la connaissance d'un messie mort sur une croix pour les péchés. Peu importe les œuvres et l'état de notre pensée, la personne est certaine d'être sauvée si elle croit au moins une fois au sacrifice de Jésus.

S'il est vrai que certains passages nous expliquent que le berger nous garde du mal, d'autres versets enseignent que nous devons marcher dans la voie de l'Eternel. La foi, c'est de la confiance et une obéissance.

Infaillibilité du pape


1870

Il est possible de faire des erreurs, nous ne sommes pas parfaits. Donnons l'exemple de Moïse avec les Hébreux en Nombres 20:12.
Pierre ne se prétendait pas non plus infaillible, il ne se prend pas pour un pape. L'autorité et l'avocat est l'homme Jésus (1Timothée 2:5).

Jésus est l'archange Michaël


XIXe siècle

Selon de nombreuses organisations, nous avons vu que l'origine de Jésus ne serait pas humaine. Pour les témoins de jéhova, il serait l'archange Michaël. Les arguments pour appuyer cette idée sont très faibles, Jésus ne dit jamais qu'il est un archange et il ne cache pas son identité !
Le souverain sacrificateur ne peut être que de nature humaine, cela ne peut être un archange (Michaël ou Dieu le fils). Voici leurs arguments :
- Jésus est le premier-né de la création, la première créature du livre de la Genèse est donc un archange/ange (Colossiens 1:15).
- Michaël est l'un des principaux/premiers chefs (Daniel 10:13) qui protégeait le peuple, c'est lui qui serait avec les hébreux dans le désert et il est écrit que Jésus est le rocher (1 Corinthiens 10:4).
- Michaël combat contre le dragon dans le ciel (Apocalypse 12:7), comme Jésus sur Terre qui fait tomber satan du ciel (Luc 10:18)
- Jésus devrait descendre, à la voix d'un archange, donc Jésus est un archange (1 Timothée 4:16)
- La chair et le sang n'héritent pas du royaume de Dieu, Jésus est seulement un humain sur terre ! Ces indications laissent droit au témoins de jéhova d'en conclure qu'il est un ange, probablement Michaël (voir la ligne « incarnation » du tableau).
- Jésus est l'ange de l'alliance (Malachie 3:1)

Réfutation : L'homme Yéshoua n'est pas littéralement créé avant ou au moment de la création, il est le premier-engendré (né) au Ier siècle de notre ère. Il a la prééminence en toutes choses, cela ne signifie pas qu'il est le premier à être créé avant même sa propre naissance sur Terre ou le premier à courir vite...etc. De nombreux passages de l'ancienne alliance ne sont que des préfigurations du christ (le rocher du désert, Abraham et Melshisédek, les paroles de David...), la parole de l'alliance et la voix du désert prendront la forme de messagers humains (Jésus et Jean). Les symboles dans le ciel en Apocalypse (dragon rouge, étoiles, anges) ne prouvent pas non plus que Jésus est l'archange Michaël, le fils de l'homme sur les nuées du ciel dans Daniel n'est pas l'archange Michaël. Enfin, la voix d'un archange (rien ne prouve qu'il n'y en pas plusieurs dans différents lieux ou fonctions) est un signal pour la venue du messie, la lecture des témoins de jéhova est forcée, le Christ n'arrive pas avec sa propre voix d'archange, mais au son d'un archange qu'il commande certainement (chapitre Hébreux 1 et 2). Pensons au son des trompettes.

Assomption de la vierge Marie

VIIIe siècle

1950

L'invention de Marie qui monte directement au ciel sans passer par la mort. Nous n'avons aucune trace de cela dans les écritures.

AUTRES DOCTRINES

Calcul du retour de Jésus

Nous ne pouvons pas calculer le jour et l'heure du retour du Christ (Marc 13:32-33). Certains ont pensé pouvoir calculer l'année grâce aux maths.
De nombreuses organisations attendent encore un retour physique de Jésus-Christ descendant du ciel : Actes 1:11.
Les faux calculs du retour de Jésus sont généralement basés sur les chiffres du livre du prophète Daniel. Les adventistes, les témoins de jéhova, la foi Bahai'e, les mormons sont des exemples d'organisations qui ont fait plusieurs fausses prédictions. Les croyants qui sont très attachés à leur nomination minimisent l'erreur de leur compagnon de service, ils continuent souvent à les considérer comme des guides spirituels et oints de la fin des temps qui font parfois de petites erreurs. Deutéronome 18 : 21-22
Si vous êtes conscients de leurs faux enseignements, faites au minimum l'effort de ne plus vous identifier à eux et reprenez définitivement le nom désignant la secte (clan) du du Christ/messie : « Christian (chrétien) / Messie (messianisme) / la Voie / Nazaréen (branche) ».

Célébration de fêtes

Nous sommes libres de célébrer des fêtes commémorant un événement marquant de notre histoire ou notre vie. Cependant, nous devons soulever deux points :
- faire la distinction entre notre volonté de créer une fête et la volonté de l'Eternel.
- Ne pas faire une transgression de la pensée de l'Eternel et ses commandements.

Proposons des exemples : la célébration de Noël ou Christmas n'est pas la naissance de Jésus ou la descente du père Noël pendant le solstice d'hiver. Si vous vous réunissez, ne célébrez pas ce genre de chose, surtout à côté d'un sapin décoré, puis rappelez-vous à table l'incohérence de cette fête au sein du christianisme.
Concernant la célébration d'anniversaire (fête nationale, mariage, âge...), vous pouvez en célébrer sachant que cela ne vient pas de l'Eternel. Boire un verre avec des amis en remerciant le créateur d'avoir vécu une année de plus n'est pas grave. Célébrer dix ans de mariage n'est pas non plus une transgression, nous sommes aussi des êtres libres.
Des cultures célébraient l'anniversaire de dieux, mais cette pratique païenne n'est pas le but du mot latin « anniversarius » : qui revient tous les ans.

Anges méchants et enfer

Nous réfuterons cette doctrine dans un autre thème sur la page d'accueil de mon site. Le christianisme n'est pas la première source de ce dogme.

Salut universelle

Selon cette idée, Dieu sauve tous les hommes (1 Timothée 2:4) et tout le monde va au "paradis". ceux qui sont maudits pour avoir fait le mal sont bénis dans un paradis.
Encore une fois, de nombreux versets ne sont pas pris en considération, cette doctrine n'est pas sérieuse (Deutéronome 15-19; Jean 8:24; 2 Thessaloniens 2:10).

Fin de la loi

Nombreux sont ceux qui citent les paroles de Paul pour enseigner la destruction et la fin de la loi. La création d'églises homosexuelles est une abomination selon la loi divine, mais quel jugement aurions-nous si la Bible n'en parlait pas dans sa loi ? Paul n'a jamais pas dit que la loi est détruite parce que nous ne sommes pas justifiés par elle, mais par christ.
Le messie n'est pas l'abolition ou la fin de la loi, mais son but. Ce sujet sera développé ultérieurement sur mon site internet.

Immortalité de l'âme

La Bible et les Hébreux ne regardaient pas l'âme humaine comme une chose d'origine divine qui anime un corps. L'âme de l'homme fait partie de notre être entier (esprit, âme, corps) qui interagit avec le Créateur. L'âme serait notre personnalité, elle peut mourir (Matthieu 10:28).

Sacrifice de substitution


Le sacrifice de Jésus n'est pas un sacrifice de substitution, ce ne serait pas conforme à l'accomplissement de la tora. Jésus ne paie pas le prix de nos fautes à notre place. Yéshoua est victorieux du péché dans sa nature pécheresse, il s'est offert en sacrifice pour lui-même et pour nous. Nous nous identifions à lui pour le salut. Nous devons parler de sacrifice représentatif, comme je l'explique dans le sujet la nature de Yéshoua et le baptême. Chapitre III http://www.desertpath.net/Yeshouafr.htm
Le mot "rançon" doit être compris dans un sens figuratif, celui de "couverture du péché", parce que le secours de l'Eternel est gratuit pour nous et le Christ.

Ephésiens 4:17-24 Voici donc ce que je dis et témoigne dans le Seigneur, c'est que vous ne marchiez plus comme le reste des nations marche, dans la vanité de leurs pensées, leur entendement obscurci, étant étrangers à la vie de Dieu à cause de l'ignorance qui est en eux, à cause de l'endurcissement de leur coeur; et qui, ayant perdu tout sentiment moral, se sont livrés à la débauche, pour pratiquer avidement toute impureté. Mais vous n'avez pas ainsi appris le Christ, si du moins vous l'avez entendu et avez été instruits en lui selon que la vérité est en Jésus: c'est-à-dire, pour ce qui est de la conversation précédente, d'avoir dépouillé le vieil homme qui se corrompt selon les convoitises trompeuses, et d'être renouvelés dans l'esprit de votre entendement, et d'avoir revêtu le nouvel homme, créé selon Dieu, en justice et sainteté de la vérité.
















Judaïsme rabbinique

Le Judaïsme n'est pas la religion monothéiste officielle de l'Eternel, leur lecture de la Bible se termine au prophète Malachi parce qu'ils rejettent les paroles du Yéshoua, fils de Yoseph, lapidé et pendu au bois. Etymologiquement, le mot "juif" devrait être associé à l'une des douze tribus d'Israël, la Judée de Juda, mais ce nom représentera finalement l'ensemble des douze tribus d'Israël. Les croyances du Judaïsme sont similaires à celle des pharisiens qui vivaient au temps de Yéshoua, ils sont une pièce importante de notre puzzle parce que cette religion humaine reste la plus ancienne des religions du système monothéiste. Malgré le rejet du messie Yéshoua, les Juifs préservent mieux des piliers de la voie en matière de doctrines : Eternel est Un et le seul créateur, le messie est un homme, l'alliance parfaite devait se faire par un descendant d'Israël, l'importance de la loi. Comme souvent, les mauvaises oeuvres et traditions humaines les font dévier de la pensée de l'Eternel et son oint, le Samaritarisme, Karaïsme et les Hébreux noirs sont des branches s'appuyant sur la Bible marquant les désaccords dans l'interprétation de la Bible. Le maître de la secte (clan) des nazaréens les accusaient de modifier la pensée du Créateur.
Matthieu 23:3  Toutes les choses donc qu'il vous diront, faites-les et observez-les; mais ne faites pas selon leurs oeuvres, car ils disent et ne font pas;
Matthieu 23:4  mais ils lient des fardeaux pesants et difficiles à porter, et les mettent sur les épaules des hommes, mais eux, ils ne veulent pas les remuer de leur doigt.

CROYANCES

COMMENTAIRES

BIBLE

Genèse 1:27
Adam et Eve : premier couple humain ancêtre de toute l'humanité.


En Genèse 1:25-26, "adam" n'est pas le premier et seul homme à vivre sur notre planète bleue, le mot hébreu "adam" désigne aussi le "genre humain".
Nous ne sommes pas tous des descendants d'un seul couple humain se nommant Adam et Eve, il existait plusieurs couples de notre espèce.
Eternel créa différentes races et il est fort possible que nous nous soyons mélangés. La Bible ne catégorise pas le genre humain comme un animal.
Dans le livre de la Genèse, Adam et Eve sont de la lignée de Seth, ils représentent les ancêtres d'Israël en Mésopotamie. Après le déluge local de la Bible, Abraham sera choisi parmi les nations et le peuple des Hébreux révélera le Dieu monothéiste que nous connaissons aujourd'hui à travers la Bible. Loin de nous l'idée que les autres races et peuples sont privés d'une vie spirituelle, Eternel aime le juste, peu importe son origine, sa couleur et son niveau intellectuel. Chapitre II : http://www.desertpath.net/creationfrench.htm

Genese 1 et 2 ;
Psaume 135:4 ;
Esaie 41:8 ;
Esaie 56 : 3-7; Jean 4:22 ;
Actes 18:6; Luc 24:47

Adam androgyne

Au commencement de la création, Adam et les hommes ne sont pas des êtres androgynes par rapport à nous. Eternel créa simplement l'humain mâle et femelle. La femme n'est pas littéralement sortie d'une côte de l'homme, le message est symboliquement, elle est la parfaite moitié dans l'union.

Genèse 1:27
Matthieu 19:4

Deutéronome 34:10-12
Personne comme Moïse

Moïse n'est pas l'auteur de ce passage, c'est un ajout après sa mort. Il n'est pas précisé que personne ne sera aussi grand et important que Moïse.
Les versets font un constat, nous apprenons que le peuple d'Israël n'a pas connu un aussi grand prophète (jusqu'à l'arrivée futur du messie de la tribu de Juda). La ligne suivante penche pour cette explication puisqu'il est écrit qu'un prophète comme Moïse devait venir.

Genèse 49:8-10 ; Jean 7:40 ; Deutéronome 18:18

Deutéronome 18:15-22
Un prophète comme toi (Moïse) parmi tes frères




Cette annonce a donné plusieurs interprétations, si des prophètes sont venus en Israël pour chaque génération, le messie reste celui qui parachève la révélation. D'ailleurs, le nombre de prophètes mentionnés n'est pas plusieurs, mais "un" comme Moïse. Des Juifs comme Rabbi Lévi Ben Gershon4 ont assimilé finalement ce verset au messie. Nous pouvons soulever quatre points, même cinq :

  • Le prophète provient des douze tribus d'Israël, frère de Moïse, au moment où la parole est annoncée. Il sera donc d'Israël, "Juif".

  • Le prophète n'annonce pas un autre dieu et ne fait pas de fausses prophéties. Il délivre le peuple qui doit écouter ses paroles.

  • Le prophète va établir une alliance avec le peuple. Les autres nations sont toujours invitées à participer à cette alliance provenant d'Israël.

  • Le prophète est la descente de la parole céleste, l'instruction (tora), il est médiateur entre Eternel et l'Homme.

  • Le prophète parle avec l'Eternel (vision, songe, pensée...) et réalise des miracles.

Luc 24:44; Actes 3:22-23
Jean 4:22-23
Jean 3:14 / Nombres 21:8; Hébreux 12:24


Matthieu 5:19
Jean 1:17; Jérémie 31:31
Jean 1:14 / Esaie 2:3
Luc 24:19

Deutéronome 4:2
Ne rien ajouter et retrancher



Il ne faut rien ajouter et retrancher à la loi donnée à Moïse. Cela signifie que nous ne devons pas supprimer ou ajouter des commandements dans le but de contredire la pensée divine. Par exemple, le dogme de l'église qui s'appuie sur les paroles de l'apôtre Paul pour enseigner que la loi ne compte plus si nous sommes sauvés par grâce est faux. À l'inverse, les pharisiens qui établissent des règles humaines contraignantes pour s'approcher de l'Eternel est aussi une erreur. Dans la Bible, les personnes qui ne sont pas descendants d'Israël n'ont pas besoin de pratiquer des lois qui étaient exclusivement réservées à l'histoire de la nation d'Israël. Je conseille fortement de ne pas écouter les Juifs et églises chrétiennes protestantes se disant "juifs messianiques" qui enseignent que les gentils ont la possibilité de se faire circoncire dans la chair, s'appuyant sur la circoncision de Timothée.

Marc 7:9 ; Matthieu 23:31 ; 1 Timothée 1:9.
Psaumes 72:1-7
Apocalypse 14:12
Esaie 2:4; 2 Samuel 7:5
Hébreux 5 : 5-14 ;

Problème de généalogie pour le Judaïsme et son messie à venir

L'impossibilité de retrouver la généalogie de David est un solide argument face à ceux qui attendent toujours un messie.
En effet, selon les écritures, le signe pour reconnaître le messie est la préservation de sa généalogie ! Retrouver l'ADN de la lignée de David à l'aide de la science et attendre une révélation de D.ieu pour pointer du doigt la venue d'un messie n'est absolument pas conforme aux écritures.
Le messie est celui qui descend naturellement de David et fils de Joseph est littéralement le descendant du roi Salomon.

Matthieu 1:1
Michée 5:2 ; Jean 7:42.
Nombres 1:18

Généalogies de Jésus, fils biologique de Joseph, fils de Jéconia.

Yeshua est le fils biologique de Joseph et Marie, descendant de David dans la tribu de Juda.
Certains Juifs vous diront que Jésus ne peut pas être le Messie parce que Jeconia, l'ancêtre de Jésus, a été maudit : aucun de ses fils ne devait s'asseoir sur le trône de David". Mais l'encyclopédie juive5 note aussi à propos de Jéconia : "il (Jéconia) est devenu l'ancêtre du Messie", suggérant que d'autres commentateurs juifs comprennent que la malédiction de Jéconia s'étend seulement à lui et à ses enfants pendant sa vie. La lignée davidique ne serait pas prise en considération pour la malédiction, surtout si les enfants se repentaient.
Chapitre II : http://www.desertpath.net/Yeshouafr.htm

La généalogie de Luc, qui remonte à Adam par l'intermédiaire de Nathan, fils de David, est également intéressante. Que fait-elle dans les évangiles ? Il est possible que le roi Salomon connu la femme de son frère Nathan selon la loi du Lévirat. Marie était fille des sacrificateurs de la tribu de Lévi qui s'est uni par mariage à la tribu de Juda. Le père de Marie était Héli.

Matthieu 1 ; Romain 1:3 

Aggée 2:23 (Zorobabel fils de Jeconia)

Luc 3:23

Deuteronome 25:5-10.


Devenir "Juif" par la mère

Beaucoup de rabbins enseignent qu'une personne est "juive" uniquement si la mère est juive, ils interprètent Deutéronome 7:3-4 de cette manière.
Il existe ainsi de nombreuses personnes qui ne sont déclarés"juives" parce que leur père juif n'est pas avec une juive. La tora ne soutient pas cette idée, le Père donne la judaité et bien sûr la tribu. De toute manière, il est difficile aujourd'hui de savoir qui est de qui avec les guerres, les fausses déclarations et les fausses lois. Peu importe notre race, l'important est d'être "juif" dans la foi par une circoncision du cœur. Juda signifie "Eternel est loué".
Les Juifs et chrétiens qui cherchent à retrouver la totalité des tribus perdues d'Israël le font en vain, ils sont dans un anachronisme par rapport à la Bible.


Jérémie 2:21 ;

Psaumes 89:31-38


Romain 2:29

Les critères du messie

Selon eux, Jésus fils de Joseph ne possède pas ces critères, il ne peut donc pas prétendre au titre du messie. Mais ces critères n'existent pas dans la Bible, ce ne sont pas des phophéties qui doivent abligatoirement se réaliser.
Dans la Bible, des prophéties reposent aussi sur un libre arbitre, par exemple, le chapitre 30 du livre Deutéronome parle des bénédictions ou malédictions en fonction du comportement d'Israël, nulle part il est écrit que le messie doit venir et apportera à coup sur la bénédction.

Nous avons donc des annonces certaines concernant la venue du messie selon la volonté de l'Eternel (exemple : "j'enverrai le messager de l'alliance") et des annonces sous conditions qui demande une écoute du peuple (exemple : "si vous n'écoutez pas..."). C'est très clair, la réalisation de certains critères pour la venue du messie est soumise à des conditions.

Yéshoua est fils biologique de David par Joseph (notre libre arbitre ne peut rien y changer), il observe les paroles de Moïse (Lui seul décide d'obéir pour devenir oint), il délivre le peuple (du moins ceux qui ouvrent les yeux pour ne pas périr dans le désert) et restaure la véritable foi de l'Eternel.
Enfin, les nations du monde entier ont entendu les paroles de Yéshoua ha machiah (Jésus le messie), venu révélé le créateur, ETERNEL.

Deutéronome 30

Deutéronome 18:19

Luc 13:35

Matthieu 22:14

Luc 12:49 ; Esaie 29:10-12 ; Matthieu 13:1

Réincarnation

Beaucoup de rabbins enseignent la doctrine de la réincarnation, c'est une croyance qui existe depuis longtemps dans plusieurs religions. Elle tente généralement de trouver une solution aux questions concernant la justice divine envers les hommes, par exemple, pourquoi des personnes vont naître dans une situation moins favorable que d'autres ? La réponse se trouverait alors dans les actions d'une vie antérieure ? D'autres personnes choisiraient aussi de se réincarner dans un nouveau corps pour aider son prochain. Il est vrai que nous pouvons y trouver une certaine forme de logique et justice, mais nous adoptons plutôt le point de vue du Juif Saadia Gaon, expliquant que la tora de Moïse ne mentionne pas ce sujet. Nous pouvons nous demander pourquoi ce thème si important n'est pas clairement évoqué par l'Eternel à partir du livre de la Genèse.

Le début de la Bible a tendance à enseigner le contraire puisqu'il est souvent écrit que l'âme qui pèche est l'âme qui meurt. Autrement dit, l'âme qui choisit le chemin du péché pendant sa vie, ne va pas continuer à vivre en revenant pour une autre vie. Eternel a créé des hommes, il n'y a pas d'âmes qui viennent continuellement habiter des corps. Lorsque nous commettons une erreur volontaire et grave, nous sommes directement retranchés de la vie (peine de mort). Pour atteindre l'objectif donné par l'Eternel, nous avons une morale dans nos coeur et de nombreuses journées dans notre vie pour nous améliorer.

La réincarnation et la résurrection sont deux choses différentes, une personne peut revivre dans un monde supérieur ou dans un monde à venir que nous pouvons nommer "nouveaux cieux et nouvelle terre". La réincarnation ne doit pas se confondre non plus avec la transmission d'une mission ou d'une mission pour accomplir le plan divin: l'esprit (la pensée) de Moïse se posa sur ses frères, Jean-Baptiste était l'esprit d'Elie.
Si nous transmettons quelques choses avant de mourir, cela se fait par le mode de la reproduction, comme je l'expliquait dans le sujet "Créations". Nous continuons indirectement à vivre par l'intermédiaire d'un enfant, d'une semence, des générations, mais il s'agit ici d'une évolution collective du genre humain.

Enfin, pour supporter la doctrine de la réincarnation, certains parlent de signes. Par exemple, il est arrivé qu'un enfant vivant en Australie se prenne pour la réincarnation de la princesse Diana ! D'autres vont vous expliquer que le signe que Jean-Baptiste est l'incarnation du prophète Elie est le fait qu'il se fasse décapiter après avoir égorgé de nombreuses personnes sous le nom d'Elie dans une vie antérieure. Un enfant peut naître le jour de la mort d'un membre de sa famille, un autre peut avoir un don très jeune, comme s'il avait gardé le talent d'une vie antérieure.  Mais tous ces signes sont des interprétations qui ont été influencés par les croyances, il existe des explications plus logique qui n'évoque pas la réincarnation.
Le malheur que nous observons dans le monde est le fruit de nos erreurs individuelles et collectives, qui se repentira réellement pendant sa vie ?


Deutéronome 30:19
Marc 16:16
Jean 6:40-44
Hébreux 9:27

Jean 1:21:23; Isaie 40:3
Luke 1:17; 2 Roi 2:9
Matthieu 16:14-16
Nombre 11:17

Jean 9:1-7


Jean 1:10; Matthieu 7:13-14

Talmud, Kabbale et autres livres.

Les juifs rabbins ou les pharisiens affirment qu'il existe une loi orale qui se transmet de génération en génération. Le talmud est la mise par écrit de divers commentaires se rapportant à cette loi. La kabbale est un autre livre sur une tradition ésotérique du judaïsme, il provient de courants mystiques juifs. Le karaïsme n'est pas de cet avis, considérant que seule la Bible fait autorité. Nous devons constamment remettre en cause ce qui n'est pas conforme à la vérité et la réalité scientifique, Jésus a souvent remis en cause leurs idéologies.

Deutéronome 4:2
Matthieu 15:2-6

Inventions de fêtes

Le judaïsme invente des fêtes qui ne viennent pas directement de l'Eternel (bar mitzva, hanoucca...).

Matthieu 15:2-6

Invention de coutumes

Des coutumes ne viennent pas non plus du créateur comme nous en avons vu quelques-unes dans les autres religions : port d'un voile ou d'une kippa, abattage d'animaux, bains rituels inutiles, colliers. Les inventions humaines ne doivent pas être un frein à une bonne compréhension de la pensée divine.

Deutéronome 4:2
Matthieu 15:2-6

Baptême de Iehohanan

Le juif Jean-baptiste était de la tribu de Lévi, son baptême de repentance dans le Jourdain n'est absolument pas une invention pour les Juifs.

Jean 1:25

Mariage interdit avec d'autres nations ou races

Si la Bible interdit le mariage avec les étrangers, c'est à cause de l'idolâtrie et quelques conflits passés. Le contexte est très important pour bien comprendre l'interdiction, parce qu'un homme ou une femme étrangère a normalement le droit se marier en prenant la décision de suivre l'Eternel (abandon de son dieu et de sa culture). Plus rarement, les femmes des peuples vaincus au moment des guerres pouvaient être prises par les Israéliens, mais la situation est moins idéale par rapport à un choix de conversion. Nous devons ainsi retenir qu'il est important de se marier avec une personne qui vit la même foi. L'adultère est le motif du divorce, il ne faut pas séparer ce que l'Eternel uni.
Concernant les personnes déjà mariées avant de se convertir à D.ieu, la nouvelle croyance ne doit pas être un justificatif pour divorcer d'un conjoint qui ne croit pas. Qui sait si vous ne changerez pas le cœur de votre compagnon ? Bien sûr, il peut exister des exceptions (violence conjugale, désertion...), mais la conscience du croyant ne doit pas être coupable de la séparation, le divorce n'est pas le fruit de D.ieu.

Deutéronome 7:3 ; 23:3 Exode 34:15-16 ; Néhémie 13:26; Ruth 1:13
Deutéronome 21:11-13
Matthieu 5:31-32; 19:9

1 corinthiens 1:15
Malachie 2:16


Définition de la tora


Certains Juifs et chrétiens évangéliques (en particulier les "juifs messianiques") n'évaluent pas très bien ce qu'est réellement la tora dans la Bible, ils pensent souvent que la "tora" représentent les cinq premiers livres de la Bible (ce qui est vrai selon la tradition des hommes). Les cinq premiers livres de la Bible ne sont pourtant pas que la "tora", comprendre la création n'est pas de la "tora", mais une ouverture sur le plan de l'Eternel pour l'humanité. La pensée du messie n'est pas non plus que de la tora/instruction, nous n'appelons pas les évangiles "tora" lorsque le messie pratique et accomplit la loi de Moïse. La parole de l'Eternel n'est pas que de la la tora n'est pas le but de la création. La tora est une partie pour suivre la Voie.

Genèse 1:1

Jean 1:1
Esaie 2:3


Les sept lois de Noah


Le Judaïsme demande l'observance de sept lois de Noé aux croyants des nations qui veulent suivre Eternel. D'autres chrétiens pensent qu'il n'y en a que quatre à respecter suite à la lecture du livre des actes des apôtres, chapitre 15 et 21. Les lois données dans la tora sont importantes pour l'homme (consanguinité, homosexualité...), nous ne pouvons pas les oublier parmi les nations, aucun chrétien ne devrait dire que toute la loi est abolie et que nous pouvons créer des églises d'homosexuelles. Selon moi, j'ajoute l'observance de la loi sur l'alimentation pour l'homme des nations et le besoin de prendre une journée de repos pour nous penser à l'Eternel.
De ce fait, les sept lois de Noé ne sont donc pas vraiment juste, nous en avons normalement plus. Certaines églises protestantes "juifs messianiques" n'ont pas le droit de vous obliger à pratiquer toutes les lois d'Israël pour les gentils, la Bible écrit clairement que des lois n'étaient pas obligatoires (circoncision, loi sur le temple...)..

Actes 21 : 11 (Actes 15)
Lévitique 24:22
Exode 12:49



Sionisme

Nous soutenons la petite minorité de juifs antisionistes en Israël, l'état ne vient pas de la bonne main de l'Eternel, mais des organisations "maléfiques" de ce monde (loby juif, pouvoir, argent, puissance militaire...). L'Antisionisme n'est pas synonyme d'antisémitisme.
Le véritable Israël est béni celui qui viendra au nom du seigneur. L'Islam et la maison du dieu allah n'ont pas non plus leur place en Israël,
Israël possède cette terre, mais nous sommes très loin d'un Israël de YHWH.

Deutéronome 30
Matthieu 23:38-39

Les anges déchus

La doctrine du christianisme et du coran selon laquelle des créatures angéliques sont déchues du ciel se retrouve dans de nombreuses sources du judaïsme. Dans des livres apocryphes tels que le livre d'Enoch et le livre d'Adam (accepté par la Bible Ethiopienne), ce genre d'histoire est mentionné.
La Bible n'enseigne pas la chute de créatures du ciel ainsi que l'exorcisme (possession d'un corps humain par un esprit céleste qu'il faut chasser), ce dogme vient de l'influence des religions païennes. Nous en discuterons dans un autre sujet sur la page d'accueil de mon site.

Genèse 3 et 6:1-2.
Job 1, Ezechiel 28
Apocalypse 12:9

Polygamie

Eternel ne sanctionne pas la polygamie dans l'alliance de Moïse, il ne l'approuve pas non plus ! Au commencement, la monogamie est l'idéal pour Eternel, mais l'homme créa d'autres situations familiales. J'ajouterais aussi qu'à l'époque, il ne faudrait pas imposer la polygamie si l'un des membres du couple n'accepte pas la pratique, la voix de la femme doit être entendue. Les hommes de foi ont créé des conflits à cause de la polygamie.
Eternel est Un, je pense que la monogamie est une situation importante à préserver.

Genèse 2:23-24 ; Exode 21:10-11 ; Nombres 12:1
1 timothée 3:2 et 12
Marc 10:6-7.

Monarchie et onction (messie)

Loi copiée sur les autres nations, cette fois-ci, la Bible le mentionne elle-même. Dans les chapitres suivants, des tournures de phrases nous laisseront penser que l'idée vient de l'Eternel lorsqu'il s'adresse aux prophètes, alors qu'en réalité, il s'agit du choix de l'homme de vivre de cette manière. Le messie faisait partie de ce système imparfait, mais il n'est pas un roi à la manière dont certains pouvaient l'imaginer, il est avant tout l'homme parfait uni à l'Eternel, il aurait pu aussi être un "président idéal" en naissant sous une République. La théocratie de l'Eternel par les paroles du messie devrait être le véritable pouvoir en place avec les croyants, c'est la Voie du royaume.

1 Samuel 10:19 ; 12:1

Circoncision

Pratique aussi copiée sur les autres nations, ce rituel est douloureux pour le corps, il ne vient pas du créateur.  Adam n'est pas né sans prépuce et il ne faut donc pas se circoncire pour retrouver un état naturel avant le "péché". Les enfants qui naissent aujourd'hui avec un prépuce plus court ne sont pas des signes d'un prépuce originel perdu, l'Eternel n'annule pas la circoncision pour ces enfants. Il existe des arguments scientifiques ou médicaux pour soutenir la circoncision au huitième jour de l'enfant (coagulation facilitée), le bébé d'une journée étant trop fragile, les Juifs auraient attendu une semaine (le 8ème jour serait un nouveau départ).

Finalement, Genèse 17 est probablement un passage retouché par les scribes et si ce n'est pas le cas, l'Eternel aurait laissé ou accepté cette pratique pour le peuple. Dans tous les cas, le temps est venu d'arrêter d'arracher votre peau et celle de vos enfants, ne produisez pas volontairement des douleurs sur votre corps et celui de votre prochain. Les sacrifices d'animaux dans un temple, la monarchie, la polygamie et la circoncision sont quatre pratiques vouées à prendre fin. Le mot "perpétuel" ne signifie pas que la pratique doit durer "éternellement", mais jusqu'au temps où la tora sorte encore de Sion.

Genèse 17


Jérémie 31:31


Mariage avec des incirconcis


Certains rabbins refusent le mariage tant qu'une personne n'est pas circoncise, cela est contraire à la tora.
Nous devons distinguer le mariage et la circoncision avec des personnes qui ne sont pas juives.



1 corinthiens 7:19

Secours par la circoncision des gentils

Des pharisiens en sont arrivés à croire que seuls les gentils circoncis dans la chair sont sauvés.

Genèse 17:14; Actes 15:1

Construction d'un troisième temple


Des Juifs et chrétiens préparent la construction d'un troisième temple en Israël afin de réaliser des prophéties. Le véritable temple est spirituel et se trouve dans notre coeur avant d'être fait de main d'homme. Les mêmes remarques sont faites pour la création d'un état d'Israël.
Le temple vu par le prophète Ezechiel est une vision d'un meilleur avenir pour Israël, selon l'alliance dans laquelle le peuple se trouve. Entendre la parole de l'Eternel et du messie est la réception de la véritable shakinah.


Ezechiel 40
Matthieu 26:60-61; 23:39
Esaie 66:1-2
; actes 5:34-38
Revelation 21:22

Sacrifices d'animaux dans le temple

Loi inventée par et pour l'homme, les sacrifices portent plusieurs significations selon le contexte (offrande de pardon, prospérité, délit, holocauste). Le sang humain et animal n'ont aucun pouvoir magique, c'est le sens que nous donnons à cette pratique qui lui donnera une valeur. L'Eternel n'a pas besoin de sacrifices et le véritable sacrifice est l'obéissance à la loi de l'Eternel avec un cœur pur au point de mourir pour lui et sa justice.

1 Samuel 15:22
Jérémie 7:22-23
 ; Hébreux 10:5 ; Psaume 48:6-8

Jean 15:17-25 Je vous commande ces choses, c'est que vous vous aimiez les uns les autres. Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï avant vous.
Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait sien; mais parce que vous n'êtes pas du monde, mais que moi je vous ai choisis du monde, à cause de cela le monde vous hait.
Souvenez-vous de la parole que moi je vous ai dite: L'esclave n'est pas plus grand que son maître. S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé.
Si je n'étais pas venu, et que je ne leur eusse pas parlé, ils n'auraient pas eu de péché; mais maintenant ils n'ont pas de prétexte pour leur péché. Celui qui me hait, hait aussi mon Père.
Si je n'avais pas fait parmi eux les oeuvres qu'aucun autre n'a faites, ils n'auraient pas eu de péché; mais maintenant ils ont, et vu, et haï et moi et mon Père.
Mais c'est afin que fût accomplie la parole qui est écrite dans leur loi: "Ils m'ont haï sans cause".














La Voie qui sort du système

L'athéisme est sourd et aveugle (parfois à cause des religions), l'Islam est païen et plagiaire, produit d'un christianisme déformé par l'idolâtrie et un judaïsme qui manque complètement le but de la création.
L'homme est jugé sur la base des paroles de l'esprit du messie parce qu'il est le critère humain de justice à la droite du trône de l'Eternel. Les philosophies et religions sont traversées par la voie tracée par le maître de la tribu de Juda, il appelle les brebis nées dans la matrice de ce monde. C'est ainsi que les religions sont comme des appâts vers la lumière divine, les paroles du messie dominent, attirent, dérangent dans les assemblées qui ont encore le cordon ombilical attaché au système. Les incroyants oublient la vie et les paroles du Jésus, préférant pointer du doigt les religieux ténébreux qui utilisent les religions pour accomplir des desseins iniques (guerre, pédophilie...). Il est essentiel de ne pas faire l'amalgame entre l'obscurité et la lumière de foi du Christ et de ses disciples, fidèles à la volonté du seul Père créateur.
Jean 18:36 Jésus répondit: Mon royaume n'est pas de ce monde. Si mon royaume l'était, mes serviteurs auraient combattu, afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n'est pas d'ici.

Jean 17:18 Comme tu m'as envoyé dans le monde, moi aussi je les ai envoyés dans le monde.

Luc 17:20 Or étant interrogé par les pharisiens quand viendrait le royaume de Dieu, il leur répondit et dit: Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à attirer l'attention;
Luc 17:21 et on ne dira pas: Voici, il est ici; ou, voilà, il est là. Car voici, le royaume de Dieu est à l'intérieur de vous.

Matthieu 24:26  Si donc on vous dit: Voici, il est au désert, ne sortez pas; voici, il est dans les chambres intérieures, ne le croyez pas.
Matthieu 24:27  Car comme l'éclair sort de l'orient et apparaît jusqu'à l'occident, ainsi sera la venue du fils de l'homme.

"La voie" est l'un des noms de foi que l'on donnait aux premiers envoyés de Yéshua, le mot grec "hodos (voie/chemin)" implique la notion de progrès. Le chemin traverse le désert, Moïse, les Hébreux, Elie, la voix de Jean, Jésus, la femme et le garçon mâle du chapitre 12 de l'apocalypse s'y retrouve. Je ne suis pas non plus en train de dire que le messie est ici dans le désert, au contraire, il est monté sur la montagne de Sion. En marchant sur son chemin, nous prenons de l'altitude vers le sommet de la haute montagne, les écluses des cieux s'ouvrent et nous laissent percevoir au loin une terre où coule le lait et le miel. Le royaume du messie n'attire pas les regards, il est d'abord à l'intérieur de nous, les yeux de l'esprit se réjouissent de voir descendre la lumière dans un cœur renouvelé. Le messie enseigne que le royaume est semblable à un petit grain de moutarde semé dans le champ, il grandira et abritera les oiseaux. Le royaume des cieux est comme le levain qu'une femme dépose dans la pâte pour la faire gonfler.
Actes 9:2 et lui demanda pour Damas des lettres adressées aux synagogues, en sorte que, s'il en trouvait quelques-uns qui fussent de la Voie, il les amenât, hommes et femmes...

Daniel 2:34 Tu vis, jusqu'à ce qu'une pierre se détacha sans mains; et elle frappa la statue dans ses pieds de fer et d'argile, et les broya;
Daniel 2:35 alors furent broyés ensemble le fer, l'argile, l'airain, l'argent et l'or, et ils devinrent comme la balle de l'aire d'été; et le vent les emporta, et il ne se trouva aucun lieu pour eux; et la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne qui remplit toute la terre.

Matthieu 4:17 Dès lors Jésus commença à prêcher et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux s'est approché.

Matthieu 10:7 Et quand vous irez, prêchez, disant: Le royaume des cieux s'est approché.

Marc 10:15 En vérité, je vous dis: quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n'y entrera point.

2Pierre 3:13 Mais, selon sa promesse, nous attendons de nouveaux cieux et une nouvelle terre, dans lesquels la justice habite.

La voie du messie ne s'impose pas par l'utilisation d'armes matérielles et l'argent. La secte ou le clan des Nazaréens de Yéshoua (Jésus) et ses amis s'est répandue d'une façon différente des trois grandes religions monothéistes évoquées dans ce thème. Il est admirable de constater qu'une petite cellule de croyants au Ier siècle de notre ère se développa aussi rapidement face aux puissants princes des sphères spirituelles (religions, croyances) de son époque. En effet, les Romains et les Juifs n'ont rien pu faire pour arrêter la propagation des paroles du messie en Israël et vers les nations. Les tours de garde babyloniennes cachées sont renversées par la lumière étincelante de l'homme juste uni au créateur. L'armée du faux Israël sioniste, la puissance de feu de l'empire romain européen et l'épée sanguinaire de l'Islam de La Mecque fléchissent finalement les genoux devant la diffusion des saines paroles du Père Créateur à travers Yéshoua et ses frères. Le retour à la vie sera l'aboutissement de l'oeuvre de l'Eternel.
2Corinthiens 10:3 Car, en marchant dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair;
2Corinthiens 10:4 car les armes de notre guerre ne sont pas charnelles, mais puissantes par Dieu pour la destruction des forteresses,
2Corinthiens 10:5 détruisant les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et amenant toute pensée captive à l'obéissance du Christ,
2Corinthiens 10:6 étant prêts à tirer vengeance de toute désobéissance, après que votre obéissance aura été rendue complète.

1Corinthiens 15:24-28 ensuite la fin, quand il aura remis le royaume à Dieu le Père, quand il aura aboli toute principauté, et toute autorité, et toute puissance.
Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds: le dernier ennemi qui sera aboli, c'est la mort.
Car "il a assujetti toutes choses sous ses pieds". Or, quand il dit que toutes choses sont assujettis, il est évident que c'est à l'exclusion de celui qui qui lui a assujetti toutes choses.
Mais quand toutes choses lui auront été assujetties, alors le Fils aussi lui-même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

Zacharie 4:6 ...Et il répondit et me parla, disant: C'est ici la parole de l'Éternel à Zorobabel, disant: Ni par force, ni par puissance, mais par mon Esprit, dit l'Éternel des armées.

Luc 12:51  Pensez-vous que je sois venu donner la paix sur la terre? Non, vous dis-je; mais plutôt la division (lire aussi Matthieu 10:24-35; 26:52; Luc 22:36).

Hébreux 4:8 Car si Josué leur avait donné le repos, il n'aurait pas parlé après cela d'un autre jour.
Hébreux 4:9 Il reste donc un repos sabbatique pour le peuple de Dieu.
Hébreux 4:10 Car celui qui est entré dans son repos, lui aussi s'est reposé de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes propres.

Apocalypse 20:12 Et je vis les morts, les grands et les petits, se tenant devant le trône; et des livres furent ouverts; et un autre livre fut ouvert qui est celui de la vie. Et les morts furent jugés d'après les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs oeuvres.

Il est vrai que je parle beaucoup de doctrines, cela me passionne dans ma recherche de l'Eternel, mais je sais éperdument qu'une personne de foi qui porte les qualités spirituelles (générosité, charité, amour, honneté, paix, douceur, humilité, patience...) est tout de même appréciée de l'Eternel, même si elle ne s'intéresse pas aux dogmes et se trompe de saine doctrine. Je ne suis pas venu pour condamner.
Cependant,
je crois que les vertus et la doctrine vont ensemble dans la vie du croyant, nous sommes comme un airain qui résonne si nous n'avons pas la charité, mais nous sommes aussi des jeunes vierges perdues sans pilier de foi. Le coeur et le cerveau peuvent entendre le doux murmure de D.ieu, son être intérieur n'est pas dans un vent impétueux, un puissant tremblement de terre, un feu dévorant, c'est une juste note qui retentit sur le chemin qui sort du désert, elle détourne notre regard vers la lumière, celle que Moïse découvrit en allant paître son troupeau derrière le désert, en direction de la montagne d'Horeb.

Pour conclure ce sujet, nous pouvons parler de la voix de l'antichrist, celui qui n'a pas le même murmure que l'Eternel, parce qu'il a la voix de ce monde. L''antichrist existait déjà au premier siècle selon les évangiles, ce n'est pas un personnage spécifique, mais la voix du genre humain qui renie de sa bouche, volontairement ou involontairement, le Père (créateur) et le fils (l'homme uni au Père qui a vaincu le péché). L'antimessie est contre l'enseignement du christ, les religions et les philosophies étudiés sur cette page portent parfois le son de sa voix, parce qu'ils ne disent pas d'importantes vérités qui se trouvent dans les écritures. Peu importe les excuses que nous nous donnons, la bouche de l'anti-enseignement de D.ieu n'aime pas confesser de la bouche : "Père", "fils", "Jesus", "homme messie".

  • Il confesse de sa bouche l'inexistence du Père créateur : athéisme, bouddhisme, polythéisme...

  • Il confesse de sa bouche que Jésus n'est pas le fils de Dieu et messie promis : Judaïsme, coran et Islam, bouddhisme, athéisme, polythéisme...

  • Il confesse de sa bouche que le messie n'est pas vraiment venu (à l'existence) en chair (par la chair) comme nous, c'est une créature angélique ou un Dieu transformé en humain : Christianisme altéré.
    Il serait un homme qui n'est pas comme les autres, évitant la crucifixion et la mort grâce à D.ieu, se déconnectant de sa chair, du prince de ce monde : coran, docétisme, gnose chrétienne et juive...

1Jean 2:22 Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le messie. Celui-là est l'antichrist, qui nie le Père et le Fils.
Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; celui qui confesse le Fils a aussi le Père.

1Jean 4:3 et tout esprit qui ne confesse pas Jésus messie venu en chair n'est pas de Dieu; et ceci est l'esprit de l'antichrist, duquel vous avez ouï dire qu'il vient, et déjà maintenant il est dans le monde.

Psaumes 107:31 Qu'ils célèbrent l'Éternel pour sa bonté, et pour ses merveilles envers les fils des hommes;
Psaumes 107:32 Et qu'ils l'exaltent dans la congrégation du peuple, et le louent dans l'assemblée des anciens!
Psaumes 107:33 Il change les fleuves en désert, et les sources d'eaux en sol aride,
Psaumes 107:34 La terre fertile en terre salée, à cause de l'iniquité de ceux qui y habitent.
Psaumes 107:35 Il change le désert en un étang d'eau, et la terre aride en des sources d'eaux;
Psaumes 107:36 Et il y fait habiter les affamés; et ils y établissent des villes habitables,
Psaumes 107:37 sèment les champs, et plantent des vignes, qui leur rapportent du fruit.












Merci de respecter le travail effectué en partagant le lien de ce site internet

Source :

1 Documentaire visionné sur la chaîne ARTE : "Qatar, guerre d'influence sur l'Islam d'Europe".

2 Augustin dans son livre "De la trinité édition Raulx", livre 15, chapitre 11, p.553"

3 "The Jews in old Poland" (Juifs en Poland) ; 1000-1795 ed. Antony Polonsky, Jakub Basista, Andrzej Link-Lenczowski - 1993 page3 : Dans ses notes et traduction, il rejette la naissance miraculeuse.

4 "What the Rabbis Know About The Messiah" by Rachmiel Frydland (Qu'est-ce que les Rabbins savent au sujet du messie); Cincinatti, OH: Messianic Publishing Company, Messianic Literature, Outreach, 1991; page 22

5 "Jewish Encyclopedia–Louis Ginzberg" (Encyclopédie Juive) , Jehoiachin, vol. 7 p.84)

 

www.desertpath.net

Kevin FOUQUERE

aussi surnommé Hans

Décembre 2019