ESPRIT DE LA LOI

Foi, grâce et secours

 

Loi de régulation

 

Circoncision

 

Qui est le peuple de Dieu ?

 

Commentaires supplémentaires









Foi, grâce et secours


Selon une doctrine répandue dans de nombreuses dénominations chrétiennes, il suffirait de croire seulement en Jésus cloué sur une croix pour être sauvé pour toujours, sans condition. Cerise sur le gâteau, Jésus serait le dieu créateur ou le maître d’œuvre de l’univers, son sacrifice divin effacerait tous les péchés passés et futurs des nouveaux convertis. Autrement dit, le croyant ne peut jamais "perdre le salut" puisqu’il possède directement la vie éternelle en croyant au sacrifice sanglant d’un être céleste transformé en chair. Parmi les partisans de cette croyance Calviniste, certains vont enseigner qu’il est possible qu’un "vrai croyant" puisse pratiquer plusieurs fois des actes horribles (meurtre prémédité, pédophilie, idolâtrie...) tout en ayant déjà l’assurance d’avoir la vie éternelle dans le monde à venir. Les personnes qui adoptent cette croyance expliquent que les plus pervers (à cause de la "chair") qui ont cru une seule fois en Jésus ne peuvent définitivement plus perdre la vie, ils perdent seulement leurs récompenses au ciel parce qu’ils ont bâti de mauvaises œuvres sur le fondement de la foi qui est Christ. Ces croyants ont perverti le message des évangiles, la vie s’obtient par la foi et la pratique du bien, la volonté de D.ieu. D’autres, ayant l’esprit plus sain, vous diront qu’un croyant qui commet de graves péchés ne possède pas une vraie foi. Ce cas est possible si nous faisons semblant de croire, mais ils faut aussi admettre que des personnes qui ont réellement cru peuvent perdre la vie. Dans ce chapitre, nous allons nous interroger sur le sens des propos de l’apôtre Saül concernant la justification par les œuvres de la loi et redéfinir les définitions importantes de la foi, la grâce et le salut.
Galates 5:4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce.

Romains 3:20 C'est pourquoi nulle chair ne sera justifiée devant lui par des œuvres de loi, car par la loi est la connaissance du péché


Pensez-vous convenable d’accuser une personne d’être "déchue de la grâce" parce qu’elle se dit justifiée par la grâce et les œuvres de la foi (incluant les dix paroles, appelées dix commandements) ? Suis-je en dehors de la grâce parce que dans ma foi, je considère important de prendre au minimum un jour de repos dans une semaine de sept jours pour nous déconnecter du travail quotidien et honorer le Créateur ? Est-ce que je piétine l’évangile de la grâce (Actes 20:24) en pensant que les sangliers, les chiens et les escargots restent encore impurs à la consommation selon la Bible et d'autres cultures ? Certains croyants me jugent bien vite en apprenant que je pratique avec plaisir des lois du pentateuque qui témoignent de ma foi en l’Eternel, ils pensent alors que je suis faible dans la foi et m’avertissent de ne pas tomber "sous la loi" de la première alliance. Je leur dis que mon salut est en Messie, celui que nous devons imiter. Alors, suis-je vraiment hors de la grâce parce que je me justifie par une grâce de Dieu et des commandements que les disciples, Paul et les hommes bons des nations suivaient encore dans la nouvelle alliance ? Loin de là ! Au contraire, nous confirmons les bonnes œuvres de la loi par la foi (Apocalypse 14:12 ; Romain 3,31 ; 7:12). Une confusion existe entre deux contextes différents des écrits de Paul et Jacques : la justification par les œuvres de la loi (Romains 3:20 ci-dessus) et les œuvres de la foi (Jacques 2:17 + Jacques 2 :8-14).
Jacques 2:17  De même aussi la foi, si elle n'a pas d'oeuvres, est morte par elle-même.

Le Calvinisme propose une interprétation de versets similaire à l’Universalisme, à savoir que tous les hommes sont sauvés à travers la mort et la résurrection de Jésus sur la croix, sans aucune œuvre. La différence majeure entre les deux est la nécessité d’avoir la foi, car l’Universalisme enseigne que les méchants incroyants sont aussi sauvés. Connaissez-vous cette chanson française "on ira tous au paradis" du groupe "les enfoirés" ? Ils chantent que les Maudits, les voleurs et les assassins vont tous au paradis. La grâce du Calviniste et de l’Universalisme enlève le principe fondamental, à savoir la pratique du Bien (Deutéronome 30:14-18, Jérémie 26:13). Certes, le don de Dieu est essentiel, mais le fruit de la vie au bout du chemin est accessible à ceux qui n’œuvrent pas volontairement dans le mal. Si Eternel demande la repentance et la pratique de bonnes œuvres pour ne pas périr, c’est que les œuvres de la foi font partie de la justification pour entrer dans l’économie de la vie. Des "frères baptisés" qui se mettent à pratiquer le mal peuvent faire partie des personnes injustes par leur désobéissance volontaire aux préceptes de l’Eternel (1 Corinthiens 5:9-11). Les injustes ne sont pas uniquement ceux qui ne croient pas et pratiquent le mal, ce sont aussi ceux qui ont cru et font ce mal. Il ne suffit pas de savoir que l’Eternel sépare la mer en deux et guérit l’homme par le serpent d’airain cloué sur du bois dans le désert pour entrer dans le royaume.
1 Corinthiens 6:10  ni efféminés, ni ceux qui abusent d'eux-mêmes avec des hommes, ni voleurs, ni avares, ni ivrognes, ni outrageux, ni ravisseurs, n'hériteront du royaume de Dieu.

La foi émane de nous-même, suite à notre écoute de la parole, tandis que la parole divine, la grâce, la vérité et le salut viennent de la pensée de Dieu. L’amour de Dieu est la mise en pratique de ce qu’il aime et cela se bâtit sur la foi, il est ainsi écrit : "le juste vivra par la foi". Sur le chemin du désert qui monte vers le sommet de la montagne, la foi est notre moteur, mais quelle en est le carburant ? C’est l’esprit saint et la parole qui sanctifie, nous transforme (Romains 1:5, Romains 16:26). Dites-moi, qui croit à la croix et noie à chaque fois le choix d’obéir à la voix de la loi sur la voie de la foi ? Les églises qui célèbrent des mariages homosexuels au nom de l’amour oublient la l'instruction (tora) de Dieu et les prêtres catholiques entraînés dans des passions immondes ne sont pas que des malades mentaux, tout comme les assassins au nom du dieu allah. Les Protestants et Calvinistes ont souvent tendance à citer des phrases qui donnent l’impression que seul la foi est requise, tandis que le Catholicisme et le Judaïsme rejoignent davantage notre pensée que nous formulons par cet apophtegme : la foi DEMANDE une obéissance. Dans cette configuration, une foi morte  n’est pas l’absence de foi (Jacques 2:17-24), mais l’absence d’une obéissance. Une foi morte est une foi réelle, qu’elle soit petite ou grande, faible ou forte, on ne peut nous faire croire que la "vraie foi" produit automatiquement de bonnes œuvres et qu’on possède déjà la vie éternelle à l’avance.
Esaie 51:3-4  Car l'Éternel consolera Sion; il consolera tous ses lieux arides, et fera de son désert un Éden, et de son lieu stérile, comme le jardin de l'Éternel. L'allégresse et la joie y seront trouvées, des actions de grâces et une voix de cantiques. Prête-moi attention, mon peuple, et prête-moi l'oreille, ma nation! Car ma loi sortira d'auprès de moi, et j'établirai mon jugement pour une lumière des peuples.

Le prophète Ésaïe annonce la grâce par la descente de la loi jusque dans le désert. Se justifier par les œuvres de la loi signifie vivre "sous la loi" de la premier alliance en se justifiant par l’obéissance à toutes ses lois. Le peuple s’est mis dans une mauvaise posture en transgressant le pacte à cause de la dureté de son cœur et cou. Dans l’alliance nouvelle par Yeshoua (Jésus), nous ne devons pas détruire la loi et l’opposer au mot "foi" à cause des transgressions du peuple d’Israël, la loi n’est pas devenue subitement une malédiction, au contraire, elle nous rappelle encore la sainteté du Très haut béni soit-il. C’est l’une des raisons pour laquelle nous ne jetons pas les lois de l’alliance qui nous guide jusqu’à l’enseignement de Jésus. La nouvelle alliance est incontestablement différente (Galates 3:16, Jérémie 31:31) , mais ce changement n’autorise pas à brûler toute la loi de régulation que j’évoquerai dans le prochain chapitre. Les disciples demandaient aux hommes bons des nations de suivre des lois du pentateuque (Actes 15:20-21), malgré une domination Romains ou Babylonienne due à l’infidélité du peuple (Jérémie 11:10, Deutéronome 30). Le temps du messie nous monte vers le haut, vers des valeurs essentielles qui soutiennent l’alliance : amour, vérité, foi, miséricorde et justice. La destruction du temple de Jérusalem marquera un tournant pour un Judaïsme arrogant qui cherchait à se justifier par un légalisme religieux insupportable aux yeux de l’Eternel. En plus de refuser les paroles de l’esprit du messie et les vertus de son enseignement, leurs coutumes instaurées au fil des siècles avaient détérioré la loi originelle de l’Eternel, oubliant les deux principaux commandements : aime Eternel et ton prochain.
Je rappelle que la religion du "Judaïsme Rabbinique" n’est pas la véritable foi d’Israël, au même titre que le "christianisme déformé" et "l’islam" : https://www.desertpath.net/Religions&philosophiesFr.html
Romains 3:27  Où donc est la vanterie? -Elle a été exclue. -Par quelle loi? -celle des oeuvres? -Non, mais par la loi de la foi;
Romains 3:28  car nous concluons que l'homme est justifié par la foi, sans oeuvres de loi.
Romains 3:29  Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs? ne l'est-il pas aussi des nations? -Certes, aussi des nations;
Romains 3:30  puisque c'est un seul Dieu qui justifiera la circoncision sur le principe de la foi et l'incirconcision par la foi.
Romains 3:31  Annulons-nous donc la loi par la foi? Qu'ainsi n'advienne! au contraire, nous établissons la loi.

Romains 2:12  Car tous ceux qui ont péché sans loi, périront aussi sans loi; et tous ceux qui ont péché sous la loi, seront jugés par la loi
Romains 2:13  (car ce ne sont pas les auditeurs de la loi qui sont justes devant Dieu; mais ce sont ceux qui accomplissent la loi qui seront justifiés;
Romains 2:14  car quand les nations qui n'ont point de loi, font naturellement les choses de la loi, n'ayant pas de loi, elles sont loi à elles-mêmes,
Romains 2:15  et elles montrent l'oeuvre de la loi, écrite dans leurs coeurs, leur conscience rendant en même temps témoignage, et leurs pensées s'accusant entre elles, ou aussi s'excusant),

Romains 6:15  Quoi donc! pécherions-nous, parce que nous ne sommes pas sous la loi, mais sous la grâce?
Romains 6:16  -Qu'ainsi n'advienne! Ne savez-vous pas qu'à quiconque vous vous livrez vous-mêmes comme esclaves pour obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché pour la mort, soit de l'obéissance pour la justice.

Philippiens 2:12-13  Ainsi donc, mes bien-aimés, de même que vous avez toujours obéi, non seulement comme en ma présence, mais beaucoup plus maintenant en mon absence, travaillez à votre propre salut avec crainte et tremblement: car c'est Dieu qui opère en vous et le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.

Quant au salut, il est tantôt un espoir à venir (Romain 6:3-11; 8:11), tantôt une position spirituelle par anticipation pour ceux qui entrent sur le chemin par la porte (Éphésiens 2:6, Colossiens 2:12, Jean 14:6). Une doctrine ne se forme pas qu’à partir de versets qui vont dans le sens de nos croyances, nous devons considérer l’ensemble des textes pour trouver la bonne doctrine, certains contextes sont eschatologiques et avancent une fin imminente d’un "monde". Une phrase au présent telle que "celui qui croit a la vie éternelle" en Jean 8:24 et Jean 3:16 n’a pas pour but d’enseigner la vie éternelle en un instant à celui qui croit, mais d’encourager le juste qui se place sur le chemin étroit à demeurer en Christ (Jean 15:5-6). Nous apprenons à obéir de mieux en mieux à Dieu (2 Pierre 3:18) et si nous confessons sincèrement nos erreurs dans notre sanctification, nous pouvons recevoir gratuitement le pardon. Il est important de confesser nos erreurs et de pardonner aux autres (Marc 11:25), la croyance d’un sang du dieu Jésus qui pardonne à l’avance toutes les fautes futures est une invention. Yeshoua (Jésus) notre grand frère fait la volonté de son Père et notre père, notre Dieu et son Dieu (Jean 20:17), peu importe où cela le mène.
1Jean 5:16-17  Si quelqu'un voit son frère pécher d'un péché qui ne soit pas à la mort, il demandera pour lui; et il lui donnera la vie, savoir à ceux qui ne pèchent pas à la mort. Il y a un péché à la mort: pour ce péché-là, je ne dis pas qu'il demande. Toute iniquité est péché, et il y a tel péché qui n'est pas à la mort.

Suite à ce que nous venons d’écrire, les définitions de la foi, de la grâce et du salut sont complètement à redéfinir pour une meilleure compréhension de l’alliance et la bonne nouvelle. La base de l’alliance nouvelle est la grâce (secours), ensuite, nous sommes positionné sur le chemin de l’instruction de la vie et courons jusqu’à la ligne d’arrivée, le royaume des cieux, la terre promise. Nous ne recevons certainement pas directement la vie éternelle et l’incorruptibilité en croyant une fois en Jésus cloué pour des péchés. Il est écrit que le juste vivra par la foi, les chrétiens étaient donc avertis de ne pas l’abandonner (1 Timothée 1:18-19, Jean 8:11) au point de redevenir comme les incroyants, l’injuste devenu juste ne doit pas se souiller volontairement dans la boue, la foi n’est pas un synonyme de fidélité (Jacques 1:12), elle demande d’être fidèle. Celui qui obéit et garde les paroles de Dieu possède la vie, il est comme le flot de la mer mentionné dans le livre du prophète Ésaïe. La croyance qui consiste à dire que l’homme pratique constamment un mal qu’il ne peut éviter (Romain 7:15) à cause de la "chair" est erronée, ces gens ne croient pas que le saint souffle (Matthieu 17:20) change véritablement l’intérieur et l’extérieur de l’homme. Quelle mauvaise interprétation des chapitres 6,7 et 8 de l’épître aux Romains ! Les commandements ne sont pas pénibles (1 Jean 5:3) lorsque l’esprit anime et transforme notre être entier : esprit, âme et corps (1 Thessaloniciens 5:23).
Esaie 48:18  Oh! si tu avais fait attention à mes commandements, ta paix aurait été comme un fleuve, et ta justice comme les flots de la mer;
Esaie 48:19  et ta semence aurait été comme le sable, et ceux qui sortent de tes entrailles, comme le gravier de la mer: son nom n'aurait pas été retranché ni détruit de devant moi.

Pour terminer ce chapitre, je souhaite répéter que je ne suis pas en train de condamner à la perdition ceux qui ne respectent pas tous les commandements, si vous mangez du porc et du rat ou ne prenez pas un jour de repos d’une semaine de sept jours, vous n’allez pas être lapidés sur-le-champs. Eternel sonde les cœurs, il connaît notre conscience, notre histoire et notre situation, je ne vous juge pas. La situation d’un peuple uni d’une même voie pour établir la tora descendue de la montagne n’est pas la même qu’un homme qui ouvre les yeux dans un monde corrompu autour de lui. De plus, il existe différents degrés de transgression, de nombreuses fautes ne mènent pas à la mort. Par contre, je peux juger du bien et du mal par rapport à l’écriture, si elle est inspirée de D.ieu, je serai moi-même juger selon mes paroles, il ne faut pas que je fasse secrètement le contraire de ce que j’enseigne. Les commandements dont parle Jésus ou Jean sont ceux du pentateuque, le messie et ses disciples n’ont pas inventé les commandements au Ier siècle de notre ère, Jésus connaissait ce qu’avait déjà dit son père dans la loi. Lorsqu’il est question d’un nouveau commandement (Jean 13:34), le but est de rappeler un point important qui a pu être oublié. Et je vous donne un nouveau commandement, n’adorez plus la créature qui meurt sur du bois comme si elle était un dieu Créateur ou un maître d’œuvre de l’univers (Deutéronome 4:15-19 ; 10:12).
Marc 12:29  Et Jésus lui répondit: Le premier de tous les commandements est: "Écoute, Israël, Eternel notre Dieu est un seul Eternel;

Jean 14:21  Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui-là qui m'aime; et celui qui m'aime, sera aimé de mon Père; et moi je l'aimerai, et je me manifesterai à lui.

Jean 10:28  et moi, je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais; et personne ne les ravira de ma main.

1 Jean 2:7  Bien-aimés, je ne vous écris pas un commandement nouveau, mais un commandement que vous avez eu dès le commencement. Le commandement ancien est la parole que vous avez entendue.
1 Jean 2:8  Encore une fois, je vous écris un commandement nouveau, ce qui est vrai en lui et en vous, parce que les ténèbres s'en vont et que la vraie lumière luit déjà.

2 Jean 1:5  Or maintenant, ô dame, je te prie, non comme t'écrivant un nouveau commandement, mais celui que nous avons eu dès le commencement, que nous nous aimions les uns les autres:

1Jean 5:3  car c'est ici l'amour de Dieu, que nous gardions ses commandements, et ses commandements ne sont pas pénibles,
1Jean 5:4  parce que tout ce qui est né de Dieu est victorieux du monde; et c'est ici la victoire qui a vaincu le monde, savoir notre foi.

Marc 10:19  Tu sais les commandements: Ne commets point adultère; ne tue point; ne dérobe point; ne dis point de faux témoignage: ne fais tort à personne; honore ton père et ta mère.
Marc 10:20  Et répondant, il lui dit: Maître, j'ai gardé toutes ces choses dès ma jeunesse.
Marc 10:21  Et Jésus, l'ayant regardé, l'aima, et lui dit: Une chose te manque: va, vends tout ce que tu as et donne aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel, et viens, suis-moi, ayant chargé la croix.

Deutéronome 6:4  Écoute, Israël: L'Éternel, notre Dieu, est un seul Éternel.

Deutéronome 11:1  aimeras donc l'Éternel, ton Dieu, et tu garderas ce qu'il te donne à garder, et ses statuts, et ses ordonnances, et ses commandements, toujours.

Deutéronome 10:18  qui fait droit à l'orphelin et à la veuve, et qui aime l'étranger pour lui donner le pain et le vêtement.
Deutéronome 10:19  Et vous aimerez l'étranger; car vous avez été étrangers dans le pays d'Égypte.

Levitique 18:5  Et vous garderez mes statuts et mes ordonnances, par lesquels, s'il les pratique, un homme vivra. Moi, je suis l'Éternel.

Luc 10:28  Et il lui dit: Tu as bien répondu; fais cela, et tu vivras.

Psaumes 19:7 La loi de l'Éternel est parfaite, restaurant l'âme; les témoignages de l'Éternel sont sûrs, rendant sages les sots.

Apocalypse 14:12  Ici est la patience des saints; ici, ceux qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus.

Apocalypse 20:13  Et la mer rendit les morts qui étaient en elle; et la mort et le hadès rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés chacun selon leurs oeuvres.
Apocalypse 20:14  Et la mort et le hadès furent jetés dans l'étang de feu: c'est ici la seconde mort, l'étang de feu.
Apocalypse 20:15  Et si quelqu'un n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, il était jeté dans l'étang de feu.

Jean 5:28  Ne vous étonnez pas de cela; car l'heure vient en laquelle tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix;
Jean 5:29  et ils sortiront, ceux qui auront pratiqué le bien, en résurrection de vie; et ceux qui auront fait le mal, en résurrection de jugement.

Conclusion : parler de la foi et de la grâce, c’est très bien, mais il faut l’amour pour D.ieu qui consiste à faire sa volonté. La justice est de mettre en pratique ses paroles (1 Jean 5:3) pour au moins ne pas faire le mal.





















Loi de régulation

Elohim (Dieu) et ses lois universelles ont apporté la vie dans notre système solaire, la terre est devenue le centre de son attention. Dans un cadre exceptionnel, le genre humain (adam), créature favorite de Dieu (Psaume 8), apparaît à la fin de la sixième ère (jour) de la création. Les chercheurs, croyants ou non, sont émerveillés par les lois qui régissent l’univers, je me souviens encore de mon premier livre scientifique sur le cosmos1, lu pendant mon adolescence. Hormis l’influence d’une croyance non scientifique et non biblique évoquée par l’auteur au chapitre 17 (une trinité dans la "puissance transdimentionelle"), il est démontré que des paramètres très précis ont permis l’émergence de la vie. Avez-vous déjà pensé aux millions de bombes artificielles qui explosent en temps de guerres sans jamais organiser la matière ? Eh bien aujourd’hui, on nous enseigne à l’école qu’une gigantesque explosion nommée "Big-bang" apporta un incroyable équilibre dans l’univers. Nous avons de quoi nous interroger sur l’existence d’un être intelligent, les premières lignes de la Genèse, écrit il y a des milliers d’années, nous propose une cosmologie troublante pour l’esprit humain. Saviez-vous que le scientifique Einstein déclara avoir commis la plus grande erreur de sa carrière en s’opposant à un prêtre scientifique nommé Lemaître, celui-ci lui prouva que l’univers est en expansion à partir d’un commencement, le tohu-bohu du désert : chapitre I, https://www.desertpath.net/creationfrench.htm
Jérémie 10:12  C'est lui qui a fait la terre par sa puissance, qui a établi le monde par sa sagesse, et qui, par son intelligence, a étendu les cieux.

Esaïe 40:3-24  La voix de celui qui crie dans le désert: Préparez le chemin de l'Éternel, aplanissez dans le lieu stérile une route pour notre Dieu. Toute vallée sera relevée, et toute montagne et toute colline seront abaissées; et ce qui est tortu sera rendu droit, et les lieux raboteux deviendront une plaine unie. Et la gloire de l'Éternel sera révélée, et toute chair ensemble la verra; car la bouche de l'Éternel a parlé. Une voix dit: Crie. Et il dit: Que crierai-je? -Toute chair est de l'herbe, et toute sa beauté comme la fleur des champs. L'herbe est desséchée, la fleur est fanée; car le souffle de l'Éternel a soufflé dessus. Certes, le peuple est de l'herbe. L'herbe est desséchée, la fleur est fanée, mais la parole de notre Dieu demeure à toujours. Sion, messagère de bonnes nouvelles, monte sur une haute montagne; élève ta voix avec force, Jérusalem, messagère de bonnes nouvelles: Elève-là, ne crains point; dis aux villes de Juda: Voici votre Dieu!
Voici, le Seigneur l'Éternel viendra avec puissance, et son bras dominera pour lui. Voici, son salaire est avec lui, et sa récompense devant lui. Comme un berger il paîtra son troupeau; par son bras il rassemblera les agneaux et les portera dans son sein; il conduira doucement celles qui allaitent. Il a mesuré les eaux dans le creux de sa main, et réglé les cieux avec l'empan, et mesuré dans un boisseau la poussière de la terre? Qui a pesé les montagnes au crochet, ou les collines dans la balance? Qui a dirigé l'Esprit de l'Éternel, et l'a instruit comme l'homme de son conseil?
Avec qui a-t-il tenu conseil, et qui lui a donné l'intelligence, et l'a instruit dans le sentier du juste jugement, et lui a enseigné la connaissance, et lui a fait connaître le chemin de l'intelligence?
Voici, les nations sont réputées comme une goutte d'un seau, et comme la poussière d'une balance; voici, il enlève les îles comme un atome. Et le Liban ne suffit pas pour le feu, et ses bêtes ne suffisent pas pour l'holocauste. Toutes les nations sont comme un rien devant lui; elles sont réputées par lui comme moins que le néant et le vide. A qui donc comparerez-vous Dieu, et à quelle ressemblance l'égalerez-vous? L'ouvrier fond une image, et l'orfèvre étend l'or dessus et lui fond des chaînes d'argent. Celui qui est trop pauvre pour faire une offrande choisit un bois qui ne pourrisse pas; il se cherche un habile ouvrier pour établir une image taillée qui ne branle pas. -Ne savez-vous pas? Ne l'avez-vous pas entendu? Cela ne vous a-t-il pas été déclaré dès le commencement? N'avez-vous pas compris la fondation de la terre?... Lui, qui est assis au-dessus du cercle de la terre, et ses habitants sont comme des sauterelles, -qui étend les cieux comme une toile légère, et qui les déploie comme une tente pour y habiter; qui réduit ses chefs à néant, qui fait que les juges de la terre sont comme rien: ils ne seront pas même plantés, ils ne seront pas même semés, leur tige ne sera même pas enracinée dans la terre, qu'il soufflera sur eux, et ils seront desséchés, et le tourbillon les enlèvera comme du chaume.

Que crierai-je ? Toute chair est de l’herbe, buvez à la source de vie, car la parole de l’Eternel demeure à toujours. Filles, repentez-vous, Mère Nature se fane sans son époux YHWH, l’Être, Père et Mère, l’Alpha et l’Oméga, celui qui était, est et sera.
J’appelle "loi de régulation" les droits naturels et lois morales qui guident l’espèce humaine sur la voie du Père. Notre créateur encadre l’homme de la nature par des règles, tout en lui laissant une grande liberté. Nous sommes comparables à des électrons gravitant autour du noyau d’un atome. Nous sommes responsables de nos paroles et nos actes (Psaumes 82:6-7, Genèse 1:28), n’accusons pas le bon dieu des malheurs du monde, surtout si vous n’y croyez pas. Adam, le représentant du genre humain, ne désobéit-il pas à l’Eternel en goûtant précipitamment au fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal ? Nous aussi en tant qu'adam, brûlons des lois divines comme nous cramons les forêts et ses êtres vivants, les sphères spirituelles (les chefs religieux hauts placés) se sont corrompus et tremblent avec les nations dans un nuage toxique de fumée. Nos choix ne sont pas très rigoureux, judicieux, bons et édifiants (1 Corinthiens 10:23), en sommes-nous conscients ? L’enfant, n’a-t-il pas besoin de l'éducation de ses parents ? La loi se retrouve dans différents milieux, à l’école par exemple, certains apprennent à ne pas coller des chewing-gums sous les tables pendant que d’autres doivent arrêter de se moquer des handicapés. Nous avons besoin de la loi de régulation de l'Eternel, père de la création.
Esaïe 9:18  Car la méchanceté brûle comme un feu, elle dévore les ronces et les épines, et embrase les épaisseurs de la forêt, et roule et s'élève en colonne de fumée.

Dans cette loi de régulation pour l’homme, je propose de distinguer deux branches importantes :
- la loi de régulation en rapport à la création, elle est toujours valable et s’applique à tous.
- la loi de régulation en rapport un système de chose créé par l’homme dans son libre-arbitre.
Le commandement de ne pas porter de faux témoignages contre son prochain sera toujours valable. À l’inverse, sacrifier un mammouth ou un agneau pour l’expiation des fautes dans le temple détruit de Jérusalem est impossible. De plus et surtout, les prophètes enseignent que les sacrifices d’animaux purs de la Bible n’ont jamais pardonné réellement les péchés. Ainsi, sur le chemin du désert, la loi de régulation en général n’est pas abolie d’un coup de grâce par l’épée ténébreuse du faux évangile sans loi, il faut continuer à suivre de bonnes et discursives paroles (commandements) des premières alliances afin de les graver sur le cœur. L’apôtre Juif Saül dit lui-même qu’il n’est pas sans loi (1 Corinthiens 9:21) auprès des hommes bons des nations. À la suite de ce paragraphe, je vous propose une lecture de plusieurs versets, essayez de discerner les différents contextes afin de ne pas conclure hâtivement que l’homme bon du temps messianique vit sans aucune loi des livres du Pentateuque. Que le corps du messie puisse discuter de l’ombre des choses à venir, parce qu’avant toute chose, les nominations doivent abandonner le culte polythéiste du Zeus qui meurt sous une forme humaine sur Terre ou celui du fils divin qui vivait déjà avec lui avant la création.
Psaumes 19:7  La loi de l'Éternel est parfaite, restaurant l'âme; les témoignages de l'Éternel sont sûrs, rendant sages les sots.
Psaumes 19:8  Les ordonnances de l'Éternel sont droites, réjouissant le coeur; le commandement de l'Éternel est pur, illuminant les yeux.
Psaumes 19:9  La crainte de l'Éternel est pure, subsistant pour toujours; les jugements de l'Éternel sont la vérité, justes tous ensemble.

Psaumes 119:98 et 104  "Tes commandements m'ont rendu plus sage que mes ennemis, car ils sont toujours avec moi." "Par tes préceptes je suis devenu intelligent; c'est pourquoi je hais toute voie de mensonge."

Galates 3:19  Pourquoi donc la loi? Elle a été ajoutée à cause des transgressions, jusqu'à ce que vînt la semence à laquelle la promesse est faite, ayant été ordonnée par des anges, par la main d'un médiateur.

Hebreux 7:15  Et cela est encore bien plus évident, si, à la ressemblance de Melchisédec, un autre sacrificateur se lève,
Hebreux 7:16  qui n'a pas été établi selon la loi d'un commandement charnel, mais selon la puissance d'une vie impérissable.
Hebreux 7:17  Car ce témoignage lui est rendu: "Tu es sacrificateur pour l'éternité, selon l'ordre de Melchisédec".
Hebreux 7:18  Car il y a abrogation du commandement qui a précédé, à cause de sa faiblesse et de son inutilité
Hebreux 7:19  (car la loi n'a rien amené à la perfection), et introduction d'une meilleure espérance par laquelle nous approchons de Dieu.

2 Jean 1:5  Or maintenant, ô dame, je te prie, non comme t'écrivant un nouveau commandement, mais celui que nous avons eu dès le commencement, que nous nous aimions les uns les autres:
2 Jean 1:6  et c'est ici l'amour, que nous marchions selon ses commandements. C'est ici le commandement, comme vous l'avez entendu dès le commencement, afin que vous y marchiez;

1Timothée 1:6-11  dont quelques-uns s'étant écartés, se sont détournés à un vain babil, voulant être docteurs de la loi, n'entendant ni ce qu'ils disent, ni ce sur quoi ils insistent. Mais nous savons que la loi est bonne, si quelqu'un en use légitimement, sachant ceci, que la loi n'est pas pour le juste, mais pour les iniques et les insubordonnés, pour les impies et les pécheurs, pour les gens sans piété et les profanes, pour les batteurs de père et les batteurs de mère, pour les homicides, pour les fornicateurs, pour ceux qui abusent d'eux-mêmes avec des hommes, pour les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et s'il y a quelque autre chose qui soit opposée à la saine doctrine, suivant l'évangile de la gloire du Dieu bienheureux, qui m'a été confié.

Matthieu 5:31  Il a été dit aussi: "Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui donne une lettre de divorce".
Matthieu 5:32  Mais moi, je vous dis que quiconque répudiera sa femme, si ce n'est pour cause de fornication, la fait commettre adultère; et quiconque épousera une femme répudiée, commet adultère.

La comparaison entre Matthieu 19:8 et Deutéronome 21:4 nous montre une forme de souplesse dans la loi à travers Moïse, elle s'adapte au niveau spirituel de l’homme de l'époque et au monde qu’il s’est construit. Jésus mentionne la raison : une dureté du cœur de l’homme. De ce fait, nous concluons que des lois sont affaiblies parce qu’elles s’abaissent aux réactions humaines imparfaites. Aujourd’hui encore, combien de couples se séparent facilement de leur conjoint pour se sentir "libre" ? La situation est pire lorsque nous retrouvons cette mentalité chez des couples avec des enfants. La société manque de foi, elle influence à divorcer et à souiller les valeurs du mariage (exhibitionnisme, adultère facile, prestations sociales, pacs, mariages blancs et cetera). Et le mariage n’est pas une cérémonie humaine en premier lieu, c'est l’union un homme et une femme qui va perdre son voile par le sang de l’alliance avec son partenaire, image du Messie qui s’offre à l’Eternel. Le sang est un signe de l'alliance dans la nature et dans notre culture. Pour continuer sur la flexibilité de la loi de régulation, citons l'exemple de la polygamie, pourquoi Dieu et Moïse laisse-t-il le concubinage, contrairement à l’inceste et l’homosexualité (Lévitique 20) ?  Moïse a été plus souple sur la polygamie à cause des passions, de la stérilité et surtout, du grand nombre de femmes délaissées après les guerres. L’homosexualité et l’inceste ne vont jamais produire (génétiquement) de bons fruits, ce n'est pas une bonne solution après la guerre et ces actes sont beaucoup moins propres et tolérés aux yeux du Créateur. Aujourd’hui, le Judaïsme privilégie finalement la monogamie au concubinage de la Bible, tout comme l’apôtre Juif Saül. L’anthropomorphisme témoigne de ce rabaissement de l’Eternel et ses lois :
Genèse 3:9  Et l'Éternel Dieu appela l'homme, et lui dit: Où es-tu?
Genèse 3:10  Et il dit: J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur, car je suis nu, et je me suis caché.
Genèse 3:11  Et l'Éternel Dieu dit: Qui t'a montré que tu étais nu? As-tu mangé de l'arbre dont je t'ai commandé de ne pas manger?

Le projet de faire l’homme à la ressemblance de Dieu se réalise sur le long terme et nous devons y parvenir avec la pensée de Dieu, sans jamais écarter la juste notion du libre-arbitre : "ce n’est pas par la force, mais par mon esprit" (Zacharie 4:6).
L’homme est invité à être comme un dieu (fils de Dieu), le messie est d’ailleurs appelé "puissant juge/dieu" et "père de l’éternité" (Esaie 9:6, Psaumes 82:6) parce qu’il fait la volonté de l’Eternel et a reçu le pouvoir de juger et de donner la vie en faisant connaître l'Eternel. Il est le critère du jugement de Dieu, le fils idéal. La Bible ne cache pas le besoin d’une évolution, elle écrit que la gloire du ministère de Moïse était passagère (2 Corinthiens 3:13-16). La loi est inaccomplie lorsqu’elle est à l’extérieur du cœur d'adam, l'homme devait grandir spirituellement. Par conséquent, l’instruction (tora) dévoile une loi parfaite de tout temps et une "sous-loi" imparfaite adaptée aux activités humaines d’une époque (civiles, religieuses, militaires) et aux erreurs. Le Dieu d’amour n’allait pas demander à son peuple de tendre l’autre joue (Matthieu 5:39) à des Philistins qui désiraient l’exterminer, Yeshua (Jésus) ne parlait pas non plus à un dieu d’amour différent de celui du premier contrat.
Cette réflexion est peut-être donc un élément de réponse pour ceux qui avancent que le Dieu du premier contrat (alliance) est imparfait à cause des écrits et des faits relatés dans la Bible hébraïque. Israël avait la mission principale de porter la loi et le nom de D.ieu au milieu des nations, que l'on soit dans un monde de bisounours ou de barbares. Dans notre milieu professionnel ou familial, nous manifestons aussi l’autorité et la compassion, chaque épisode se manifeste en son temps, il est écrit : "car la loi a été donnée par Moïse ; la grâce et la vérité vinrent par Jésus Christ. " (Jean 1:17).
Jean 8:31  Jésus donc dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous persévérez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples;
Jean 8:32  et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.
Jean 8:33  Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d'Abraham, et jamais nous ne fûmes dans la servitude de personne; comment dis-tu, toi: Vous serez rendus libres?
Jean 8:34  Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous dis: Quiconque pratique le péché est esclave du péché.
Jean 8:35  Or l'esclave ne demeure pas dans la maison pour toujours; le fils y demeure pour toujours.
Jean 8:36  Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.
Jean 8:37  Je sais que vous êtes la postérité d'Abraham; mais vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole n'a pas d'entrée auprès de vous.

Le ministère de Jésus n’est pas la destruction et la fin de la loi (Romains 10:4), le mot Grec "telos  (fin)" utilisé dans ce verset 4 de Romain 10 peut se traduire par "but, objectif". Cet objectif est que la parole se grave sur le cœur par un nouvel esprit (Jérémie 31:33, Hébreux 8:10-13). Nous établissons donc une obéissance à l’instruction (tora), aux lois (Romains 3:31) dans notre foi. Alors si Paul dit qu’il n’annule pas la loi, pourquoi enseigner le contraire ? Le peuple devait avoir foi aux paroles du messie d'Israël et mettre son orgueil de côté pour se repentir (Actes 2:38), ensuite, il recevait le souffle annoncé par le prophète Joël pour les derniers jours (Joël 2:38-32). Les derniers jours dont parle Joël ne sont pas une période à venir, ils avaient déjà commencé au premier siècle de notre ère. De la foi sort l’accomplissement de la loi royale. Le commentaire de la Bible Catholique de Jérusalem à propos du conducteur ou pédagogue mentionné en Galates 3 :24 est intéressant :
"Les chrétiens ne sont plus sous l’autorité d’un pédagogue, mais dans l’amour du Père : ils écoutent dès lors sa parole, qu’elle soit ancienne ou nouvelle, non plus sous la contrainte et selon la chair, mais en liberté et en esprit".
Romains 10:4  Car Christ est la fin de la loi pour justice à tout croyant.
Romains 10:5  Car Moïse décrit la justice qui vient de la loi: "L'homme qui aura pratiqué ces choses vivra par elles".
Romains 10:6  Mais la justice qui est sur le principe de la foi parle ainsi: Ne dis pas en ton coeur: "Qui montera au ciel?" -c'est à savoir pour en faire descendre Christ;
Romains 10:7  ou: "Qui descendra dans l'abîme?" -c'est à savoir pour faire monter Christ d'entre les morts.
Romains 10:8  Mais que dit-elle? "La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur", c'est-à-dire la parole de la foi, laquelle nous prêchons, savoir que,
Romains 10:9  si tu confesses de ta bouche Jésus comme seigneur et que tu croies dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé.
Romains 10:10  Car du coeur on croit à justice, et de la bouche on fait confession à salut.
Romains 10:11  Car l'écriture dit: "Quiconque croit en lui ne sera pas confus".
Romains 10:12  Car il n'y a pas de différence de Juif et de Grec, car le même Seigneur de tous est riche envers tous ceux qui l'invoquent;
Romains 10:13  "car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé".

La liberté en Messie ne signifie pas être libre de la loi de régulation pour l’homme, c’est avoir un esprit qui ne s’oppose plus à la volonté de l’Eternel et ses lois. Dans le désert face à l’adversaire, Jésus cite les commandements qu’il a sur le cœur, il en mentionne l’origine en citant les écritures : "il est écrit...". Devrions-nous donc ne plus citer les commandements après la mort de Jésus pour les péchés involontaires ? Les deux versets les plus souvent utilisés pour soutenir que la loi est maudite sont Colossiens 2:14 et Ephésiens 2:15. Dans ces phrases, Paul n’a pas voulu expliquer que tous les commandements de l’Eternel par Moïse sont une malédiction, il est simplement question des ordonnances et sanctions qui maudissaient le transgresseur de la loi de D.ieu. Lorsque l’homme transgresse les commandements (idolâtrie, vol, prostitution, avarice, faux témoignage, meurtre…), il apparaît sur un tableau une liste de sanctions que Eternel va gratuitement effacer abolir par la foi de Jésus. Encore une fois, nous voyons que le contexte n’enseigne pas la destruction de toute la loi de Dieu au désert. Cela ne veut pas dire que l’Eternel ne jugera plus les mauvaises œuvres de ceux qui continuent à ne pas faire sa volonté.
Colossiens 2:11  qui aussi vous avez été circoncis d'une circoncision qui n'a pas été faite de main, dans le dépouillement du corps de la chair par la circoncision du Christ,
Colossiens 2:12  étant ensevelis avec lui dans le baptême, dans lequel aussi vous avez été ressuscités ensemble par la foi en l'opération de Dieu qui l'a ressuscité d'entre les morts.
Colossiens 2:13  Et vous, lorsque vous étiez morts dans vos fautes et dans l'incirconcision de votre chair, il vous a vivifiés ensemble avec lui, nous ayant pardonnés toutes nos fautes,
Colossiens 2:14  ayant effacé l'obligation qui était contre nous, laquelle consistait en ordonnances et qui nous était contraire, et il l'a ôtée en la clouant à la croix:

Ephésiens 2:13  Mais maintenant, dans le Christ Jésus, vous qui étiez autrefois loin, vous avez été approchés par le sang du Christ.
Ephésiens 2:14  Car c'est lui qui est notre paix, qui des deux en a fait un et a détruit le mur mitoyen de clôture,
Ephésiens 2:15  ayant aboli dans sa chair l'inimitié, la loi des commandements qui consiste en ordonnances, afin qu'il créât les deux en lui-même pour être un seul homme nouveau, en faisant la paix;
Ephésiens 2:16  et qu'il les réconciliât tous les deux en un seul corps à Dieu par la croix, ayant tué par elle l'inimitié.

Jésus donne une liste exhaustive des commandements (Marc 10:17-19 ; Matthieu 19:16-20), cela ne signifie pas qu’il enseignait à son interlocuteur juif l'abandon des autres commandements tels qu’observer le jour de repos en Israël, ne pas utiliser le nom de l’Eternel en vain, ne pas manger du porc et cetera. Au concile de Jérusalem, les quatre lois du pentateuque font aussi partie d’une liste réduite des commandements de la tora (instruction) pour les hommes bons des nations (Actes 15:20-21), le but était de les protéger du joug (circoncision et lois inutiles) qu’enseignaient les Juifs et éviter en même temps un retour dans le paganisme des autres peuples. Les commandements énoncés viennent de Dieu par Moïse : s’abstenir de la viande des idoles (Deutéronome 29:17 ; Lévitique 19:4) ; s’abstenir du sang et de la viande étouffée (Deutéronome 12:16 ; Lévitique 17:11-14) et des relations sexuelles sales et impures (Lévitique 20). Jésus et les disciples choisissaient les bonnes paroles en fonction du contexte de chacun. Le Christianisme doit donc revenir aux préceptes que l’Eternel aime et ne pas se relâcher dans une liberté qui satisfait les désirs de la chair.
Luc 15:29  Mais lui, répondant, dit à son père: Voici tant d'années que je te sers, et jamais je n'ai transgressé ton commandement; et tu ne m'as jamais donné un chevreau pour faire bonne chère avec mes amis;
Luc 15:30  mais quand celui-ci, ton fils, qui a mangé ton bien avec des prostituées, est venu, tu as tué pour lui le veau gras.
Luc 15:31  Et il luit dit: Mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi;
Luc 15:32  mais il fallait faire bonne chère et se réjouir; car celui-ci, ton frère, était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé.

Conclusion :

Des lois du pentateuque sont essentielles, nous devons écouter les justes notes de l’enseignement (tora) de l’Eternel. N'adorez pas l'homme Jésus comme le Dieu, ensuite, je préconise de garder les ordonnances prescrites en Actes 15:29 et les dix saines paroles (commandements) de D.ieu par Moïse, de distinguer entre les animaux purs et impurs pour ceux qui mangent de la viande. Comprendre le sens des fêtes d'Israël et des sabbats dans l'alliance de Moïse est intéressant, mais il n'est pas nécessaire de les pratiquer, surtout après la destruction du temple en l'an 70 et en dehors d'Israël. L'homme uni à D.ieu est le plus beau des temples.

















Circoncision

Selon le dictionnaire, le prépuce est un "repli mobile de la peau qui recouvre plus ou moins le gland de la verge à l'état de flaccidité". Ce tissu est composé de peau, de muqueuse, de nerfs, de vaisseaux sanguins et de fibres musculaires ; il possède des fonctions protectrices, immunologiques et sensorielles. De plus, la peau sur le bébé empêche le contact direct entre l’urine et les excréments, le prépuce développera plus tard une fonction mécanique adaptée au rapport sexuel par le décalottage.
En ayant lu et compris les caractéristiques naturelles du prépuce, quel démon voudrait ôter cette partie du corps ? Il est légitime de s’interroger sur l’origine de cette pratique agressive pour le corps humain et le sens qu’on lui donne :
- Est-ce que l'homme est venu à l’existence sans prépuce et pourquoi le Créateur demanderait d’arracher un morceau naturel de la peau qui recouvre l’extrémité de l’organe génital masculin ?
- Est-ce qu'un père peut imposer une douleur et modifier le corps naturel de son prochain, y compris celui de son fils ?
- avons-nous le droit de douter des informations transmises dans un livre ?
- quel est l’enseignement du créateur à travers les prophètes et Yeshua (Jésus) concernant la circoncision ?
Jérémie 2:11  Y a-t-il une nation qui ait changé de dieux? et ce ne sont pas des dieux. Mais mon peuple a changé sa gloire contre ce qui n'est d'aucun profit.

Nous avons brièvement mentionné les fonctions essentielles du prépuce, pourquoi l'éliminer d’un coup de scalpel ou de pierre taillée pour créer le sang d’une alliance ? Ce n’est pas par hasard que le corps est couvert de peaux, d’ongles, de poils et de mécanismes d’ouverture et fermeture des orifices qui empêchent des agents extérieurs de pénétrer dans l’organisme. Est-ce que le créateur et la nature nous ont faits sans prépuce ? Des Juifs et des Chrétiens pensent que l’homme ne possédait pas de peau à l’extrémité du pénis au début de son existence, ainsi, selon eux, la circoncision redonnerait la véritable image de l’homme au moment de son apparition sur Terre ! La science et le livre de la Genèse n’évoquent pourtant aucune modification morphologique du pénis chez nos ancêtres homo-sapiens et le récit symbolique d’Adam et Eve ne mentionne jamais l’apparition d’un morceau de peau sur l’organe génital masculin ! Par contre, le texte précise que l’homme et la femme ont été couverts d’un habit de peau (Genèse 3:21) pour cacher leur nudité, quelle race de vipère mutilera le sexe féminin en expliquant qu’une peau est apparue sur son sexe ? En Médecine, il existe des malformations du prépuce (phimosis, prépuce absent ou trop court) et ce n’est certainement pas la preuve d’une modification due à notre évolution. La science a clairement démontré l’évolution de la morphologie de la mâchoire suite à notre alimentation, idem pour la capacité crânienne dans notre apprentissage. La circoncision de la chair n’est pas une amélioration réelle et spirituelle de notre être, certains croyants iront malheureusement imaginer qu’un nouveau-né est "beau" (Actes 7:20) parce qu’il est sorti du ventre de sa mère sans prépuce, c'est tout le contraire de la réalité et la vérité.
Genèse 17:11  Et vous circoncirez la chair de votre prépuce, et ce sera un signe d'alliance entre moi et vous.
Genèse 17:12  Et tout mâle de huit jours, en vos générations, sera circoncis parmi vous, celui qui est né dans la maison, et celui qui est acheté à prix d'argent, tout fils d'étranger qui n'est point de ta semence.
Genèse 17:13  On ne manquera point de circoncire celui qui est né dans ta maison et celui qui est acheté de ton argent; et mon alliance sera en votre chair comme alliance perpétuelle.
Genèse 17:14  Et le mâle incirconcis, qui n'aura point été circoncis en la chair de son prépuce, cette âme sera retranchée de ses peuples: il a violé mon alliance.

La circoncision est difficilement contestée au sein des religions monothéistes, très peu de croyants remettent en doute son authenticité dans les écritures. Les défenseurs de ce rite "Pagano-hébreu" avancent des bénéfices au niveau hygiénique et immunitaire, par exemple, ils peuvent vous dire que l’ablation du prépuce évite des infections à cause de bactéries qui stagnent entre le prépuce et le gland. Pourtant, ce risque est facilement éliminé par une hygiène naturelle et quotidienne du pénis ! Les partisans du découpage du prépuce ne considèrent pas les inconvénients que nous avons mentionnés plus haut, il ne faudrait pas que leur alliance divine devienne problématique. Selon le célèbre passage de Genèse 17, le créateur bénit grandement Abram et ses descendants à travers la douleur physique infligée à l’organe masculin, ceux qui ne s’y soumettent pas devront être retranchés du peuple ! Étonnant pour un dieu qui avait auparavant établit que la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction sont le salaire du Bien et du Mal. Concrètement, où se trouve le bénéfice de la circoncision et quel en est le sens ? En dehors du fait qu’il est bon d’obéir au bon Dieu, il est difficile de relier ce rite du Proche Orient ancien (tribus Africaines, Egypte antique) à la notion du bien !
Ezechiel 20:30  C'est pourquoi, dis à la maison d'Israël: Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel: Ne vous rendez-vous pas impurs dans la voie de vos pères, et ne vous prostituez-vous pas après leurs abominations?
Ezechiel 20:31  Et quand vous offrez vos dons, en faisant passer vos fils par le feu, vous vous rendez impurs par toutes vos idoles jusqu'à aujourd'hui, -et moi, je serais consulté par vous, maison d'Israël? Je suis vivant, dit le Seigneur, l'Éternel, si je suis consulté par vous!
Ezechiel 20:32  Et ce qui monte dans votre esprit n'arrivera nullement, en ce que vous dites: Nous serons comme les nations, comme les familles des pays, en servant le bois et la pierre.

Il arrive qu’Israël copie les coutumes des nations (1 Samuel 8:5 ; 20) et il suffit que les scribes harmonisent un peu les textes après l'exil à Babylonne pour nous faire croire que leurs pensées humaines dans la Bible viennent directement de la volonté du créateur (Deutéronome 17:14). Nous retrouvons ce raisonnement chez les croyants lorsqu’ils ne se retrouvent pas confrontés à des obstacles dans leur choix, nous les entendons dire que le saint esprit leur parle ou qu’ils font la volonté de Dieu. Si nos choix ne sont pas dans le plan initial du Créateur, il ne s’y oppose pas forcément toujours et instantanément, sa volonté est que nous reflétions aussi ce que nous sommes, une leçon peut s’y dégager. Au bout du compte, l’esprit des prophètes finira par rappeler ce que l’Eternel souhaite vraiment. Je crois qu’il en est ainsi pour la circoncision, Eternel n’a jamais voulu cette pratique païenne sur les fils de l'adam (homme). Dans le premier chapitre du livre de Léonard B.Glick2, un Juif qui abandonna la circoncision, il est présenté plusieurs explications juives pour expliquer cette coupure du prépuce, dans le premier chapitre. Howard Eilberg-Schwartz évoque la métaphore de l’arbre mature qui doit fructifier davantage si on lui arrache des tiges et des branches. Mais en établissant des similitudes entre les rites humains et les œuvres de la nature, nous devons aussi relever les différences et les limites d’une comparaison : le pénis du nouveau-né ne sera jamais un arbre mature à tailler. Au passage, je remercie les associations juives et non-juives qui luttent contre l’application de ce rite sur les adultes et les nouveaux-nés.
Jerémie 9:26  l'Égypte, et Juda, et Édom, et les fils d'Ammon, et Moab, et tous ceux qui coupent les coins de leur barbe, lesquels habitent le désert; car toutes les nations sont incirconcises, et toute la maison d'Israël est incirconcise de coeur.

Nombreux Juifs et Chrétiens vont s’attacher à des fables (Tite 1:14) pour défendre la circoncision mentionnée dans la Bible. Au commencement, Adam aurait perdu son vêtement de lumière à cause de sa désobéissance à Elohim (Dieu) dans le jardin d’Éden. Un écoulement de sang par la coupure (alliance) du pénis compenserait soi-disant cette perte, la déchirure autour du prépuce forme l’anneau charnel des circoncis de l’alliance d’Abraham, peuple qui se distingue pour son appartenance à YHWH. Mais notre théologie réfute cette théologie, j’ai plusieurs fois expliqué que tous les hommes sans exception, y compris le messie, sont d’abord des hommes charnels inaccomplis et imparfaits. Adam n’a pas perdu un vêtement spirituel de lumière pour se vêtir d’une peau sur le prépuce, ce besoin de retrouver un habit blanc céleste et lumineux est erronée parce que nous venons premièrement de la nature et de la même matière que l’animal. Cette impression de retour ne peut que se concevoir en rapport au plan de l’Eternel : faire l’homme à la ressemblance d’un fils uni à lui (Éphésiens 1:4), l’homme elohim d’en haut. Je le répète encore, le messie n’est pas le Dieu créateur ou un ange maître d’œuvre de l’univers, l’oint (messie) doit impérativement être un humain par nature, il est intrinsèquement le fils de l’adam (homme) dans son identité originelle. C’est par la suite que Yeshua (Jésus) endossera parfaitement le titre de "fils unique de Dieu" (Psaumes 2:7, Psaumes 36:9, Luc 1:32…) à travers le baptême et la résurrection. Nous sommes aussi appelés à porter la nature divine (2 Pierre 1:3-4). La réalité scientifique et la Bible sont en désaccord avec cette théologie, il n’y a pas d’adam qui perd son habit de lumière et un Jésus qui abandonne sa nature divine pour devenir humain.
1Corinthiens 15:46  Mais ce qui est spirituel n'est pas le premier, mais ce qui est animal; ensuite ce qui est spirituel.

La circoncision n’est pas non plus l’emblème d'une évolution spirituelle individuelle et collective de l'homme, l’histoire biblique prouve que les circoncis du prépuce dans la chair ne réagissent pas mieux que les autres peuples. En 2Rois 17, la circoncision n’a pas empêché Israël de vivre dans la débauche et dans l’infidélité. D’autres peuples étaient circoncis avant Abram et ils se distinguaient réellement des autres que par l'apparence du pénis. Il n'y a aucun pouvoir à se circoncire. Et la destruction du prépuce ne devrait pas être le miroir d'une circoncision intérieure du cœur (Psaume 51:5, Esaie 5 : 6-7), il faut se retirer de la tête le concept qu'un cœur pur est un cœur circoncis lié a une coutume qui se concentre à un niveau inférieur du corps humain, sur l’organe puissant des sensibilités (pénis). Il faut un cœur de pierre et une main de fer dans un gant d’acier pour enseigner qu’il faut saigner le pénis des nouveaux-nés de génération en génération, sans fin. Plusieurs fois, l’histoire enseigne qu’Israël ne pouvait pas pratiquer le rite dans leur religion (Actes 15:10), ce n’est pas un hasard. Des humains sont morts à cause de la circoncision ! Et Abram ne discernait pas tout, il s’est parfois plié aux autorités, cachait des vérités pour éviter que le malheur des barbares tombe sur lui et sa famille. Abram et Saraï doutaient aussi des paroles de l’Eternel, le nom du fils de la circoncision s’appelle d’ailleurs Isaac : "rire" parce que le couple a ri dans son cœur en écoutant la voix de l’Eternel (Genèse 17:17-18 et Genèse 18:15).
Galates 3:20  Or un médiateur n'est pas médiateur d'un seul, mais Dieu est un seul.
Galates 3:21  La loi est-elle donc contre les promesses de Dieu? Qu'ainsi n'advienne! Car s'il avait été donné une loi qui eût le pouvoir de faire vivre, la justice serait en réalité sur le principe de la loi.
Galates 3:22  Mais l'écriture a renfermé toutes choses sous le péché, afin que la promesse, sur le principe de la foi en Jésus Christ, fût donnée à ceux qui croient.
Galates 3:23  Or avant que la foi vînt, nous étions gardés sous la loi, renfermés pour la foi qui devait être révélée;

Il est avancé que la circoncision serait d’origine divine parce que le huitième jour après la naissance du nouveau-né est le meilleur moment pour la pratiquer. Disons plutôt que c'est le moment le moins pire, le mécanisme de coagulation sanguine pour les hémorragies est prêt et se développe encore sur quelques semaines. Il n’y a rien d’extraordinaire à savoir cela, les ancêtres l'ont constaté par expérience. Si je vous dis que le meilleur moment pour concevoir un enfant est environ le quatorzième jour avant la menstruation de la femme et que nous l'écrivons dans un livre, devons-nous parler d’un savoir miraculeux ? Et pourquoi pas un autre jour pour la circoncision ? Parce que ce jour est le plus tôt et corrobore aussi avec les sept jours de la semaine de la création dans le livre de la Genèse. Il existe d'autres lois comportant cette période (Exode 19:30). La création de D.ieu est incroyable, mais nous devons discerner dans la loi de régulation les choses qui viennent directement de l'Eternel et celles des hommes qui peuvent obscurcir la loi divine observée dans la nature (chapitre II). Nous n'allons pas exciser au quatorzième jour une petite fille qui vient de naître en fonction du cycle lunaire !

Ezechiel 13:6  Ils ont eu des visions de vanité et de divination de mensonge, ceux qui disent: L'Éternel a dit! et l'Éternel ne les a pas envoyés; et ils font espérer que la parole dite sera accomplie!

Ezechiel 13:7  N'avez-vous pas vu des visions de vanité et prononcé des divinations de mensonge, quand vous dites: L'Éternel a dit! -et je n'ai point parlé?
Ezechiel 13:8  C'est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l'Éternel: A cause que vous dites des choses vaines, et que vous avez eu des visions de mensonge, à cause de cela, voici, je suis contre vous, dit le Seigneur, l'Éternel.

La circoncision dans la chair est peu mentionnée dans la Bible et les histoires qui s'y rapportent sont un peu étranges. Prenons le récit de Moïse qui est envoyé sur le chemin du désert pour délivrer son peuple en Égypte, il est soudainement attaqué par dieu parce qu'il n'a pas circoncis son propre fils (Exode 4:20-26). Dieu tente donc de le tuer juste après lui avoir demandé d’aller libérer son peuple ! N’aurait-il pas pu régler cette affaire avant ? Est-ce que son enfant venait d'avoir huit jours pendant qu'il partait en mission ? Fallait-il être circoncis pour aller en Egypte ? Cet incident semble être un ajout tardif pour renforcer l’importance de la circoncision de la chair aux yeux du dieu, mais peut-être que Moïse a été sauvé par sa femme à cause de tribus qu'ils ont pu croiser ? Ce rite sera réintroduit plus tard à la montagne du Sinaï et les Hébreux n’avaient pas bien retenu la leçon, après tout ce que l'Eternel a fait pour eux, comme le démontre le verset en Josué 5:7 (Actes 15:10). Quel est ce dieu qui demande cette opération dangereuse en plein milieu des cailloux du désert ? Moïse était incirconcis de la bouche, pourquoi ne pas lui avoir coupé un morceau de sa lèvre supérieure ? La tradition du Judaïsme va enseigner qu’Abraham et Moïse étaient des hommes extrêmement sages et obéissants, ils n’osaient pas remettre en cause la circoncision ; le but des Rabbins est d'empêcher le croyant de broncher devant le texte sacré lorsque dieu demande de découper le prépuce du pénis de l'humain. Je n'écarte pas la possibilité qu'Abraham ou/et Moïse avaient compris qu’il y avait un problème avec la circoncision dans la chair, mais ils l’ont adopté de gré ou de force. De plus, Moïse est le représentant du peuple de la loi du premier contrat, Moïse meurt symboliquement avant d’entrer en terre promise.

1Corinthiens 7:17-24  Toutefois, que chacun marche comme le Seigneur le lui a départi, chacun comme Dieu l'a appelé; et c'est ainsi que j'en ordonne dans toutes les assemblées. A-t-il été appelé étant circoncis, qu'il ne redevienne pas incirconcis. Quelqu'un a-t-il été appelé étant dans l'incirconcision, qu'il ne soit pas circoncis. La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, mais l'observation des commandements de Dieu. Que chacun demeure dans la vocation dans laquelle il était quand il a été appelé. As-tu été appelé étant esclave, ne t'en mets pas en peine; toutefois, si tu peux devenir libre, uses-en plutôt: car l'esclave qui est appelé dans le Seigneur est l'affranchi du Seigneur; de même aussi l'homme libre qui a été appelé est l'esclave de Christ. Vous avez été achetés à prix; ne devenez pas esclaves des hommes. Frères, que chacun demeure auprès de Dieu dans l'état dans lequel il a été appelé.


La circoncision n'est pas le but de la création. Tout d'abord, dans le regard divin, en Messie, nous verrons dans le prochain chapitre qu'il y a une même loi, une même alliance et un même esprit pour un peuple de D.ieu composé de fils d'Israël et d'étrangers. Autrement dit, dans l'alliance avec Yeshua (Jésus), il ne devrait pas y avoir cette séparation entre des "gentils" sous une loi de type Noahide et des Juifs du Judaïsme qui pratiquent la circoncision avec des centaines d'autres lois. Une unité dans le système de loi, en continuant à distinguer le fils d'Israël et l'étranger du temps des nations. Quoi donc ? Est-ce que les fils d'Israël ne sont plus Israël sans la circoncision ? Loin de là, en fait, si les peuples avaient gardé cette pratique comme dans l'Égypte antique, nous n'aurions pas vraiment été différents des Hébreux. Et c'est justement parce qu'Israël a intégré définitivement ce rite païen dans ses lois, qu'ils peuvent nous faire croire qu'ils se distinguent des autres peuples. Qu'il est difficile d'admettre ce fait pour les croyants en D.ieu qui lisent la Bible comme un livre parfait tombé du ciel, comme le font de musulmans avec le coran et son dieu. Nous devons accepter que la différence entre l'alliance de Moïse et celle de Jésus ne réside pas dans le réceptacle (la pierre, le cœur, la chair...), mais aussi dans le contenu des lois (Jérémie 31:32). La circoncision change comme la loi du sacerdoce de Moïse en Hébreux 7:12, il n'y a pas une circoncision charnelle du prépuce en même temps qu'une circoncision du cœur, ni un sacerdoce de Lévite selon la loi et des prêtres spirituels du ciel ! L'alliance du pénis fait partie des lois qui perdent les lettres de Moïse concernant des sacrifices pour des fêtes, des divorces, des temples construits d'une certaine façon. La prophétie de Jésus sur la destruction du temple d'Israël en l'an 70AD marque une transformation ,la terre et les cieux en Israël sont véritablement ébranlés jusqu'à ce moment fatidique.

Hebreux 7:11  Si donc la perfection était par la sacrificature lévitique, (car c'est en relation avec elle que le peuple a reçu sa loi,) quel besoin était-il encore qu'un autre sacrificateur se levât selon l'ordre de Melchisédec et qui ne fût pas nommé selon l'ordre d'Aaron?
Hebreux 7:12  Car la sacrificature étant changée, il y a aussi par nécessité un changement de loi.

Il faut bien noter que la loi de Moïse est retouchée à cause d'une loi supérieure et extérieure à l'alliance de Moïse. Les dénominations du monde "judéo-chrétiennes", les "Israélites" et "Juif messianique" sont dans l'erreur en demandant d'observer toute la loi du contrat de Moïse dans le nom de Jésus ! Ils interprètent Deutéronome 4:2 à la façon du Judaïsme Rabbinique et enferment des croyants dans une instruction (tora) sans mouvement. Hébreux 7:12 s'inscrit dans la perspective d'une amélioration, un but prophétique que Moïse n'atteint symboliquement pas en mourant avant l'arrivée en terre promise. Nous devons entrer dans le mouvement de l'instruction (tora) sans transgresser la danse des lettres qui nous poussent à cette évolution. Et les dénominations chrétiennes qui abandonnent l'instruction (tora) et des lois importantes sont bien entendu aussi dans l'erreur, d'où les divisions avec les "judéo-chrétiens" (terme qui n'est pas biblique). Il est vrai que Jésus ne rejette pas la circoncision adoptée dans l’histoire du peuple d’Israël, mais c’est parce qu’il représente le peuple de la première alliance, il dit lui-même qu'il est venu pratiquer la loi du premier contrat et sauver la maison d'Israël ! Ce n'est que plus tard, une fois sa mission accomplie, que l'information ira vers les nations avec la nouvelle alliance établie d'abord avec un petit reste de la maison d'Israël. Yeshua (Jésus) devait principalement porter sur lui l'image du salaire des transgressions de son peuple et les fausses coutumes imparfaites (sacrifices et fêtes, circoncision…) qu'Israël a assimilé par la dureté de son cœur (Galates 3:10-13).

Yeshua (Jésus) libère son peuple du système religieux et leur présenter la véritable foi, originelle. La loi de régulation que je vous présente n'est pas un joug, elle n'est pas pénible avec l'esprit de la loi.

Jerémie 8:8  Comment dites-vous: Nous sommes sages, et la loi de l'Éternel est avec nous? -Mais voici, la plume menteuse des scribes en a fait une fausseté.


Galates 6:13  Car ceux-là qui sont circoncis, eux-mêmes ne gardent pas la loi; mais ils veulent que vous soyez circoncis, afin de se glorifier dans votre chair.
Galates 6:14  Mais qu'il ne m'arrive pas à moi de me glorifier, sinon en la croix de notre Seigneur Jésus Christ, par laquelle le monde m'est crucifié, et moi au monde.
Galates 6:15  Car ni la circoncision, ni l'incirconcision ne sont rien, mais une nouvelle création.

Conclusion en huit jours
:

1) La peau du prépuce n’est pas une structure apparue à cause d’un péché originel. L’alliance n’est pas suprarationnelle et la foi doit s’appuyer sur des faits réels et des raisonnements logiques.

2) La circoncision est douloureuse pour le corps, vous agressez le pauvre nouveau-né qui n’a rien fait de mal et n’a rien demandé.
3) La circoncision du prépuce dans la chair n’a pas de rapport avec une incirconcision du cœur. La circoncision est de la chair du cœur (Deutéronome 10:16; 30:6; Jérémie 4:4).
4) Le Juif Saul distingue clairement les commandements et la circoncision. Il n'y a plus de circoncision du prépuce avec la nouvelle créature, l'adam réparé (Galates 6:13-15).
5) La circoncision est un joug que les ancêtres ne pouvaient pas supporter (Exode 17:2, Actes 15:10), la circoncision égyptienne ou hébraïque n'aide pas à la réalisation des commandements.
6) Donner un sens spirituel à un rite ne signifie pas que celui-ci est bénéfique. Pourquoi ne pas trouver un sens spirituel à l’excision et l'exercer sur les femmes ?
7) La découverte d’une meilleure coagulation du nouveau-né au huitième jour n’est pas un miracle, cela ne justifie pas la volonté de l'Eternel de circoncire les hommes.
8) La lecture de Genèse 17 n'apporte pas grand-chose à Genèse 15 pour justifier la circoncision, les promesses sont similaires (une descendance et une promesse qui ne passe pas par ses serviteurs).




















Qui est le peuple de l'Eternel ?

Elohim (Dieu) n’est-il pas le Dieu du genre humain (adam) de Genèse 1 avant d’être celui de la nation d’Israël ? Noé, ne plaisaient-ils pas au Père créateur avant l’alliance de la circoncision ? Le patriarche Abram, n’a-t-il pas été béni par Melshisédek, homme des nations qui proposa le pain et le vin à la ressemblance du messie (Genèse 14:19-20) ? Qu’est-ce Israël sans le patriarche Abraham, originaire de la ville d’Ur ? Ne sont-ils pas ceux qui font la volonté de D.ieu qui sont son peuple ? Le déluge raconte l’histoire d’un homme intègre qui marchait avec Dieu, il fut sauvé avec sa famille du baptême (immersion) d’eau de sa terre. La mort a englouti le méchant et une nouvelle vie s’offre aux intègres qui passent à travers les eaux intègres, les six couleurs de l’arc-en-ciel que nous voyons sur toute la surface de la planète est devenu le signe de l’alliance entre le créateur et les hommes. Beaucoup de civilisations racontent l’histoire diluvienne, n’est-ce pas un signe que ce célèbre événement Biblique s’adresse à tous les hommes ? Le déluge est une figure du baptême qui se retrouve dans l’alliance du Christ, il faut naître d’eau et d’esprit pour ne pas être retenu par le tombeau de la mort, le royaume de Dieu ou royaume des cieux est accessible à ceux qui ont la foi et pratiquent le Bien.
Genèse 3:22  Et l'Éternel Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour connaître le bien et le mal; et maintenant, -afin qu'il n'avance pas sa main et ne prenne aussi de l'arbre de vie et n'en mange et ne vive à toujours....!

Genèse 6:5  Et l'Éternel vit que la méchanceté de l'homme était grande sur la terre, et que toute l'imagination des pensées de son coeur n'était que méchanceté en tout temps.
Genèse 6:6  Et l'Éternel se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre, et il s'en affligea dans son coeur.

Romains 4:9  Cette béatitude donc vient-elle sur la circoncision ou aussi sur l'incirconcision? Car nous disons que la foi fut comptée à Abraham à justice.
Romains 4:10  Comment donc lui fut-elle comptée? quand il était dans la circoncision, ou dans l'incirconcision? -Non pas dans la circoncision, mais dans l'incirconcision.
Romains 4:11  Et il reçut le signe de la circoncision, comme sceau de la justice de la foi qu' il avait dans l'incirconcision, pour qu'il fût le père de tous ceux qui croient étant dans l'incirconcision, pour que la justice leur fût aussi comptée,
Romains 4:12  et qu'il fût père de circoncision, non seulement pour ceux qui sont de la circoncision, mais aussi pour ceux qui marchent sur les traces de la foi qu'a eue notre père Abraham, dans l'incirconcision.

Distinguer le peuple de Dieu et la manière dont la connaissance de l’Éternel se révèle à l’humanité est essentiel. En mettant à part un personnage (Abraham) ou un peuple (Israël) pour se révéler, Eternel n’exclut pas les autres hommes qui ont soif de vérité et de justice, au contraire. Eternel aime tous les hommes sur la surface du globe (Jean 10:34-36, Psaume 82, Genèse 6:1-2) sans qu’ils ne soient les acteurs d’une alliance. Lorsque Moïse délivre son peuple, il ne se retrouve pas uniquement avec les Hébreux dans le désert, des Égyptiens et d’autres étrangers étaient présents et pouvaient aussi suivre la tora (instruction). Les étrangers qui s’attachaient à l’Eternel n’étaient pas en dehors du petit peuple de la race d’Abraham, ils étaient considérés comme les fils d’Israël (sans être fils d'Israël) qui avaient autrefois été étrangers. La Bible touche finalement beaucoup de peuples, les textes ont été traduits dans plusieurs langues afin que l’information soit accessible à tous. Dans l’alliance de Jésus, nous avons toujours la distinction entre l’étranger (le Grec par exemple) et le fils d’Israël (Genèse 19:34) au sein du peuple de Dieu. Ils ont la même foi et la même loi. Nous concluons que le peuple de Dieu n’est donc pas exclusivement constitué des fils d'Israël, des choisis pour l’alliance et les promesses.
Romains 10:14  Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont point cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont point entendu parler? Et comment entendront-ils sans quelqu'un qui prêche?
Romains 10:15  Et comment prêcheront-ils, à moins qu'ils ne soient envoyés? selon qu'il est écrit: "Combien sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes choses".

Levitique 19:34  L'étranger qui séjourne parmi vous sera pour vous comme l'Israélite de naissance, et tu l'aimeras comme toi-même; car vous avez été étrangers dans le pays d'Égypte. Moi, je suis l'Éternel, votre Dieu.

Esaie 41:8  Et toi, Israël, mon serviteur, Jacob, que j'ai choisi, semence d'Abraham mon ami,
Esaie 41:9  toi que j'ai pris des bouts de la terre et appelé de ses extrémités, et à qui j'ai dit: Tu es mon serviteur, je t'ai choisi et je ne t'ai pas rejeté;...

Esaie 49:1  Ecoutez-moi, îles, et soyez attentives, peuplades lointaines! L'Éternel m'a appelé dès le ventre; dès les entrailles de ma mère il a fait mention de mon nom.
Esaie 49:2  Et il a rendu ma bouche semblable à une épée aiguë; il m'a caché sous l'ombre de sa main, et il a fait de moi une flèche polie; il m'a caché dans son carquois.
Esaie 49:3  Et il m'a dit: Tu es mon serviteur, Israël, en qui je me glorifierai.

Le circuit de l’information est comparable à l’effet Venturi, la zone de départ est large parce qu'elle touche les peuples et ces différentes langues. La zone va diminuer parce que l'information se perfectionne au sein d’un petit noyau (peuple) de croyants, on peut dire que l’énergie s’est intensifiée auprès d'Israël. Enfin, le message se dirige de nouveau vers un embout large, la richesse acquise est apportée aux nations. L’apôtre Saül de la tribu de Benjamin fait justement partie du petit peuple qui a révélé l'information d’Israël aux nations, son travail est tout simplement remarquable (Jean 14:12), qui de mieux qu’un homme "Juif" de ce peuple élu pour enseigner la saine doctrine aux nations et la sainte loi ? Cela dit, bien que Saül ait été baigné dans l’alliance de Moïse, il manquait le but en s’opposant à la communauté de Jésus, avant sa conversion. L’élection n’a pas pour but de se faire supérieur aux autres et ne réside pas dans l'apparence de la chair, mais c’est comprendre que le Très saint nous utilise parce qu’il nous aime, ainsi que notre prochain. De même, ceux qui reçoivent un prophète doivent être à l'écoute et ne pas se remplir d'orgueil. Le messie enseignait exclusivement la bonne nouvelle à son peuple parce que la nouvelle alliance devait se faire avec Israël, il devait accomplir les prophéties et résoudre la situation du peuple en rapport à la loi. Ensuite, la connaissance devait déborder du pays et toucher les hommes bons : Romains 3:29-31 ; Psaumes 67:2 ; Esaie 19:23-25 ; Jérémie 16:19 ; Zacharie 2:11 ; Malachie 1:11 ; Luc 24:46-47.
Matthieu 15:24  Mais lui, répondant, dit: Je ne suis envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël.
Matthieu 15:25  Et elle vint et lui rendit hommage, disant: seigneur, assiste-moi.
Matthieu 15:26  Et lui, répondant, dit: il ne convient pas de prendre le pain des enfants et de le jeter aux chiens.
Matthieu 15:27  Et elle dit: Oui, seigneur; car même les chiens mangent des miettes qui tombent de la table de leurs maîtres.
Matthieu 15:28  Alors Jésus, répondant, lui dit: O femme, ta foi est grande; qu'il te soit fait comme tu veux. Et dès cette heure-là sa fille fut guérie.

Jean 4:22  Vous, vous adorez, vous ne savez quoi; nous, nous savons ce que nous adorons; car le salut vient des Juifs.

Psaumes 22:27  Tous les bouts de la terre se souviendront, et ils se tourneront vers l'Éternel, et toutes les familles des nations se prosterneront devant toi.

Galates 3:27  Car vous tous qui avez été baptisés pour Christ, vous avez revêtu Christ:
Galates 3:28  il n'y a ni Juif, ni Grec; il n'y a ni esclave, ni homme libre; il n'y a ni mâle, ni femelle: car vous tous, vous êtes un dans le Christ Jésus.
Galates 3:29  Or si vous êtes de Christ, vous êtes donc la semence d'Abraham, héritiers selon la promesse.

Chaque individu garde son identité dans la communauté chrétienne (nationalité, sexe), il n’y a ni Juif, ni Grec et ni Arabe dans le sens où tous intègrent le peuple de D.ieu en adhérant au corps du messie Israélite Jésus, la nouvelle branche. Et il n'y a ni homme et ni femme parce qu'ils ont le même droit d'entrer dans l'économie de la vie. Respectons ceux qui annoncent la bonne nouvelle (Romains 10:15) et l'ordre des choses, ce n’est pas le coran qui apporte la cosmologie de la création, l’alliance, la loi, les promesses et le messie. Ce ne sont pas non plus les Romains et les Arabes qui ont informé l’apôtre Juif Saül du plan de l'Eternel et de la bonne nouvelle, mais le contraire (Actes 2:11). La Bible nous montre clairement que l’alliance d’Israël est parfaite par le messie de la tribu de Juda (Matthieu 5:17, Apocalypse 21:12). Les hommes bons des nations ne doivent pas se prendre pour des Juifs spirituels circoncis de cœur (Romains 3:29). Les hommes bons des nations peuvent se greffer à l’olivier (Romain 9) et cet arbre n’est pas la nation d'Israël, mais le peuple aimé de D.ieu en Messie qui contient d'abord les justifiés d'Israël et ceux des nations.
Jean 4:21  Jésus lui dit: Femme, crois-moi: l'heure vient que vous n'adorerez le Père, ni sur cette montagne, ni à Jérusalem.
Jean 4:22  Vous, vous adorez, vous ne savez quoi; nous, nous savons ce que nous adorons; car le salut vient des Juifs.
Jean 4:23  Mais l'heure vient, et elle est maintenant, que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car aussi le Père en cherche de tels qui l'adorent.
Jean 4:24  Dieu est esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité.

Romains 2:28  Portanto, não é legítimo judeu quem simplesmente o é exteriormente, nem é verdadeira, circuncisão a que é feita apenas fora do coração, no corpo físico.
Romains 2:29  Absolutamente não! Judeu é quem o é interiormente, e circuncisão é realizada na alma do crente, pelo Espírito, e não apenas pela letra da Lei. Para todos estes, o louvor não provém dos homens, mas de Deus!

Galates 3:16  Or c'est à Abraham que les promesses ont été faites, et à sa semence. Il ne dit pas: "et aux semences", comme parlant de plusieurs; mais comme parlant d'un seul: -"et à ta semence", qui est Christ.

1Pierre 2:9  Mais vous, vous êtes une race élue, une sacrificature royale, une nation sainte, un peuple acquis, pour que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière;

La loi sur le sacerdoce est une structure fondamentale de l'alliance de Moïse et l'annulation de ce système dans l’épître aux Hébreux n'est pas à minimiser (Hébreux 7:18), un lien est d'ailleurs établi entre la faiblesse du sacerdoce et la faiblesse de l'alliance de Moïse en Hébreux 8 ! Les Israélites devaient entièrement respecter l'alliance, ce sacerdoce a permis de manifester la sainteté de D.ieu, la notion du péché et les prophéties. Moïse et Aaron avaient délivré le peuple d’Egypte par la main de l'Eternel, leur tribu avait été honorée par ce système. Israël a transgressé et a rompu le contrat de Moïse par ses péchés, de plus, l'alliance de Moïse ne peut pas être la finalité de la création à cause de plusieurs imperfections, d'où le besoin une deuxième alliance qui rejoint par exemple notre effet Venturi : le genre humain peut s'approcher de la sainteté de l'Eternel en tant que "prêtre", sans appartenir à une tribu spécifique. La traduction "alliance renouvelée" utilisée par certaines dénominations religieuses pour mentionner l'alliance par Yeshua (Jésus) n'est pas très juste, Eternel renouvelle avec Israël par le messie, mais il est véritablement question d'une nouvelle alliance. Des lois sont différentes (Hébreux 7:18-19), comme je l'explique au chapitre II et III de ce thème. Et toutes les choses basées sur de vieux principes à moitié païen (sacrifices...) ont une fin, les fêtes qui demandent du sang de taureau pour le pardon ont aussi un sens important pour le peuple d'Israël, mais elles étaient sur le point de disparaître en Messie. L'instruction (tora) intègre dans un nouveau sacerdoce l'homme bon dans le lieu très saint présence de l'Eternel à la manière de Melshisédek qui n'appartient à aucune tribu d'Israël (Genèse 14:18 et Hébreux 5). En réalité, le changement de loi sur le sacerdoce d Moïse permet de libérer l'homme, mais la Bible tourne le texte d'une manière religieux, parce que des croyants boivent encore du lait. La tora du nouveau sacerdoce est incompatible avec celui de la lettre de Moïse. Le temple de D.ieu par  le corps des hommes unis à l'Eternel, pierres vivantes, transformez-vous avant de courir un temple de pierre.
Hebreux 8:2  des lieux saints et du vrai tabernacle que le Seigneur a dressé, non pas l'homme.
Hebreux 8:3  Car tout souverain sacrificateur est établi pour offrir des dons et des sacrifices; c'est pourquoi il était nécessaire que celui-ci aussi eût quelque chose à offrir.
Hebreux 8:4  Si donc il était sur la terre, il ne serait pas sacrificateur, puisqu'il y a ceux qui offrent des dons selon la loi,
Hebreux 8:5  lesquels servent la figure et l'ombre des choses célestes: comme Moïse, quand il allait construire le tabernacle, a été averti divinement; car: "Prends garde", dit-il, "à faire toutes choses selon le modèle qui t'a été montré sur la montagne".
Hebreux 8:6  Or maintenant Christ a obtenu un ministère d'autant plus excellent, qu'il est médiateur d'une meilleure alliance qui est établie sur de meilleures promesses;
Hebreux 8:7  car si cette première alliance avait été irréprochable, il n'eût jamais été cherché de lieu pour une seconde;
Hebreux 8:8  car, en censurant, il leur dit: "Voici, des jours viennent, dit le *Seigneur, et je conclurai, pour la maison d'Israël et pour la maison de Juda, une nouvelle alliance,
Hebreux 8:9  non selon l'alliance que j'ai faite avec leurs pères, au jour où je les pris par la main pour les tirer du pays d'Égypte; car ils n'ont pas persévéré dans mon alliance, et moi je les ai délaissés, dit le Seigneur.

Le nouveau sacerdoce montre un changement de loi, nous prouvons que l'instruction (tora) est en mouvement afin de nous perfectionner. Ce sacerdoce n'oblige pas à apporter des offrandes et des sacrifices selon la loi de Moïse, parce qu'en Christ nous donnons le vrai sens recherché par l'idée des sacrifices : notre propre être. Ce perfectionnement apporte de très grandes différences, en plus de l'exclusivité qui étaient faites aux Lévites selon la première loi de Moïse. La loi de Christ est différente et supérieure. Les deux sacerdoces ne cohabitent pas ensemble, l'un était prêt à disparaître, l'autre est parfait et la finalité de la création. N'attendez pas pendant un "millénium" (mot qui n'existe pas dans la Bible) le temple de la confusion et deux types de sacerdoces, sans sacrifice pour le pardon, avec un souverain sacrificateur nommé Yeshua qui est Dieu le créateur. Ceci ne vient pas de la bonne volonté de l'Eternel, soumettre des croyants à des lois imparfaites dans la nouvelle alliance est une erreur, c'est ajouter à la loi et aux prophètes (Matthieu 5:17-19). Si certains chrétiens ont tort de vouloir annuler toute la loi de régulation de l'instruction (tora), d'autres croyants restent bloqués à des lettres immobiles du passé, enfermés dans la première alliance. On vous dira peut-être que les prophètes annonçaient un retour au sacerdoce de Moïse, mais ces "judéo-chrétiens" ne veulent pas considérer que le souffle saint était donné aux prophètes avec mesure, c'est-à-dire qu'ils voyaient certaines choses qu'à travers le système dans lequel ils se trouvaient. Par exemple, les prophéties de Jérémie et Ezéchiel qui parlent d'une guerre avec des chevaux dans les plaines et des prêtres de Tsadok (Zacharie 43:19) doivent être transférés dans la nouvelle alliance et ses nouvelles données, nous avons une nouvelle réalité, une nouvelle création. Donnons aussi l'exemple des versets prophétiques (livre des Psaumes, d'Esaie) qui sont attribués au messie en dehors du contexte d'un chapitre, ils sont comme greffés dans la nouvelle alliance, dans un nouveau contexte. Voilà concernant ce changement important et logique que je devais mentionner pour le peuple de l'Eternel, les fils d'Israël et les étrangers ont un seul et même sacerdoce !
Esaie 65:1  Je suis recherché de ceux qui ne s'enquéraient pas de moi, je suis trouvé de ceux qui ne me cherchaient pas. J'ai dit: Me voici, me voici, à une nation qui n'était pas appelée de mon nom.

En Messie, les personnes des nations peuvent devenir "sacrificateurs" (Apocalypse 1:5-6 ; 5:10 ; 20:6) dans le même système éternel que Yeshoua qui n’a ni père, ni mère, ni tribu éligible à la prêtrise du Très haut-béni soit-il, selon la loi de Moïse. En Messie, personne ne va tuer un taureau pour célébrer la fête de l’Eternel prescrite dans l'alliance de Moïse, Jésus n'est pas non plus entré dans un temple avec d'anciens vêtements de souverain sacrificateur. Si Eternel a dispersé les tribus d'Israël parmi les nations, les peuples ne doivent pas se prendre pour ces perdus d’Israël dans leur foi en l'Eternel et Yeshoua ! Le but est simplement que les nations reçoivent l’information par les fils d'Israël qui sont qualifiés de pécheurs comme d'autres personnes parmi les nations. Une prophétie dit que la maison d’Israël est indénombrable parce que les fils d’Israël sont parmi les peuples et se sont mélangés à eux pour former le peuple de D.ieu (depuis longtemps avec les exiles). En Romain 11, le temps des nations (Romains 11:25) n'est pas un temps où les nations ont une alliance différente de celle donnée en Jérémie 31 pour Israël et Juda, c’est simplement un temps où les nations peuvent entrer dans l’alliance de Yeshua avec des fils d'Israël perdus qui reviennent ! On ne va pas revenir à un système de Moïse et un système de Jésus. Les étrangers restent des étrangers au sein du peuple de Dieu, ils peuvent être fier d'appartenir à D.ieu. Ils ont reçu le pouvoir de devenir aussi les fils du très haut. La semence dont parle le prophète Osée (Osée 2:23) est une multitude de nations, pas seulement "Juda", "Ephraim", "Israël". On pouvait être en "Israël" sans être "fils d’Israël" et aujourd'hui nous devons surtout être en Messie sans forcément être un fils d'Israël. Dans le livre de l’Apocalypse, les chiffres concernant les tribus d’Israël sont symboliques, ils ne font pas partie de notre contexte (12 x 12 x 1000 = 144 000). Il n'y a pas 144 000 têtes juives dans le peuple de Dieu, mais Israël s'est mélangé à la grande foule pour former le peuple de l'Eternel et son temple. Lisons la prophétie :
Osée 1:6  Et elle conçut encore, et enfanta une fille; et il lui dit: Appelle son nom Lo-Rukhama, car je ne ferai plus miséricorde à la maison d'Israël, pour leur pardonner encore;
Osée 1:7  mais je ferai miséricorde à la maison de Juda, et je les sauverai par l'Éternel leur Dieu; et je ne les sauverai pas par l'arc, ni par l'épée, ni par la guerre, ni par des chevaux, ni par des cavaliers. Osée 1:8  Et elle sevra Lo-Rukhama. Et elle conçut, et enfanta un fils.
Osée 1:9  Et il dit: Appelle son nom Lo-Ammi, car vous n'êtes pas mon peuple, et je ne serai pas à vous.
Osée 1:10  Cependant le nombre des fils d'Israël sera comme le sable de la mer, qui ne se peut mesurer ni nombrer; et il arrivera que, dans le lieu où il leur a été dit: Vous n'êtes pas mon peuple, il leur sera dit: Fils du Dieu vivant.
Osée 1:11  Et les fils de Juda et les fils d'Israël se rassembleront, et s'établiront un chef, et monteront du pays; car la journée de Jizreël est grande.

Exode 12:49  Il y aura une même loi pour l'Israélite de naissance et pour l'étranger qui séjourne parmi vous.

Levitique 25:23  Et le pays ne se vendra pas à perpétuité, car le pays est à moi; car vous, vous êtes chez moi comme des étrangers et comme des hôtes.

Nombres 9:14  Et si un étranger séjourne chez vous, et veut faire la Pâque à l'Éternel, il la fera ainsi, selon le statut de la Pâque et selon son ordonnance. Il y aura un même statut pour vous, tant pour l'étranger que pour l'Israélite de naissance.

1Chronique 29:15  Car nous sommes étrangers devant toi, et des hôtes, comme tous nos pères; nos jours sont comme l'ombre, sur la terre, et il n'y a pas d'espérance de demeurer ici-bas.
1Chronique 29:16  Éternel, notre Dieu, toute cette abondance que nous avons préparée afin de te bâtir une maison pour ton saint nom, est de ta main, et tout est à toi.

Esaie 1:9  Si l'Éternel des armées ne nous eût laissé un bien petit résidu, nous aurions été comme Sodome, nous ressemblerions à Gomorrhe.

Osée 7:13  Malheur à eux, car ils se sont enfuis loin de moi! Ruine sur eux, car ils se sont rebellés contre moi! Et moi, je voulais les racheter, mais ils disent des mensonges contre moi;

Matthieu 3:9  et ne pensez pas de dire en vous-mêmes: Nous avons Abraham pour père; car je vous dis que Dieu peut, de ces pierres, susciter des enfants à Abraham.

Matthieu 5:5  bienheureux les débonnaires, car c'est eux qui hériteront de la terre;
Matthieu 5:6  bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car c'est eux qui seront rassasiés;
Matthieu 5:7  bienheureux les miséricordieux, car c'est à eux que miséricorde sera faite;
Matthieu 5:8  bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux qui verront Dieu;
Matthieu 5:9  bienheureux ceux qui procurent la paix, car c'est eux qui seront appelés fils de Dieu;

Romains 2:12  Car tous ceux qui ont péché sans loi, périront aussi sans loi; et tous ceux qui ont péché sous la loi, seront jugés par la loi
Romains 2:13  (car ce ne sont pas les auditeurs de la loi qui sont justes devant Dieu; mais ce sont ceux qui accomplissent la loi qui seront justifiés;
Romains 2:14  car quand les nations qui n'ont point de loi, font naturellement les choses de la loi, n'ayant pas de loi, elles sont loi à elles-mêmes,
Romains 2:15  et elles montrent l'oeuvre de la loi, écrite dans leurs coeurs, leur conscience rendant en même temps témoignage, et leurs pensées s'accusant entre elles, ou aussi s'excusant),
Romains 2:16  seront jugés, dis-je au jour où Dieu jugera par Jésus Christ les secrets des hommes, selon mon évangile.



















Commentaires supplémentaires

Genèse 4:3-5
[Genèse 2]
Les offrandes existent depuis longtemps dans les religions les plus anciennes, le maître des cieux et de la terre n’en a pas besoin. Il enseignera une leçon à travers ce rite humain.
Abel présente une offrande plus agréable que celle de son frère, il donne quelque chose qui a plus de valeur par la foi. Jésus n’offre pas un animal, mais son être entier, il est l’offrande parfaite qui parle mieux que celle d’Abel
(Hébreux 12:24). Le végétarien qui ne nettoie pas son intérieur en se nourrissant de l’agneau, manque le but de l’Éternel. L’épée de l’ange l’empêche de revenir en Eden afin de prendre le fruit de la vie.
Genèse 6:2 Ceux qui sont appelés "fils de D.ieu" sont des humains, ils peuvent périr à cause de leur désobéissance. Ce fait peut déranger la doctrine Calviniste du salut inconditionnel. La rébellion d’un ange maléfique se nommant "satan" au début de la création est une fausse croyance : https://www.desertpath.net/Satanetdemonsfr.html
Genèse 6:20-21 Pendant le déluge, les animaux de l’arche n’étaient pas des produits alimentaires. Il existait d’autres hommes, Noah n’est pas le père de toute l’humanité :  https://www.desertpath.net/creationfrench.htm
Genèse 7:2 et 8 Noah fait une distinction entre les bêtes pures et impures pour des holocaustes, pourquoi ses descendants ne continueraient-ils pas à faire une classification pour la consommation de viande (Genèse 15:9-12) ?
D’autres peuples font des distinctions dans leur habitude alimentaire, la liste de Moïse n’est donc pas si étonnante (Lévitique 11).
Genesis 9:2:4
[Lévitique 11
Lévitique 17:10-14]
Noah, ami de Dieu, continuait probablement à faire une distinction dans la consommation de viande, conformément à ses offrandes pour le "corps de D.ieu". Avant le déluge, les hommes vivaient dans la débauche et mangeaient probablement n’importe comment et n’importe quoi (Adam et Eve ne sont pas les parents de toute l’humanité.). De ce fait, la reformulation de Genèse 1:28-30 insiste sur le besoin de s’abstenir des animaux vivants avec le sang et de la nécrophagie (Actes 15:29). Dieu n’a pas non plus interdit la consommation de bêtes en Genèse, il n’excluait peut-être pas la possibilité que l’homme domine de cette manière sur la terre, en du jardin. J’ajoute que nous devrions voir les animaux que nous tuons et rendre grâce, car le traitement des animaux dans les abattoirs pour notre consommation est inadmissible.
Genèse 17:9-14 La Circoncision dans la chair ne vient pas directement de l’Eternel, cette pratique a été adoptée par les ancêtres d’Israël et embellie plus tard par les scribes qui cherchaient à en faire une marque exclusivement Juive et une alliance sans fin. L’esprit des prophètes annonce une circoncision de la chair du cœur afin de sortir le pénis de cette mauvaise situation (Deutéronome 10:16, 30:6 ; Jérémie 4:4). Moïse l’avait peut-être compris, mais il allait la pratiquer de gré ou de force. Il ne l'a peut-être jamais proposé. J’aimerais rajouter que Yeshua meurt aussi pour libérer son peuple des lois et rites religieux qui ne viennent pas de l’Eternel. Celui qui a cloué le premier adam n’a pas besoin de circoncire son pénis, il est un nouvel homme (nouvelle création) qui garde son prépuce intact, regardant vers le Haut, dans la sagesse et l’intelligence du corps divin. Selon des versets, les étrangers qui n'étaient pas encore circoncis ne faisaient pas paques.
Exode 31:14:17
[Genèse 2:2-3
Exode 20:8-11
Deutéronome 5:14-15
Matthieu 24:20
Hébreux 4]
Dans le premier contrat, le sabbat est un jour de repos obligatoire donné aux fils d’Israël, les circoncis dans la chair. Ceux qui connaissent le Créateur à travers la Bible et qui ont lu le pentateuque ne doivent pas jeter tous les commandements du premier contrat parce qu’ils croient en Jésus. Le jour du repos tire son origine des jours de la création, bien avant d’être une loi écrite dans le désert par Moïse. Le jour du repos a ensuite été rattaché à d'autres sabbats de fêtes, mais au départ, il est un jour spécial et indépendant du calendrier de Moïse qui a établit des fêtes. Il est aussi devenu un jour où celui qui ne l'observait pas, parmi les fils d'Israël, était mis à mort. En plus de suivre une classification de créatures comme le faisait Noah, j’ai choisi de suivre le septième jour de la semaine en mémoire de la création, sans demander l'exécution de celui qui ne le fait pas, c'est l'Eternel qui juge. Souvenez-vous des oiseaux de l’arche relâchés tous les sept jours pour trouver une terre, c'est le symbole du repos, de la "terre promise". En Exode 16, on nous présente déjà un repos successif de sept jours dans le désert. En conclusion, nous pensons que l’humain doit réellement prendre à son échelle, au minimum une journée (un temps) de la semaine pour se reposer et louer le Créateur. Bien entendu, cela ne signifie pas qu’il est interdit de glorifier le créateur les autres jours.
Nombres 15:16 La même instruction (tora), les mêmes droits et commandements pour tout le monde dans la nouvelle alliance. Il n’y avait pas et n’aura pas des "lois de Noé" ou une restriction à "quatre lois" pour les étrangers unis au peuple de YHWH.
Deutéromone 4:2
Ce gendre de verset (Deuteronome 12:32; 17:20) n'enseigne pas que pour toujours rien ne bouge de la lettre de Moïse. Certains rabbins le savent comme je le montre dans la présentation : chap IV https://desertpath.net/PresFr.htm
1 Chronique 23:6
[Nombres 3
Marc 14:58
Hébreux 9:24
Deutéronome 4:2
Matthieu 5:18]
Pour ceux qui pensent toujours que la Tora (instruction) n’est pas en mouvement et que les lettres sont toujours immobiles, le roi David se permet de faire un changement dans le fonctionnement des lois liées au service des Lévites. De grands personnages peuvent modifier les choses, par la volonté de l’Eternel. Deutéronome 4:2 est mal interprété par ceux qui veulent emprisonner les croyants dans des lois anciennes imparfaites (ne voulant pas prendre conscience qu'elles sont imparfaites, ils veulent toujours qu'elles reviennent dans le monde des hommes). Les consignes qui avaient été données par Moïse pour le transport des objets relatif au culte dans le chapitre trois du livre des Nombres ont disparu. Plus tard, les Lévites n’exécuteront même plus cette mission suite à la construction d’un temple du Dieu que personne ne peut contenir (Jésus montre le caractère et la parole du père à une échelle humaine, il n’est évidemment pas le tout-puissant.). Nos coutumes ne doivent pas affaiblir (supprimer ou ajouter à la loi) la sainte parole de Dieu et les prophéties. En Matthieu 5, Jésus manifeste la bonne compréhension de la tora, il est la descente de la tora auprès des hommes, il change indiscutablement des lois de la lettre de Moïse pour l'améliorer et la rendre plus logique. Au final, la loi du commencement n'est pas pénible. Cette vision de la tora est dérangeante pour ceux qui sont dans un légalisme religieux, ils ne comprennent plus ce qu’ils disent (1 Timothée 1:7) au point de créer des anachronismes et anomalies dans la tora (l'instruction).
1 Chronique 28:7-8 La fidélité à tous les commandements est une condition pour garder la bénédiction. Ses enfants n’ont pas toujours été sur le trône. Eternel fera grâce à Juda.
Esaie 1:11-13 Dans la première alliance avec Israël, Eternel disait par la bouche du prophète que les sacrifices et les fêtes étaient inutiles parce que le peuple n’était pas circoncis du cœur. Elohim (Dieu) était en colère à cause de l’égarement du peuple et les sacrifices d’animaux au sein de cette alliance n’étaient pas la source du problème sous la loi du premier contrat.
Esaie 2:3 ; 51;4 La tora (l’instruction) de l’Eternel devait descendre, elle sera entendue par la bouche de l’homme (chair) Yeshua, le messie promis. Eternel est esprit et ne change pas (Jacques 1:17 ; Jean 4:24), il travaille avec le fils de l’homme. Jésus n’est pas un être céleste avant d’exister, ce serait détruire le plan de l’Eternel de faire l’homme à son image par la puissance du souffle saint (saint esprit).
Esaie 53:6-10
[1 Pierre 1:19:20
2 Corinthiens 5:21
Matthieu 26:27-28
Hebreux 9:12 ; 10:19
Ephésiens 2:13 ; 1:7]
La doctrine de la substitution n’est pas conforme aux écritures et à la signification des "sacrifices" dans le premier contrat. Cette croyance est fantaisiste, aucun dieu, homme et animal ne va subir physiquement tous les péchés de ceux qui ont la foi dans un seul acte sacrificiel. L’homme Yeshua (Jésus) était déjà devenu l’homme parfait lorsqu’il a été pendu sur l’arbre de la malédiction, il n’est pas devenu "péché" en prenant les fautes des autres sur lui. Par contre, il va représenter le salaire du péché, le mot "péché" en 2 Corinthiens 5:21 peut se traduire par "salaire du péché". Jésus reçoit donc le salaire du méchant du transgresseur de la loi alors qu’il ne mérite rien de cela. Dieu n’a pas pris plaisir à le faire souffrir (Esaie 53:10), mais il a admiré son comportement. L’esprit vivifie (Jean 6:63) et le sang du juste est la signature de la personne. Eternel souhaite qu’un esprit de repentance vienne sur ceux qui l’ont percé (Zacharie 12:10). Le plus beau des fils de l’homme s’est offert en "sacrifice" à D.ieu pour lui-même et les autres, il est le serpent d’airain élevé dans le désert, au-dessus des autres serpents. Nous n’avons pas la vie éternelle grâce au pouvoir magique du sang de Jésus ou des dieux qui tombent du ciel, Eternel pardonne gratuitement nos transgressions volontaires par la foi. Esaie 53 demande à l'esprit humain une prise de conscience et un changement et Jésus montre le salaire des pécheurs en portant cette image maudite sur le bois.
Jérémie 31:31-32 L’alliance est uniquement faite avec la maison d’Israël et de Juda par Yeshua (Jésus), mais les hommes des nations peuvent s’y attacher en acceptant l’instruction (tora) divine, exactement comme dans le premier contrat. L’alliance (coupure בְּרִית) de Jésus n’est pas la même alliance qu’avec les ancêtres, les lois n’ont pas disparues puisqu’elles sont écrites sur le cœur, cela dit, il y a d’importantes différences (vivre avec l'esprit de grâce, circoncision, sacerdoce…).
Ezechiel 40-48 Il s’agit du temple observable à travers les yeux du prophète qui ne voit pas au-delà du premier testament. Le temple ne sera pas ainsi à cause de l’infidélité du peuple (Ézéchiel 43:9) et de l’alliance à venir (Ézéchiel 37:26), bien meilleure et plus logique par rapport au but de la création. Avant la construction d’un temple matériel, Eternel veut des fils qui ont foi en lui et qui lui sont fidèles (1 Pierre 2:5 ; Apocalypse 21:22 ; Jean 2:21). L’épître aux Hébreux est très claire, n’attendez pas des Lévites et des fils de Tsadok (Ezéchiel 43:19) en annonçant le temple de la confusion, mélangeant deux sacerdoces. D’autres visions de prophètes (Esaie, Jérémie) doivent être revues en fonction du mouvement de l’instruction (tora).
Osée 2:10-12 Destruction du système religieux du Judaïsme à cause de son infidélité, il n’est pas question de supprimer de bons et saints commandements de l’instruction divine (Romains 7:12, Romains 3:31).
Matthieu 5:17 Les verbes abolir et accomplir s’opposent, nous ne pouvons pas déduire que l’accomplissement de la loi et des prophètes, c'est l'abolition de la tora. Cependant, l'accomplissement est une amélioration, on ne recommence pas la même chose. Le messie s’adresse à la maison d’Israël avant de revenir aux nations sous l'arc-en-ciel : Psaume 117:1 ; Esaie 66:18-19 ; Luc 24:47-48 ; Actes 13:46 ; Actes 28:28 ; Romains 1:16 ; 2 :9-10 ; Apocalypse 7:9; 12.
Matthieu 5:18-19 Yeshua (Jésus) ne dit pas que la loi n’évolue pas (sacerdoce, circoncision, fêtes…), nous venons de lire le contraire en verset 17. De plus, nous devons aussi prendre en compte les lettres de la prophétie pour l'accomplissement du changement parfait. La lettre n'est pas que des lois. L'instruction (tora) existe avant l'alliance de Moïse et existera après que le ciel et la terre, elle est en mouvement. Dans la lettre de ce chapitre, Jésus parle des vertus, elles permettent de garder les saints et parfaits commandements de la loi de régulation du chapitre II. Yeshua (Jésus) va renforcer le commandement pour ne pas qu’il soit transgressé par la ruse du coeur et la tradition des hommes (ajouter ou supprimer à la tora).
Marc 7:18-19 Jésus n’enseigne pas aux Pharisiens de manger des viandes impures (Matthieu 5:17-20 ; Lévitique 11), il répond aux Juifs qui jugent selon des traditions humaines (Marc 2:7-8). Le maître n’est pas contre le fait de se laver les mains avant le repas, il explique simplement que ce sont les mauvaises pensées du cœur qui souillent l’homme (Jacques 3:5-6). Il existe généralement deux traductions et interprétations à partir du texte Grec, l’une nous laisse entendre que Jésus purifie tous les aliments impurs (sanglier, serpent, chien, escargot, pangolin, crabe, cheval, chameau, chauve-souris), l’autre nous fait comprendre que si nous ne nous lavons pas les mains, les microbes et la nourriture qui entrent dans le corps sont nettoyés et expulsés par les organes. Les traditions ne doivent pas remplacer le principe de la loi : aimer Dieu et son prochain.
Jean 8:31-36
[Jean 6:66-71 ; 15:6]
Le Calvinisme doit arrêter de prêcher que l’on ne peut pas perdre la foi. Ces versets montrent des hommes qui abandonnent une foi réelle, peu importe son intensité. Le calvinisme veut défendre coûte que coûte son slogan "une fois sauvé, sauvé pour toujours", alors qu’il faut demeurer dans la foi en Jésus et les paroles de Dieu pour hériter de la vie.
Jean 10:16
[Actes 15:8-9
Ephésiens 2:11-20
Psaumes 78:52]
Les autres brebis ne sont pas obligatoirement des perdus des douze tribus d’Israël (même si le messie s’occupe d’abord de la maison d’Israël). Les hommes des nations peuvent être aussi bien  "fils de D.ieu" que des fils d’Israël. Le peuple de D.ieu sont des membres différents d’un corps qui est régi par un même esprit et une même loi. Les hommes ne sont pas tous "Ephraïm" ou "Israël". Pierre s’adressait aussi aux hommes bons des nations qui étaient des brebis étrangères, sans alliances et sans promesses (1 Pierre 2 :10-12 et 25). La semence vient d’Isaac et Israël (Romains 9:7), mais la promesse n’est pas uniquement pour les "Israélites". Les hommes deviennent fils de Dieu par la puissance d’un esprit d’adoption qui crie "abba", ils courent vers la résurrection (Romains 8:14-17) et obtiendront un nouveau corps (1 Corinthiens 15).
Jean 19:30 Jésus n’est pas venu détruire la loi de Moïse (Matthieu 5:17), il est venu la perfectionner. Ce verset nous rappelle qu’il a accompli les prophéties et sa mission de sauveur : Luc 18:31 (Psaumes 69:21 ; Matthieu 1:21).
Jean 10:27-29
[Jean 6:38-39]
Eternel est le plus puissant, personne ne peut lui enlever les enfants qui décident de marcher en Christ (Psaumes 103:17-18). Ce verset part du principe que les croyants vont rester fidèles dans la foi. Par exemple, l’époux et l’épouse savent qu’ils doivent être fidèles (Deutéronome 30), l’adultère ne leur traverse pas la pensée, mais nous ne l’excluons pas. Le couple entre dans une nouvelle vie aux yeux de D.ieu (Matthieu 22:32, Luc 20:38, Romain 4:17).
Actes 6:9 Les disciples allaient dans les synagogues (Actes 9:20 ; 13:5 ; 13:42 ; 18:4...) pour annoncer la bonne nouvelle aux Juifs et aux étrangers qui "craignaient Dieu", mais ils se réunissaient aussi avec la communauté de Christ en dehors de ces bâtiments du Judaïsme. Les synagogues ont été créées par la religion des Rabbins, le problème n’est pas le lieu, mais l’enseignement qui s’y trouve. Jésus enseignait fréquemment la foule à l’extérieur parce que les chefs religieux ne croyaient pas en lui (ainsi que des disciples et des membres de la famille). Jacques tentait de maintenir les synagogues dans la vérité (Jacques 2:1-2).
Actes 10:9-16 Pierre met du temps à comprendre la vision (verset 17) et ne veut pas transgresser la loi alimentaire. Remarquez que dans son explication, il ne parle plus des aliments, mais des hommes. Les étrangers étaient considérés impurs (verset 28), mais Eternel montre que Corneille était un homme bon des nations, craignant Dieu, qui ne lui déplaisait pas. Ainsi, les nouveaux convertis des nations pouvaient aussi intégrer le peuple de D.ieu, ils avaient exceptionnellement reçu les dons du souffle saint (Actes 10:47) pour témoigner qu’ils pouvaient recevoir le baptême d’eau au nom de l’homme Yeshua (Jésus) : https://www.desertpath.net/Bapteme.html
Actes 11:3 Pierre ne s’est pas mis à manger des viandes sacrifiées aux idoles avec ceux qui ont cru parmi les nations. Le Judaïsme avait des règles qui les empêchaient de manger à la manière des nations (Actes 10:28, Actes 11:3). L’ami des nations qui croyait en Elohim (Dieu) n’offrait pas un morceau de sanglier ou de chameaux aux disciples. De même, les disciples ne demandaient pas la circoncision et d’autres rituels Juifs inutiles aux hommes bons étrangers. Pour vous donner un exemple, le Judaïsme Rabbinique enseigne que des hommes bons des nations ne peuvent pas manger certains fruits entretenus d’une certaine manière par des "Juifs".
Actes 15:24 Il ne faut pas circoncire (verset 1) et garder la loi pour se justifier en dehors de la manière dont nous demande l’annonce l’Eternel.
La sainte et parfaite loi de régulation pour l’homme relatif à la création qui se trouve dans le pentateuque de l’Eternel (Romains 3:31, 7:12-14, Jérémie 31:31) reste bonne.
Actes 15:29 ; 21:25 Tous les sabbat, Moïse est enseigné en Israël. Nous avons des lois du Pentateuque et de Moïse données à ceux qui ont cru parmi les nations. Les disciples demandent aux hommes bons des nations de s’abstenir des viandes sacrifiées aux idoles (Exode 34:15:16), des viandes étouffés (Lévitique 3:17 et 17:10-14), du sang et de l’immoralité sexuelle et spirituelle (Lévitique 18, 1 Corinthiens 5:11). Le but est de s’opposer au joug des Juifs religieux du Judaïsme et de se préserver du paganisme romain. J'ajoute qu'il faut s'abstenir d'adorer des dieux qui meurent sur une croix (Exode 20:3-5) et du culte des anges. Lire mes commentaires en Actes 21:21-24, il existe différentes versions à partir du texte grec dans ce verset.
Actes 16:1-4 Circoncision dans un cas particulier, Paul veut gagner des Juifs et protéger Timothée face à ceux qui ont des préjugés sur les incirconcis qui enseignent. Timothée, de mère juive, était instruit sur le Judaïsme, il pouvait naturellement faire partie du peuple des circoncis selon leur loi. Il avait les critères pour se faire "Juif" à la manière de Saül (1 Corinthiens 9:20).
Actes 17:10-11 Certains discutaient ou priaient plusieurs jours (Luc 19:47), ce n’est pas un argument pour dire qu’ils abolissaient le quatrième commandement. Et prendre un jour de repos ne signifie pas pratiquer la religion du "Judaïsme" et être sous l'alliance de Moïse en Israël.
Actes 18:18-21 Paul faisait des vœux, se rasait la tête et observait les fêtes d’Israël, il est fils d'Israël. Jésus-Christ ne l’a pas interdit et ne le considérait pas "sous la loi" et déchu de la grâce. Il recommencera en Actes 21. Les hommes bons des nations dans l'alliance de Yeshua n'étaient pas obligés de pratiquer ces fêtes, même avant la destruction du temple.
Actes 19:3-6 Le baptême d’eau de Jean est celui de la repentance et le baptême d’eau de Jésus est celui de l’esprit. Le baptême n’est pas à prendre qu’au sens spirituel, ces hommes se sont réellement plongés une seconde fois dans l’eau au nom de Yéshua (Jésus). Je conseille à ceux qui sont baptisés au nom d’une trinité, d’un ange (témoin de Jéhova) ou d’un Dieu suprême du ciel transformé en chair de se refaire baptiser, parce que leur baptême est incomplet. Ils ont eu la démarche de "repentance", mais le reste est faux, il est important de connaître au minimum l’identité de notre époux ou épouse : Jésus le fils de D.ieu doit être uniquement humaine à partir de son origine (sa naissance au Ier siècle de notre ère).
Actes 21:21-24 La circoncision ne fait pas partie de la finalité de la création et ne se pratique pas dans la nouvelle alliance. Saül de Tarse ne s’opposait pas uniquement à ceux qui voulaient circoncire les adultes après leur conversion, il appelait à arrêter cette coupure du prépuce sur tous les nouveaux-nés des fils d'Israël. Paul annonce l’inutilité de la circoncision dans toutes ses formes et si des disciples ont eu des difficultés a enseigné la fin de ce rite, je m'y oppose formellement au chapitre III. Heureusement, dans plusieurs textes, Paul exprime clairement l'inutilité de la circoncision (1 Corinthiens 7:19; Galates 5:1-6). Dans ce passage difficile, les Juifs présentent une fausse accusation en annonçant que Paul enseigne à renoncer à Moïse, disant de ne pas circoncire les nouveaux-nés et de ne pas suivre d'autres coutumes. Le problème est qu'annoncer la fin de leur temple de pierres (Actes 6:13), des sacrifices (Psaumes 40:6; Hébreux 10:8) et de la circoncision judéo-égyptienne est une opposition significative à la tora (instruction) selon eux. Or, notre sujet exprime le contraire, la tora en mouvement se libère des faiblesses et des anomalies, grâce à l'enseignement de Yeshua et ses disciples qui se laissaient guider par le souffle saint (esprit saint). Les Juifs qui ne s'élèvent pas vers le haut finissent par réagir comme le serpent de Genèse, ils mêlent du vrai et du faux par leur aveuglement et la dureté de leur cœur (Genèse 3 :4-5 Jean 8:37-42) : "que tu enseignes à tous les Juifs qui sont parmi les nations à renoncer à Moïse en disant qu'ils ne doivent pas circoncire leurs enfants, ni vivre selon les coutumes".

Beaucoup de croyants s’accordent avec la pensée du "Judaïsme Rabbinique" qui veut que les nations n’aient seulement que quatre lois (Actes 15 et 21) ou "sept lois de Noah", tandis que les fils d'Israël auraient 613 commandements avec la circoncision. Mais nous avons écrit que le peuple doit finalement avoir un seul esprit et une même loi pour tous, le but n'est pas d'avoir deux sacerdoces et deux alliances. Au début de l'ère du messie (messianique) après l'an 30 se confronte évidemment aux Juifs bloqués à toute la lettre de Moïse. L'instruction (tora) par Yeshua ne doit pas être pénible, ceci est vrai sans les jougs (Actes 15:10) et des coutumes religieuses qui ne sont pas de D.ieu. D'autres croyants "judéo-chrétiens" qui se prennent parfois pour des fils d'Israël ou Ephraim veulent aussi mettre en place toutes les lois du premier testament pour ceux qui se greffent à leur "Israël", ils veulent vacciner de la circoncision tous les nouveaux-nés (Juifs et Grecs). Enfin, il y a les croyants qui sont ni chaud ni froid vis-à-vis de la circoncision, ils ne savent pas et ne sont pas dérangés que des Juifs coupent encore le prépuce des enfants. J'espère que certains se réveilleront pour défendre les plus petits et la liberté. La liberté n'est pas une absence de loi, mais avoir l'esprit de la loi.

Paul était prêt à mourir pour la voie qu'il enseignait (Actes 21:13) et le souffle saint lui avait révélé que la circoncision était inutile (tout comme la fin du sacerdoce de Moïse en Hébreux 7 et 8). Mais le rite perdurait chez les Juifs zélés pour toute la loi de Moïse, il était donc dangereux d'enseigner aux Juifs bloqués sur la loi que la circoncision était prête à disparaître, cela aurait été un motif supplémentaire pour qu'ils mettent à mort plus rapidement les disciples du Messie (Christ) à cause des transgressions de la loi. Certains suggéraient que Paul ne monte surtout pas à Jérusalem, ville qui tue les prophètes, car des Juifs connaissaient l'enseignement de Paul et la communauté allait vite être en péril en apprenant qu'elle le soutient. Que ferons-nous donc s'exclamait la communauté de Jésus ? Les enfants de D.ieu ont  été rusés comme un serpent (Matthieu 10:22, Hébreux 11:31, Genèse 12:10-16) suite aux accusations contre Paul, au nom de l'amour et de la vérité (que les Juifs n'avaient pas). Paul et quatre hommes, né sous la loi, continuaient à suivre la tradition par crainte et pour éviter la mort de nombreux chrétiens fidèle au changement apporté à l'instruction (tora). Paul pouvait facilement pratiquer la loi puisqu'il était Juif, mais dans sa tête, il savait que des choses étaient prêtes à disparaître (la loi de régulation). La communauté avait donc été prudente en disant que les juifs disaient faux ou que rien n'était vrai dans leur conclusion, parce que Paul observait la loi (ce qui est vrai à cause des Juifs, mais il savait dans son esprit que la circoncision n'apportait rien).
Actes 21:25 Il existe deux traductions différentes et nous choisissons la version courte du texte grec, la torah n’est pas détruite et n'est pas pénible pour les Juifs et les nations dans l’alliance du Messie (1 Jean 5:3), contrairement à l’alliance du prépuce découpée (Actes 15:1 et 10) et toutes les lois de Moïse. Les disciples ne disaient pas qu’ils annulaient la Tora auprès des hommes bons des nations, ainsi, nous lisons simplement :
"et concernant les gentils qui ont cru, nous avons écrit et juger bon qu’ils doivent s’abstenir...etc".
Ils confirmaient aussi la tora auprès des Juifs accusateurs ! Les disciples ont allégé le fardeau pour qu’ils suivent aussi la tora sans vivre "à la manière des Juifs de la religion" qui rejetaient le messie Jésus la plupart du temps.
De plus, ces lois, prescrites dans le premier contrat de Moïse, sont données en fonction des coutumes païennes déplaisantes répandues à leur époque (beaucoup de sacrifices pour des dieux grecs et romains). Lisez les dix commandements, ce sont toutes des lois logiques et agréables à pratiquer pour l’enfant de Dieu, seul le jour du repos en référence à la création peut donner lieu au débat.
Romains 2:25-29 Paul n’est pas en train de dire que la circoncision serait profitable pour que nous accomplissions la loi, il dit que la circoncision serait profitable si elle aidait à accomplir la loi. Autrement dit, l’homme n’accomplit pas la loi grâce à la circoncision. L’incirconcis dans la chair qui est circoncis du cœur est comme le circoncis dans la chair, circoncis aussi du cœur. En fait, seule la circoncision du cœur compte donc chez le Juif et l’étranger.
Romains 3:1-4 Suite à notre commentaire sur la fin du chapitre 2, Paul ne va pas se mettre à défendre la pratique de la circoncision extérieure. Paul mentionne que les circoncis ou ce peuple a tout de même un ministère spécial (mais pour la circoncision de la chair). Les Juifs ont clairement une prééminence parce qu’ils ont cru et vécu les oracles. La question du verset 1 est une façon de désigner les fils d'Israël :  "quel est la prééminence des Juifs ou quel avantage de la circoncision ?".
Aucun, selon le raisonnement du chapitre 2, mais nombreux concernant la véritable raison de leur avantage au verset 2: "Grand, de toute manière (sont-ils), premièrement parce qu’ils ont cru (ἐπιστεύθησαν) aux oracles".
En effet, Abraham croyait en D.ieu avant la pratique de la circoncision, les rabbins du Judaïsme disent souvent que l’avantage est d’avoir cru parmi les nations ou les autres hommes (adam). Eternel ne veut donc pas que l’on rejette le peuple qui a adopté la circoncision et reçu la loi à cause de leur incrédulité. Certains ont tout de même cru et sont sauvés par la foi en Yéshua (Jésus) en étant des circoncis. Ce serait annuler la grâce de Dieu si l’on rejetait tous les Juifs, ils restent inéluctablement les "premier-nés" (Exode 4:22, Romains 10:19) dans la foi en Yeshua, n’appelle t-on pas YHWH le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob (Matthieu 22:32, Marc 12:26) ? Yéshua est aussi le premier à la droite (puissance) du trône (gloire) du Très Haut : Romains 2:10 ; 9:4-5 ; 15:8-12, Jean 12:33, Apocalypse 21:12.
Si j’utilise dans mes textes des noms importants dans la langue hébraïque, c’est pour rappeler aux Chrétiens et aux musulmans qu’ils ne sont pas les premiers acteurs de l’alliance parfaite par l’Israélien Jésus (Jérémie 31:31). Les Arabes ne peuvent pas usurper la place d’Israël par une révélation infondée dans les écritures antérieures et les prophètes. Lire aussi Psaumes 147:20.
Romain 3:20 et 28 Ce n’est pas parce que la masse transgresse la sainte loi que la grâce doit être sans condition. Dans la foi, il faut se repentir et faire la volonté de l’Eternel. Il est possible que celui qui a vraiment cru en Jésus et qui pratique de mauvaises œuvres soit jugé plus sévèrement que le septique qui n’a pas fait beaucoup de mal et ne croit pas qu'un sang pardonne pour tous les péchés futurs. Ceux qui ont cru ne sont pas "couverts par le sang de Christ" par rapport aux injustes de 1 Corinthiens 6:9. Par la foi, l’homme se place sur le chemin étroit de la vie et doit avancer avec amour et crainte (2 Corinthiens 7:1 ; Proverbes 2:5-6). La repentance est une première œuvre importante de l'homme.
Romains 4:3-8 Vrai, mais cette foi demande justement l’observation des commandements, sinon elle est morte. Heureux l’homme qui est pardonné gratuitement de ses mauvaises œuvres par la foi, Dieu est amour et fait miséricorde. Mais il est aussi juste et aime les personnes qui font sa volonté. La foi demande une œuvre comptée à justice (Psaume 106:30-31). En Genèse 26:5, Abraham continue à pratiquer la tora (évidemment pas toutes les lois de la lettre de Moïse) et les préceptes de Dieu, personne ne doit enseigner qu’il est sauvé sans les œuvres de la foi. Disons que c'est uniquement la foi aux paroles de l'Eternel qui justifie sa pratique du bien et le rend saint (Hébreux 11, Matthieu 12:3-6).
Romains 6:1-2 La grâce annule les conséquences des transgressions face à la sainte loi, sans que la sainte loi soit abolie (Romain 6:14-17). L’objectif est de devenir saint comme le D.ieu de Jésus, notre D.ieu (Jean 20:17).
Ne venez pas dire que l'homme ne peut pas abandonner le péché pendant sa vie et qu'il est "juste" parce qu'il est à chaque fois couvert par "un sang précieux de Jésus".
Romain 7:15
[Romains 7:1-7]
Le début du chapitre nous explique que le premier mari (premier testament) doit périr pour que la femme en épouse un autre (Nouveau Testament), nous ne nous retrouvons donc pas avec une absence de loi avec le nouvel époux. Une femme n’est pas libre de se corrompre en désobéissant aux commandements, ne croyez pas qu’il y aura un troisième mari. La liberté en Christ n’est pas la liberté de souiller la loi divine, Jésus n'efface pas les commandements et ne couvre pas les péchés futurs par un sang magique. La liberté, c’est l’esprit de Dieu qui nous rend libres du péché, nous ne sommes plus esclaves ou attirer à faire le mal. La liberté, c'est comprendre le joug d'une religion et des lois imparfaites. Il est faux de comprendre que l'apôtre Paul faisait toujours le mal qu’il ne voulait pas faire (Romains 7:15) ! Paul était très uni à Christ, il ne vivait pas dans le cercle vicieux des passions de la chair. Il devenait l’image du messie. Le verset 15 doit donc se comprendre à la lumière du verset 7 et 9, Paul s’identifie à l’humanité qui évolue comme un enfant devant ses parents. Nous prenons conscience du Bien et de mal, de nos erreurs et cetera. Les pronoms personnels "vous" (verset 3), "nous" (verset 5) et "je" (verset 7) représentent l’Homme dans ses différentes étapes de la vie devant Dieu. Paul s’identifie à eux, à nous, à Jésus, parce que nous sommes tous de la même nature. Le premier testament justifiait aussi le juste par la foi (Psaumes 19:12, Romain 4:22), Eternel est bon et amour, le piège est d’affaiblir la foi et l’amour pour se glorifier dans la loi de la lettre par un légalisme religieux et des ajouts de lois incompréhensibles.
Romains 8:2 Cet esprit ne nous libère pas de la pratique de saintes lois, mais du péché (Romains 6:6, 12, 19 ; Romains 7 :7 ; Jean 8 :34)
Romains 10:4 La foi en Jésus-Christ est le but ou la fin de la loi. C'est bien de suivre la loi de la lettre, mais c'est mieux de la suivre par la pensée du messie.
Romain 14:2-6
[Romain 14:20-23
Apocalypse 2;14-20]
La "faiblesse" n'est pas en rapport avec le choix de consommer des viandes offertes aux idoles, c’est une interdiction (Actes 15:29). Le sujet ne porte pas non plus sur la distinction entre une nourriture pure et impure. Il est question ici des jugements entre ceux qui décident de se priver de manger certaines nourritures à un certain moment de l'année et ceux qui mangent de tout (toujours selon la nourriture autorisée par loi). Par exemple, des croyants se mettent à jeûner sans que la Bible le demande, ils se rendent faibles pour Dieu (Noémie 1:4) et il ne faut pas les juger sur leurs règles. Tout le chapitre ne parle pas du jour du repos (sabbat), y compris le verset 4.
1 Corinthiens 3:11-17 Du verset 11 à 15, le texte n’évoque pas un jugement pour la vie ou la mort, il est question de la récompense sur le fondement du Messie (Matthieu 25:21-23 ; 2 Timothée 2:20 ; 1 Timothée 4:6, 2 Jean 1:8). Eternel ne détruit pas forcément ceux qui ont mal construit dans leur foi (Jacques 3:1, Galates 6:1-2). Par contre, les versets 16 et 17 ne parlent plus de récompenses, Paul appelle à craindre l’Eternel et à être saint dans le temple (1 Corinthiens 6:16, Nombres 19:20, 1 Corinthiens 6:9 ; Lévitique 20:3). C'est le chef qui décide du degré de transgression pour un retranchement de la congrégation, il connaît les cœurs.
1 corinthiens 5:5 Attention à l’égarement et aux mauvaises œuvres (Apocalypse 2:14-20 ; 2 Corinthiens 12 : 20-21 et 13:1-2), Paul écarte cet homme de la communauté du Christ en le livrant entre les mains de l'adversaire, satan ou le mal. Autrement dit, il est sans la protection divine pour qu'il puisse prendre conscience de son grave péché, le tourment et l'absence de l'Eternel pourra peut-être le faire revenir à la raison. Paul espère que son esprit se repentira vraiment et que l'Eternel décidera tout de même de le sauver, malgré ses souillures dans les jours de sa chair. Le calvinisme pense que ce méchant (verset 13) a déjà la vie éternelle et qu'il est déjà sauvé "en esprit". D'autres diront parfois qu'il n'a pas vraiment eu la foi, reniant qu'il a réellement cru auparavant.
1 Corinthiens 7:18 Comment un circoncis deviendrait-il incirconcis ? Le commentaire biblique de la chaire écrit : "les Juifs hellénisants dans l'époque du prêtre Menelaus avaient découvert un processus oblitérant l'apparition de la circoncision; Ces personnes étaient connues sous le nom de Masochim". La circoncision n’est rien, l’important est l’observation des commandements (verset 19).
1 Corinthiens 8:1-13 Les épîtres aux Corinthiens interdisent l’idolâtrie (1 Corinthiens 5:9-11 ; 6:9 ; 10:1-13) et l’esprit du messie averti l’assemblée qui mange de la viande sacrifiée aux idoles (Apocalypse 2 :14). Alors pourquoi Paul laisserait-il ici les frères en manger ? Paul prévient les croyants de ne surtout pas manger de viandes sacrifiées aux idoles, même s’ils savent que l’Eternel est le seul D.ieu. Une idole n'est rien et les faux dieux ne peuvent empoisonner la viande de Dieu, cela dit, ce savoir ne donne pas la liberté d’en manger (Actes 15:29), surtout à cause des plus faibles dans la foi (une vraie foi) qui pourraient retourner dans l’idolâtrie.
1 corinthiens 9:20-21 L’apôtre Saül de la tribu de Benjamin vivait comme les pharisiens avant sa conversion, il pouvait donc facilement discuter avec les Juifs pour défendre la doctrine du messie. Si Paul est devenu comme un Juif avec le Juif, cela ne signifie pas qu’il n’est pas Juif par nature, mais qu'il pratiquait des choses à la manière des Juifs qui ne transgressaient pas la tora. Paul pouvait pratiquer les lois de l’alliance avec Moïse puisqu'il est né sous la loi de la première alliance, comme Jésus. Mais il savait ce qui était prêt à disparaître pour enseigner les hommes bons des nations. Par exemple, il pouvait se rendre encore au temple existant de l'époque (Actes 21:26). Il ne faut pas croire que Paul mangeait un peu de cochon avec les hommes bons des nations et ne mangeait plus rien d'impur avec les Juifs. L'important pour lui était de s'adapter aux personnes pour les attirer à Christ, sans transgresser les commandements parfaits de la loi de régulation. L'important pour lui était de s'adapter aux personnes pour les attirer à Christ, sans transgresser les commandements parfaits de la loi de régulation.
2 corinthiens 3:6-9 Les deux alliances sont glorieuses, l'une manifeste la sainte loi qui condamne le pécheur, l'autre manifeste la grâce. Le ministère de l'esprit est bien plus grand que celui de la lettre (dont beaucoup ont du mal à se détacher). La différence n'est pas seulement le support de la loi (pierre/coeur), c'est aussi la façon de la vivre et de la comprendre, d'où le titre de mon sujet : l'esprit de la loi.
Ephésiens 2:8-9 Le secours ne vient pas des œuvres de ceux qui ont rompu un contrat, il vient par les paroles de l'homme accompli, Jésus. Les injustes doivent demander pardon et changer par la foi en celui qui a été fait seigneur (Actes 2:36) par le Seigneur Eternel. Le besoin de faire la volonté de l'Eternel pour répondre au don de D.ieu (grâce) est primordial, cela commence par l'œuvre de la repentance, symbolisée par le baptême.
Ephesiens 2:11-12 Le rituel était vraiment un problème et un mur pour les nations, la circoncision du prépuce par la main humaine ne fait pas partie de l’alliance de l’Eternel et de son oint.
Galates 1:13-16 Distinguons la foi par Yeshua et par la religion du Judaïsme avec sa coutume (Actes 6:13, Hébreux 7:18) et sa tradition. Suivre la loi de Moïse à la lettre pose obligatoirement un problème, puisque l'instruction (tora) est redescendue par Yeshua (Esaie 2:3) pour nettoyer et perfectionner la loi. Paul ne raisonnait plus selon le Judaïsme, mais continuait les coutumes de Moïse (Actes 28:17) par amour et crainte des Juifs incroyants. La destruction des cieux de la prêtrise de Moïse arrivera en l'an 70. Paul n'a pas changé l'instruction (tora) parfaite. Nombreux chrétiens imaginent qu'il mangeait des aliments impurs avec les nations et observait la loi avec les Juifs (1Corinthiens 9:20-21), ceci est faux.
Galates 2:4 Le problème n’est pas l’observation de bons et justes commandements (Matthieu 19:17, Romains 3:31, Apocalypse 14:12) de la loi de régulation. La servitude est principalement la circoncision et l'obéissance à toutes les lois de Moïse pour la justification. L’esprit du messie n’est pas la liberté de transgresser la loi, c'est la liberté suite à un pardon et un esprit de sagesse pour aborder la voie de la foi et de la loi dans l'amour.
Galates 2:11-14 Le terme "Judaïser" exprime la façon de penser et de faire du Judaïsme des Rabbins, ce n’est pas la pratique des commandements. Pierre avait eu un mauvais comportement en vivant à la manière du Judaïsme vis-à-vis des hommes bons des nations (Actes 10:28). Pierre ne mangeait évidemment pas du porc ou du chameau avec les hommes bons des nations. On remarque la grande influence des Juifs qui pouvaient devenir dangereux.
Galates 2:15-21
[Galates 3:1-5]
Même les Juifs qui portent l'alliance ont démontré qu'ils n'ont pas pu suivre leur loi de l'alliance de Moïse (Esaie 29:13). Étant dans l'erreur, en Christ, il ne faut pas reconstruire ces choses et se justifier de la même manière ! La foi en l'Eternel fait que nous nous améliorons (dans la pensée et la pratique) devant le Très Haut béni soit-il, c'est ce qu'il aime. Il faut un esprit qui transforme l’intérieur de l’homme (Romains 2:12-13). Eternel sonde les cœurs, juge selon ce que nous avons reçu. La fin de l'ordonnance et de la loi qui condamne, c'est l'amour et la transformation vers la sainteté (1timothée 1:8-9).
Galates 3:6-7
C'est la foi d'Abraham qui a plu en l'Eternel, Abraham obéissait déjà à l'instruction (tora) de l’Eternel dans sa foi, avant l'alliance par Moïse (Genèse 26;5).
Galates 3:12
La foi ne procède pas de la loi, c’est le contraire. Le bon sens est que la foi nous demande de faire de bonnes œuvres et de suivre les commandements. La loi peut perdre son niveau spirituel et son sens si elle est pratiquée par la culture, sans l'intelligence et la sagesse de la foi en l'Eternel.
Galates 3:17-26 Avant la première alliance, il y avait déjà une promesse pour Abraham qui ne vivait pas sous toutes les lois de Moïse. Abraham avait la foi et cherchait à plaire à l'Eternel, malgré ses imperfections. Eternel ne va pas supprimer ses promesses à cause de ceux qui transgressent la sainte loi, parce que la promesse est basée sur la foi et l'amour. Le message de Jean et Jésus est justement la demande de se repentir et d'avoir foi aux paroles de l'Eternel par Yéshua, le peuple avait péché par rapport à l'alliance de Moïse. Celui qui aime D.ieu doit pratiquer sa volonté (1 Jean 2:29, Matthieu 26:42). La leçon de la loi est donc de guider le peuple vers le messie, de nombreux points enseignées par la loi à cause de la méchanceté disparaissent en l'homme accompli. Bien entendu, il ne s'agit pas de détruire les lois universelles, mais de déposer les lois parfaites dans le cœur plutôt que sur de la pierre à tailler.
Galates 4:9-10 Les faibles rudiments peuvent être ceux des religions (Actes 17:23, 1 Timothée 1:3), mais le contexte parle plutôt des principes du premier contrat (Hébreux 9:10).
Galates 5:4-5 La circoncision du prépuce est encore le problème (verset 2), c'est logique et simple, nous ne sommes pas justifiés par ce genre de rite qui demande la pratique de toute la lettre de Moïse. En revenant à un légalisme religieux du premier contrat qui nous accuse déjà, on reste sous le joug de lois inutiles à la vie auprès de D.ieu. Autrement dit, l'œuvre du messie ne sert pas à grand-chose, on reste dans un jugement sous les œuvres de la loi (de Moïse). Être déchu de la Grâce en Messie n'est pas non plus synonyme de mort pour tous les individus.
Ephésiens 1:13-14
[Ephesians 1:4 ; 4:30]
Les croyants scellés du premier siècle ne sont pas déjà dans la vie éternelle, ils sont marqués et protégés par l’œuvre du messie qui les sauve de leurs transgressions passées. Le souffle saint annoncé par Joël (Joël 2:28-32) les transforme, ils doivent rester fidèles (Jean 3:15-16 et 36) jusqu’à "l’héritage" ou "la promesse". Ils sont en combat dans le désert, portant les armes divines pour éviter les flèches du mal (1Pierre 1:3-9 ; Romains 8:25). S'ils restent fidèles, ils ont l'assurance d'arriver en terre promise, car l'Eternel ne ment point.
Concernant Ephésiens 1:4, les scellés et marqués par les dons de l’esprit saint pour leur appartenance au corps du Christ n’ont pas été scellés par D.ieu depuis la création de Genèse, c’est leur première œuvre (repentance) qui les place et scelle dans le plan divin du commencement de la création qui aboutit à l'homme accompli, le corps de l'oint, l'aimé de D.ieu. La repentance est une œuvre humaine qui répond à la grâce divine (rien n’achète cette grâce). Eternel ne prédestine pas des hommes à vivre par sa grâce et d’autres à mourir, il ne veut pas décider qui va se repentir et qui va s'endurcir. Nous ne sommes pas des robots télécommandés et YHWH n’est pas un dieu sadique pour enfermer tout le monde sous le péché (Galates 3:22 ; Romains 11:32). Ephésiens 4:30 indique qu’il ne faut pas attrister l’esprit jusqu’à la rédemption, c'est-à-dire qu'il ne faut pas marcher comme les nations (verset 16-18).
Philippiens 1:27 Il n’y a qu’un seul évangile qui est annoncé aux circoncis et aux incirconcis du prépuce (1 Thessaloniciens 2:2).
Colossiens 2:14-23
[Galates 4:8-10]
Les croyants ne doivent pas revenir aux ordonnances du premier contrat de Moïse mis en place à cause de notre faiblesse, parce que le but est de vivre par l'œuvre et la pensée parfaites du messie qui a revêtu corporellement la nature divine (nous aussi entrons dans cette économie de vie divine avec lui). Ce changement est définitif et nous ne devons pas revenir au sacerdoce et donc à l'alliance de Moïse (lire le chapitre IV, Hébreux 7 et 8). En ce qui concerne les nouveaux convertis des nations, ils ne doivent pas non plus revenir à un système religieux qui remplace l'esprit du messie.
Colossiens 2:14-16 n’enseigne pas l’effacement de parfaits commandements, nous l'avons expliqué au chapitre II. Le messie efface les transgressions et change le sacerdoce. Nous pouvons donner l'exemple des viandes et boissons mentionnées en Hébreux 9:10 ("viande et boisson"), nous ne faisons donc aucun lien avec une classification naturelle des animaux dans la nature.
Colossiens 2:17-18 nous dit que ceci est l’ombre des choses à venir, parce que pratiquer les fêtes à moitié à la manière des Juifs dans la nouvelle alliance n'est qu'une image de quelque chose de plus grand : le corps est Messie, la nouvelle création avec les promesses. Il ne faut pas condamner sur ce point.
Colossiens 2:21-22 ne parle pas non plus des viandes pures et impures mentionnées en Lévitique 11, mais de commandements humains, religieux (1 Timothée 4:3, Actes 23:21, Romains 14:1-6 ;17).
1 Timothée 1:6
[1 Timothée 6:20]
Ce ne sont pas que des personnes qui n’avaient pas la foi qui se sont détournées de la voie et renversaient la foi de quelques-uns (2 Timothées 2:18). J'écris cela à cause de la doctrine du Calvinisme qui enseigne que ceux qui ont vraiment cru une fois ne peuvent jamais perdre l’entrée dans la vie éternelle et/ou que ceux qui n’entrent pas dans la vie n’ont en réalité pas eu la foi.
1 Timothée 2:4-6 Dieu ne prédestine pas les hommes à périr, il souhaite que l’homme (adam) choisisse de faire sa volonté. Les hommes qui le cherchent et pratiquent naturellement la loi (Romains 2:14) sans connaître l’histoire du peuple d’Israël sont aimés de Dieu. Eternel attire à lui celui qui cherche l’Être Suprême, créateur des cieux et de la terre (Ecclésiaste 3:11, Psaumes 19:1, Romains 1:19-20, Actes 17:22-29).
2 Timothée 2:10-12 Il est possible de renier Dieu après avoir marché avec lui, les conséquences varient en fonction de leur gravité (Matthieu 26:35 ; Proverbes 30:9 ; Apocalypse 2:13). Des versets contre l'enseignement du Calvinisme qui disent que les élus ont déjà la vie éternelle.
Hebreux 4 : 7-8
Le septième jour de la semaine est l’ère et l'aire du repos au commencement de la création, ce jour est reproduit à échelle humaine sur un calendrier humain, en mémoire de la création. Les Hébreux et les Égyptiens sortis d’Égypte considéraient sa dimension céleste et terrestre et n’avaient pas l’intention d’arrêter le sabbat hebdomadaire (repos de la semaine) après être entré en terre promise. Christ est aussi la porte du nouveau repos et nous n’annulons pas non plus le bien fait d’un jour de repos dans notre vie présente, nous vivons encore dans une semaine où nous travaillons, achetons et vendons. Il est bon de prendre un jour pour se déconnecter du travail quotidien et penser à glorifier ensemble le créateur des cieux et de la Terre.
Hébreux 8:12-13 Il s’agit d’un pardon par rapport à la première alliance (Michée 7:19), il faut ensuite changer d’esprit. N'imaginons pas un pardon inconditionnel pour n’importe quelles mauvaises œuvres futures.
Hébreux 9:10 ; 10:14 Sans aucun doute, il s'agit de tout le sacerdoce, une grande partie de l'alliance de Moïse. Ce système de loi est imparfait (Hébreux 7:18). Au chapitre II et III, j'explique que d'autres lois sont apparues à cause de la dureté du cœur de l'homme, souvent en imitation des nations, en y donnant un autre sens.
Hebreux 10:1-10
[Hébreux 7:12 et 18]
Eternel n’a pas besoin de "sacrifices", celui qui offre son être entier à l’Eternel donne une offrande bien plus précieuse (le sang précieux du messie). Cette offrande est de l’intérieur, elle ôte (verset 9) et abroge la première façon d'aborder la loi dans la première alliance (Moïse prit le sang des animaux.). Ce qui était imparfait était prêt à disparaître.
Titus 3:7-8 La vie éternelle est toujours une espérance et nous devons apprendre à faire de bonnes œuvres.
Jacques 1:12 La foi est le socle et il faut être fidèle à l’instruction (tora) pour la manifester. La foi n’est pas la fidélité, elle demande la fidélité. La couronne est l’obtention de la vie éternelle, nous ne l'avons pas avant la fin.
Jacques 2 Souvent utilisé par le Calvinisme, ce chapitre explique l’inverse de leur croyance. Il faut garder les commandements (verset 11) et les bonnes œuvres (verset 24-25) pour justifier la foi.
1 Pierre 2:24 L’agneau porte le salaire du péché selon la loi de Lévitique 16:22. Il ne prend pas physiquement sur lui tous les péchés passés et/ou futurs de tous les hommes qui se repentent, c’est une image forte pour la conscience de l'homme au niveau individuel et collectif. C'est l'esprit et la parole qui vivifie, l'œuvre est le témoignage important, la réalisation.
1 Jean 1:5-7 Ceux qui disent la vérité sont ceux qui reconnaissent ou confessent leurs erreurs et demandent le pardon. Ils changent parce que la même onction que l’oint de Dieu se pose sur eux, c’est le chemin de la sanctification. Il faut arrêter d’utiliser ce verset pour accuser les fidèles de toujours pécher, alors qu’ils sont de plus en plus à l’image du messie qui ne pèche pas. Le verset 6 est en lien avec le verset 8 et le verset 7 avec le verset 9.
1 Jean 1:8 Le verset concerne uniquement ceux qui marchent dans les ténèbres (verset 6), ne rappelez pas constamment à l’homme ou la femme de D.ieu qu’ils doivent toujours se prendre pour des pécheurs, alors qu’ils marchent droit sur la voie de l’Eternel. Tout le monde sait que Dieu seul est originellement bon et incorruptible. Ne laissez pas quelques Calvinistes rabaisser l'humain de D.ieu, vous disant que vous êtes des pécheurs qui ne peuvent être réellement saints dans la "chair".
1 Jean 3:1-7 La foi apporte l'espérance, on se purifie et on se préserve du mal pour s'approcher du Père.
Apocalypse 14:12
Le verset ne s’adresse pas qu’aux Juifs, mais à tous ceux qui veulent suivre les commandements de Dieu ET la foi en Jésus, soyez ses imitateurs (1 Corinthiens 11:1).


Merci de respecter le travail effectué en partagant le lien de ce site internet

¹  "The Creator and the Cosmos" (Dieu et le cosmos, éditions la Clairière, 1998), Hugh Ross, 1995

2 "Marked in your flesh, circumcision from Ancient Judeo to modern America", page 17-18, Leonard B.Glick, 2005


www.desertpath.net

Kevin FOUQUERE

aussi surnommé Hans

novembre 2021