BAPTEME

Oasis de paix

 

Le baptême de repentance pour Jésus ?

 

Le Baptême au nom de Jésus

 

Une autre formule et le baptême des bébés

 

Confession de foi pour le baptême









Oasis de paix

Notre oasis verdoyante au milieu du désert est le lieu du baptême, symbole de réconciliation et de paix avec l’Eternel. Après une longue marche sur une terre aride, nous retrouvons le principal constituant du corps humain : l'eau. Elle est descendue des hauteurs jusqu'à notre oasis afin de nous régénérer, nous avons même la possibilité d'immerger la totalité de notre corps dans notre foi, nous rappelant ainsi notre première condition dans le ventre maternel avant de naître dans le monde. La foi en l'Eternel est aussi une naissance, la nouvelle naissance, il faut naître d'eau et d'esprit pour entrer dans le royaume de D.ieu.
Jean 3:5 Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te dis: Si quelqu'un n'est né d'eau et de l'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Jean 3:6 Ce qui est né de la chair est chair; et ce qui est né de l'Esprit est esprit.
Jean 3:7 Ne t'étonne pas de ce que je t'ai dit: Il vous faut être nés de nouveau.
Aujourd'hui, nous ne pouvons minimiser l'importance de la mise en pratique du baptême, quelques groupes religieux qui se disent accepter la Bible (de loin) suppriment de nombreuses lois et symboles enseignés par le maître et les premiers croyants. Il n'est pas ringard de se faire baptiser, le symbole n'a pas vieilli puisqu'il représente encore aujourd'hui une idée spirituelle forte pour l'homme, le changement et l'union avec D.ieu. En effet, l'homme qui souhaite s'approcher de l’Eternel va s'ouvrir à lui, se sanctifier en abandonnant le vieil homme. Et avoir une bonne pensée envers Dieu ou se sentir guider par l'Eternel n'annule pas la pratique du baptême, ceux qui avaient reçu l'esprit saint n'oubliaient pas la mise en pratique de ce symbole :
Actes 10:44 Comme Pierre prononçait encore ces mots, l'Esprit Saint tomba sur tous ceux qui entendaient la parole.
Actes 10:45 Et les fidèles de la circoncision, tous ceux qui étaient venus avec Pierre, s'étonnèrent de ce que le don du Saint Esprit était répandu aussi sur les nations,
Actes 10:46 car ils les entendaient parler en langues et magnifier Dieu.
Actes 10:47 Alors Pierre répondit: Quelqu'un pourrait-il refuser l'eau, afin que ceux-ci ne soient pas baptisés, eux qui ont reçu l'esprit Saint comme nous-mêmes?
Actes 10:48 Et il commanda qu'ils fussent baptisés au nom du Seigneur. Alors ils le prièrent de demeurer là quelques jours.

Et pourquoi arrêterions-nous de célébrer la joie d'une union entre l'homme et la femme ? La cérémonie du mariage est un partage, un témoignage, une bénédiction pour les peuples. Le rapport sexuel est un mariage, la fête en est le symbole. Si le baptême vient réellement de la volonté de l’Eternel, du ciel (Luc 20:4), nous avons alors de bonnes raisons de le mettre en pratique dans notre vie. L'eau est le symbole du renouvellement, du changement, d'une consécration, c'est un engagement d'une bonne conscience envers l’Eternel :
1Pierre 3:21 or cet antitype vous sauve aussi maintenant, c'est-à-dire le baptême, non le dépouillement de la saleté de la chair, mais la demande à Dieu d'une bonne conscience, par la résurrection du Christ.

Le baptême est une union avec Christ, l'homme accompli, celui qui réalise la pensée du créateur de nous faire à son image (Genèse 1:25-26). Ayons aussi la même pensée que Jésus-Christ pour la compréhension de notre être et le bien du monde. Le baptême n'est pas la connaissance qu'un dieu ou un homme est mort sur une croix pour nos péchés, c'est une prise de conscience de la réalité, de la foi en l'Eternel qui nous conduit à refléter l'ensemble du ministère du Christ qui sauve l'homme de son aveuglement par ses paroles connues dans le monde entier, parce qu'elles sont simples, justes, vraies. Le baptême du Christ et celui que nous pratiquons en Christ représente tout un chemin de foi, ce n'est pas une cérémonie religieuse, mais une marque terrestre, dans la matière, de notre spiritualité. Eternel transforme l'humain en lui donnant les bonnes pensées (Jean 14:16 ; 1 Pierre 1:11 ; 1 Corinthiens 10:4).
Jean 4:13 Jésus répondit et lui dit: Quiconque boit de cette eau-ci aura de nouveau soif; Jean 4:14 mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai, moi, n'aura plus soif à jamais; mais l'eau que je lui donnerai, sera en lui une fontaine d'eau jaillissant en vie éternelle.

Le baptême n'est pas un rituel magique, il s'agit d'un engagement d'une bonne conscience envers le Très Haut. Nous pouvons le comparer à un mariage, Jésus est souvent appelé l'époux parce que les croyants sont comme une femme, l'église, qui s'unit à lui. La bague au doigt n'apporte pas l'amour à un couple, mais ce geste témoigne de l'amour et l'union. Ainsi, le Baptême manifeste notre foi en D.ieu, notre volonté de prendre part au plan divin et évoluer vers le nouvel adam qui est en Yéshoua (Jésus) : 2 Corinthiens 5:17 ; Éphésiens 4:24.
Romain 12:4 Car comme dans un seul corps nous avons plusieurs membres, et que tous les membres n'ont pas la même fonction, Romain 12:5 ainsi nous qui sommes plusieurs, sommes un seul corps en Christ, et chacun individuellement membres l'un de l'autre.

Préservons donc le baptême, c'est de cette manière que nous nous réconcilions en Christ avec l'Eternel. Jésus portait spirituellement le nom d'Emmanuel parce qu'il porte l'information du Très Haut en lui et le partage à ceux qui l'écoutent. Emmanuel signifie "avec nous est Dieu" et nous devons donc le comprendre ainsi :
"Avec nous (l'homme Jésus et ses frères qui vont le suivre) est Dieu (l'unique, Eternel, JE SUIS d''Exode 3:14)". L'homme accompli son dessein en Christ, grâce à l'Eternel.
Exode 3:14 Et Dieu dit à Moïse: JE SUIS CELUI QUI SUIS. Il dit aussi: tu diras ainsi aux enfants d'Israël: celui qui s'appelle JE SUIS, m'a envoyé vers vous.
Exode 3: 15 Dieu dit encore à Moïse: tu diras ainsi aux enfants d'Israël; l'ETERNEL, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob m'a envoyé vers vous: c'est ici mon nom éternellement, et c'est ici le mémorial que vous aurez de moi dans tous les âges.












Le baptême de repentance pour Jésus

Dans les évangiles, remarquons que la pratique du baptême ne choque personne, il ne s'agit donc pas d'une invention de Jean-Batiste, sacrificateur de la tribu de Lévi. Dans l'alliance de Moïse, il existait déjà différents baptêmes et ablutions pour divers raisons, Jean n'a pas créé un nouveau rite et une nouvelle religion. Le baptême n'était pas non plus un remplacement de la circoncision pour les Juifs. Le mot grec pour "ablution" est le même que pour le baptême, c'est l'action de plonger : « baptizein » en grec et « tabal » en hébreux. Naaman se plongeait dans l'eau pour se laver, une forme de repentance.
Hébreux 9:10 culte qui consiste seulement en viandes, en breuvages, en diverses ablutions / baptêmes, ordonnances charnelles imposées jusqu'au temps du redressement (Nombres 19:18, 2 Roi 7:14).

Les évangiles nous expliquent que le baptême de Jean est uniquement un baptême pour la repentance, nous ne trouvons aucune autre signification pour établir l'alliance (Matthieu 3:11; Actes 19:4). Si Jésus se présente devant lui au fleuve du Jourdain, c'est parce qu’il devait réellement prendre ce baptême, vérité que le christianisme a déformé en enseignant un Jésus divin parfait qui n'a pas besoin du baptême de repentance. Jésus n'a pas fait semblant, il ne se baptise pas pour montrer l'exemple "aux pécheurs". Mais alors, Jésus avait-il besoin de se repentir et de changer ? OUI.
Matthieu 3:13 Jésus vient de Galilée au Jourdain auprès de Jean, pour être baptisé par lui;

Si l'oint de l'Eternel n'aurait pas eu besoin du baptême de repentance, il nous l'aurait clairement démontré en n'y participant pas ! Nous aurions alors tous été d'accord sur ce point. Mais les choses ne se sont pas déroulées ainsi, Jésus va prendre volontairement le baptême de repentance, comme nous. Pour éviter cette situation troublante du messie qui se soumet au baptême de repentance du prophète Jean-Batiste, certains ont imaginé que le baptême de Jésus revêtait exceptionnellement un autre sens, mais aucun verset n’appuie cet théorie. Jean ne proposait que le baptême d'eau de repentance :
Matthieu 3:11 Moi, je vous baptise d'eau pour la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses sandales: lui vous baptisera de l'esprit Saint et de feu.

Tout d'abord, si Jean était dérangé par le fait qu'il devait baptiser Jésus, cela ne signifie pas qu'il pensait que Jésus n'avait pas besoin du baptême d'eau. Jean a simplement reconnu que Jésus était le plus grand que lui. Le ministère du messie et son baptême était plus importants que celui de Jean, parce qu'il est l'élu, le messie promis des écritures (Matthieu 3:11 ; Luc 3:16...).
Matthieu 3:13 Jésus vient de Galilée au Jourdain auprès de Jean, pour être baptisé par lui;
Matthieu 3:14 mais Jean l'en empêchait fort, disant: Moi, j'ai besoin d'être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi!
Matthieu 3:15 Et Jésus, répondant, lui dit: Laisse faire maintenant, car ainsi il nous est convenable d'accomplir toute justice.

Ensuite, Jésus est la représentation d'un agneau sans tache qui paie le prix du péché. Jésus ne prend pas sur lui des péchés comme l'enseigne beaucoup d'églises, cela ferait de lui un agneau impur pour le sacrifice, en contradiction avec la loi. De plus, ce genre de croyance n'est pas rationnel, on ne prend pas les péchés de l'humanité sur soi. Le mot "péché" devrait se comprendre et se traduire par "salaire du péché", c'est de cette manière que nous devrions traduire en 2 Corinthiens 5:21. Le vrai sacrifice est de donner sa vie pour ses amis et les personnes que nous aimons, ceux sont les pécheurs qui croient en lui qui se repentent grâce à l'amour. Dans le fond, Eternel demande une transformation du coeur de l'homme afin qu'il arrête de pratiquer le mal, sacrifier des animaux pour le pardon comme le veut une coutume n'est pas un aboutissement. Le "sacrifice" de Jésus est bien plus grand que les autres sacrifices. Mais nous sommes hors sujet puisque nous avons vu que Jean baptise ne dépose pas des péchés sur la tête de Jésus, il propose un baptême de repentance que Jésus doit aussi prendre. Quelle est donc la bonne explication pour comprendre pourquoi Jésus devait aussi se baptiser d'eau et d'esprit ?

C'est simple, mais difficile à admettre pour le "christianisme déformé" ! Jésus est complètement un homme et il va s'avancer vers la perfection en grandissant spirituellement (Luc 2:40, Hébreux 5:7). Cela signifie qu'il ne possédait pas la sainteté de l’Eternel dès le début de son existence, le plus beau des fils de l'Homme (titre attribué à Jésus) est dépendant du Très Haut, le seul qui a l'immortalité et la perfection par nature. Jésus n'était pas éternel et commence son existence en ayant le penchant du bien et du mal, parce qu'il est d'abord l'âme d'Adam (voir sa généalogie). Jésus a pris le baptême de repentance d'une façon très humble, même le juste sait que l'Eternel seul est parfaitement pur. Eternel ne sera jamais un homme né d'une femme, la nature humaine n'est pas celle de Dieu (Job 15:14).
1 Timothée 6:13-16 Je t'ordonne devant Dieu, qui donne la vie à toutes choses; et devant Jésus-Christ, qui a fait cette belle confession devant Ponce Pilate, de garder ce commandement, en te conservant sans tache et irrépréhensible, jusques à l'apparition de notre Seigneur Jésus-Christ, laquelle le bienheureux et seul Prince, Roi des Rois, et Seigneur des Seigneurs, montrera en sa propre saison; lui qui seul possède l'immortalité, et qui habite une lumière inaccessible, lequel nul des hommes n'a vu, et ne peut voir; et auquel soit l'honneur et la force éternelle, Amen.

1 Corinthiens 15:45 - 47 Comme aussi il est écrit: le premier homme Adam a été fait en âme vivante; et le dernier Adam en esprit vivifiant. Or ce qui est spirituel, n'est pas le premier: mais ce qui est animal; et puis ce qui est spirituel. Le premier homme étant de la terre, est tiré de la poussière; mais le second homme savoir le Seigneur, est du Ciel.

Finalement, l’homme Yéshoua était un serviteur (Matthieu 12:18), il a toujours su qu'il n'est pas parfaitement bon de lui-même (Marc 10 :18). Il dépendait de Dieu (Jean 5 :30 ; Jean 8 :28) et devait apprendre à dominer sur le penchant au mal. Jésus est "sans défaut et sans tâche" parce qu'il n'a pas commis d'erreurs contre les préceptes de l'Eternel, après avoir été capable de choisir entre le bien et le mal (Esaie 7:15). Le livre de Job révèle l'homme intègre qui se perfectionne, Jésus et Job ont touché au mystère de la piété et de la perfection. Les deux personnages savaient qu'ils avaient besoin du baptême de repentance devant l'Unique, le très haut béni soit-il. Ils avaient la conscience de porter d'abord la nature du pécheur, de l'âme d'Adam, avant d'être élevés à la spiritualité et sur le trône (gloire) de l'Eternel.
Job 9:1 Et Job répondit et dit:
Job 9:2 En vérité, je sais qu'il en est ainsi. Mais comment l'homme sera-t-il juste devant le Dieu? (cf Job chapitre 25 et 26).











Le Baptême au nom de Jésus

Le baptême pour la repentance va prendre sa signification complète en étant combiné avec le ministère de Jésus qui retrouve la vie en D.ieu, c'est ainsi que nous devons être baptisés au nom de Jésus. Après la repentance, nous sommes invités à suivre un esprit nouveau qui nous sanctifie, c'est l'esprit de liberté que portait Jésus-Christ. Pour confirmer ce point de perfectionnement du baptême de repentance, les croyants se baptisaient une seconde fois dans le nom de Yéshua. Le baptême de Jésus englobe le baptême que proposaient Iehuhanan-Tebilah (Jean-Baptiste) et le chemin de la résurrection. Actes 19:3 Et il dit: De quel baptême donc avez-vous été baptisés? Et ils dirent: Du baptême de Jean. Actes 19:4 Et Paul dit: Jean a baptisé du baptême de la repentance, disant au peuple qu'ils crussent en celui qui venait après lui, c'est-à-dire en Jésus.
Actes 19:5 Et ayant ouï ces choses, ils furent baptisés pour le nom du Seigneur Jésus;

La personne qui administre le baptême doit comprendre la Bible et le ministère de Jésus, je donne des points de foi importants à connaître au moment du baptême (pardon pour le formalisme, il en faut pour les bases de la foi) dans le dernier chapitre de ce thème. Celui qui baptise n'a pas besoin de faire partie d'une haute hiérarchie religieuse, mais doit comprendre la Bible, connaître le Père (le créateur Dieu) et le fils (l'homme Jésus qui n'est pas Dieu). Philippe a raconté la véritable foi à un eunuque sur le chemin.
Actes 8:35-38 Alors Philippe ouvrant sa bouche, et commençant par cette Ecriture, lui annonça Jésus. Et comme ils continuaient leur chemin, ils arrivèrent à un lieu où il y avait de l'eau; et l'Eunuque dit: voici de l'eau, qu'est-ce qui empêche que je ne sois baptisé?

L’eau du baptême représente l'eau céleste qui nettoie et ensevelie le vieil homme, elle fait apparaître un nouvel être qui vit par la foi. L'eau transporte ce qui est mauvais vers les profondeurs et abreuve aussi notre être (Jean 4:14). Remarquons que notre corps est composé en grande partie d'eau, nous en absorbons et en rejetons constamment en grande quantité. L'esprit de l’Eternel est la véritable eau de vie :
Matthieu 3:11 Moi, je vous baptise d'eau pour la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses sandales: lui vous baptisera de l'esprit Saint et de feu.

Jean 3:5 Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te dis: Si quelqu'un n'est né d'eau et de l'esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Jean 3:6 Ce qui est né de la chair est chair; et ce qui est né de l'esprit est esprit.
Je conseille un deuxième baptême pour ceux qui ont été baptisés au nom d'un archange (témoin de jéhova) ou d'un dieu inconnu (Jésus Dieu, la trinité...), afin de témoigner au ciel et à la terre. Paul n'avait pas fonction de baptiser et les églises et pasteurs de son époque étaient beaucoup plus proche de la Réalité que les nominations religieuses d'aujourd'hui. Rejoignez donc l'oasis de l'assemblée du désert pour vous faire baptiser au nom de Yéshua. Lors du baptême messianique, les croyants entrent spirituellement dans le corps du Christ, ils sont morts et ressuscités en lui. Nous nous baptisons au nom de Yéshoua. Nous sommes baptisés en la personne qui bâtit l'alliance, le baptême se fait «au nom de Jésus», il y a identificaton à Yéshua (1 Corinthiens 10:2, 1 Corinthiens 6:11, Éphésiens 5:20...).
Romain 6:2 -Qu'ainsi n'advienne! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrons-nous encore dans le péché?
Romain 6:3 -Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés pour le Christ Jésus, nous avons été baptisés pour sa mort?
Romain 6:4 Nous avons été ensevelis avec lui par le baptême, pour la mort, afin que comme Christ a été ressuscité d'entre les morts par la gloire du Père, nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.








Une autre formule et le baptême des bébés

La formule "au nom du Père, du Fils et du Saint esprit" est utilisée assez tôt dans la pratique du baptême, la Didachè¹ est un ancien document qui est souvent mentionné pour évoquer la manière dont baptisaient les chrétiens au début de notre ère. Certains pensent que le texte est contemporain aux disciples, mais je suis d'avis de ceux qui expliquent qu'il est tout de même bien plus tardif.
Certaines phrases et coutumes ne semblent pas s'accorder avec l'esprit des évangiles, nous y voyons la marque des conciles de l'église de Rome. La formule "au nom du Père, du fils, et du saint esprit" se trouve dans la didachè et pratiquement toutes nos traductions (Matthieu 28:19), cependant, plusieurs témoignages nous indiquent qu'il s'agit d'une invention pour soutenir le dogme de la trinité.

Les historiens comme Eusèbe de Césarée, la version Shem Tov2, des chercheurs catholiques, des dictionnaires et encyclopédies bibliques ont remis en cause l'authenticité de cette formule.
Mentionnons trois exemples de ce que nous entendons généralement dans les débats autour de cette formule :

- Encyclopédie de Religion de Canney, page 53 :
"L'église primitive a toujours baptisé au nom du seigneur Jésus jusqu'à ce que la doctrine de la trinité aie été développée au deuxième siècle".

- Dictionnaire Bilique de Hastings, volume 2, page 377 et page 378 :
"Le baptême chrétien a été administré utilisant les mots "au nom de Jésus".
"L'usage de la formule trinitaire ne se trouve pas dans l'histoire de l'église primitive".

- Encyclopédie Catholique, volume 2, page 263 :
"Les Catholiques admettent que le baptême a été changé par l'Eglise catholique" .

En conformité avec l'évangile de Marc, voici comment devrait ce lire le verset selon Eusèbe :
Matthieu 28:19 Allez, faites de toutes les nations des disciples et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.. 

Et en cas de doute, rappelons-nous que les disciples baptisaient toujours au nom de l'homme Yéshoua. Un autre verset indique la manière dont nous devons faire les choses :
Colossiens 3:17 Et quelque chose que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, rendant grâces par lui à Dieu le Père.

Pour terminer ce chapitre, parlons rapidement du baptême des bébés : nous avions déjà écrit qu'il existait plusieurs baptêmes ou ablutions (Hébreux 6:2 ; 9:10) dans l'alliance de Moïse, ils étaient utilisés pour différentes circonstances, dans un but précis. Si le baptême de Jean-Baptiste vise exclusivement la repentance, cela ne s'adapte pas à la repentance des bébés par immersion ou aspersion.
De ce fait, nous ne pouvons pas demander aux bébés de se repentir et de croire en Dieu. L
orsque qu'il est écrit que toute la maison (oikos) se fasse baptiser (Actes 16:31), il est question des personnes qui peuvent manifester leur foi (épouse, cousin, grand-mère, veuves...) dans la maison. Les nouveaux-nés sont sous la protection de l’Eternel et du chef de famille, il est inutile de les baptiser.









Confession de foi pour le baptême

Il faut un peu de formalisme pour s'entendre sur des points importants, la base de la foi pour le baptême est en cohérence avec l'enseignement :

1) Nous ne venons pas du hasard, il existe un créateur qui nous a donné la vie et la liberté de faire le bien et le mal. Tous les hommes sont égaux.

2) Le créateur est Unique, il est Un, Eternel est le seul qui a toujours possédé l'Immortalité. C'est grâce à lui que nous avons la vie, le mouvement, l'être et que nous sommes sauvés, en Christ.

3) Avant la fondation du monde ou au début du livre de la Genèse, le fils de Dieu Jésus n'est pas littéralement à côté du créateur en tant que Dieu ou archange, il est en tête du plan.

4) Le messie sauveur devait uniquement être un homme par nature (première nature), l'homme n'est jamais pré-existant avant d'être créé et de naître la première fois sur Terre.

5) Le saint esprit ou l'esprit saint n'est pas une personne, c'est l'esprit de l’Eternel, son souffle sacré.

6) Eternel apporte la vie aux hommes justes, dès maintenant et pour le monde à venir. C'est dans ce sens que le juste messie est la résurrection, le chemin, la vérité et la vie pour tous ceux qui le suivent.


Observation : Pour connaître des doctrines secondaires (non requise pour le baptême), un sujet a été créé en décembre 2019 : https://www.desertpath.net/Religions&philosophiesFr.html

En voici quelques-unes :
- nous ne croyons pas que satan est un ange spécifique ou un djinn du mal.

- L'homme n'est pas sauvé en croyant simplement en une connaissance : "Jésus meurt sur la croix pour les péchés", mais grâce à la foi et l'obéissance aux paroles de l'Eternel et Christ qu'il manifeste.

- nous ne croyons pas que l'état actuel d'Israël créé en 1948 est la réalisation d'une prophétie accomplie par la bonne main de l'Eternel.

- nous ne voulons pas de lois supplémentaires dans la foi en Christ (le joug de la circoncision...), mais la loi de l'Eternel reste applicable pour les nouveaux convertis (Actes 15 et 21).


Que l’Eternel nous guide.



Merci de respecter le travail effectué en partagant le lien de ce site internet


¹  Le texte "la Didache" utilise la formule de Matthieu 28:19,  chapitre 7.

2 Version Shem Tov, traduction Juive de la bonne nouvelle qui ne contient pas la forumule trinitaire.

 

www.desertpath.net

Kevin FOUQUERE

aussi surnommé Hans

Juillet 2017

(Mise à jour en mai 2020 pour une demande de détails sur le dernier chapitre)